AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations Diverses
  • Ce forum est déconseillé aux moins de 12 ans.
  • La violence, le sexe,  ou l'homosexualité est autorisé du moment que ca reste dans le raisonnable.
  • Nous demandons des avatars de taille 200*400
  • Le langage SMS est formellement interdit.
Navigation
Crédits
Forum fondé par A.Gauthier
Graphisme et codage par  A.Norkel
forum dirigé par L.Llewyn, B.Taylor et A.Norkel
Forum modéré par D.O'Leary
Toute reproduction partielle ou complète est interdite sans autorisation des créateurs.

Partagez | 
 

 Parler à un ami, c'est se libérer de tout. (JAMES)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Parler à un ami, c'est se libérer de tout. (JAMES)   Lun 17 Mai - 17:20

Après ce qu'il s'était passer cette nuit là, Ashnâ avait comme une boule dans le ventre, un pincement déplaisant qui ne voulait plus partir. Elle n'arrivait pas a digérer ce qui s'était passé, mais bien plus elle était effrayée. Elle avait prit conscience d'une chose inquiétante. La secte était bien plus cachée et active qu'elle ne l'aurait cru. Elle avait rencontrée Brian une fois, il lui avait donner l'impression d'etre un étudiant parmi tant d'autre, pas un meurtrier, pas un membre de la secte. A chaque fois qu'elle croisait quelqu'un elle se posait cette question inévitable. En fait-il parti lui aussi? Ca pouvait vraiment etre n'importe qui, il n'y avait pas de clichés d'homme fou, dont la folie se montrait si grande que.. non, des étudiants, rien de plus. Comment savoir qui était quoi? Si tel personne était digne de confiance ou non? Elle se sentait mal dès qu'une personne essayait de sympathiser avec elle. Elle qui s'était toujours montrée très sociable..
Qui Brian avait-il trompé de la sorte? Combien d'étudiant se jouaient des amitiés formées ici?
Une réalité lui sauta alors aux yeux, une réalité qui lui fit comprendre a quel point elle avait pu etre égoiste. Elle s'était focaliser sur le fait qu'elle avait été trompée par ce type et ce qui l'avait géné d'avantage, c'était d'avoir cru l'apprécier. En faite, elle n'en savait rien, elle ne savait pas si elle trouvait encore un quelconque charme a ce garçon. Mais elle n'arrêtait pas d'y penser en tout cas. Ce qu'elle savait, c'est qu'elle devait prévenir James. Il lui en avait parlé, elle avait eu vents des problemes entre ces deux personnes, et de cette fille au milieu. Elle devait, pour sa morale, son éthique, sa conscience, en parler a son ami. Il était désormais avec Alyson Gauthier, elle devait savoir elle aussi et éviter a tout prit d'être prêt de Brian. Ashnâ ne se sentait pas la force de le dire a tout le monde, de le dénoncer , parce qu'elle avait peur. Peur de ce qui pouvait se passer après cette délation. Mais elle avait besoin d'en parler, et James devait empêcher sa petite amie de fréquenter ce tueur.
Alors, lorsqu'elle le vit sur le terrain de baseball, elle avança jusqu'au barrière, observant l'entrainement, anxieuse. Lorsqu'elle capta son regard, elle lui fit un signe amicale de la main, se forçant a sourire. Serait-il venu si elle avait affichée une tete d'enterrement?
Quand il arriva pres d'elle, elle en oublia les formules de politesse, et lui dit tout de suite :

- il faut que je te dise un truc, c'est a propos de Brian Taylor.

C'était sans doute un peut brutale comme mise en matière, mais bon. Elle aurait pu commencée par prendre de ses nouvelles et lui faire la bise. Dans sa bulle fragile depuis quelques jours, elle n'avait pas entendu la nouvelle qui disait que james n'était plus avec Alyson. C'est pourquoi, lorsqu'elle vit son expression, elle sembla soucieuse, et a ce moment précis, la politesse revint, devancée par l'inquiétude par rapport a son ami.

- James.. ça va? Demanda-t-elle en se penchant vers lui comme une fillette piquée par la curiosité devant un adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Liv A. Llewyn
Présidente de l'Association des Elèves
Présidente de l'Association des Elèves
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 30
Localisation : NYU ; D

Personnage
Dortoir: Aucun parce que Externe
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Parler à un ami, c'est se libérer de tout. (JAMES)   Lun 17 Mai - 18:04

Les premiers jours avaient été durs, très durs. Mais maintenant chaque qui passait, il avait l’impression de recommencer à vivre. Chaque jour, il respirait un peu plus, chaque jour il avait l’impression de se sentir mieux.
Au début, il était resté enfermé dans son appart à fumer des clopes et boire des bières devant la télé. Puis un jour, il avait eu une envie de pain. Oui de pain… Alors, il avait daigné bouger son cul jusqu’à la cuisine pour en prendre mais avait découvert qu’il n’y en avait plus. Ahah =__=. C’est vrai que depuis qu’il vivait avec Damon et Abby, il avait complètement zappé qu’ils étaient trois et que du coup, il fallait plus à manger… Bref, James avait d’abord voulu faire comme si il n’avait pas remarqué qu’il n’y avait plus eu de pain. Et il était retourné sur son canap’ et avait ouvert une autre bière. Puis il avait finit par se rendre compte qu’il crevait vraiment la dalle… Alors ils ‘était à nouveau levé et avait ouvert les placards et avait découvert avec grande surprise que ses placards étaient à moitiés vides et que le peu de chose qu’il y restait été périmé. Aaah. Comment avait-il fait pour être aussi aveugle et laisser crever de faim sa petite sœur ? Il avait alors prit ses clefs, son portefeuille et pour la première fois depuis sa rupture avec Alyson, il était sortit. §Il avait carrément dévalisé la superette du coin, puis il était rentré et s’était cuisiné un petit plat… avant de retourner boire une bière sur c*n canapé.
Un autre soir, il avait ressentit le besoin de sortir et il avait rencontré Camille. Sa lui avait fait du bien se lui parler. Et il avait finit par comprendre que le fait de s’enfermer et de rester couper du monde en servirait à rien. Alors il avait commencé à revenir en cours… Et aujourd’hui, pour la première fois, il reprenait son entrainement de Base Ball. Qu’est-ce que ça lui avait manqué. Oh oui… Il avait oublié quel plaisir il éprouvait en tenant une batte dans ses mains et en frappant la balle… Mais malgré le plaisir qu’il éprouvait, il ne parvenait toujours pas à sourire. En revanche celle sur qui son regard se pausa lui adressa un sourire et lui fit signe de venir. Ashnâ. James informa donc ses coéquipiers qu’il allait les laisser tomber un instant puis alla pauser sa batte dans un sac, prit une serviette et s’essuyant le visage avant de se diriger vers Ashnâ. Il s’apprêtait à la saluer en faisant le plus d’effort possible, il était même près ç tenter un sourire, mais avant qu’il ne puisse faire quoi que se soit, elle prit la parole en première. Un truc à propos de Brian Taylor. Hum, ce nom lui restait en travers de la gorge mais il hocha la tête. Visiblement, elle n’était pas au courant. C’est vrai, il ne l’avait pas vu ces derniers temps, alors comment pouvait-elle être au courant.

-Disons que je ne suis pas au plus au de ma forme. Et toi ?

Il passa par-dessus les barrières pour la rejoindre et rajouta comme si s’était la chose la plus banale qu’il puisse dire :

-Elle m’a quitté pour retourner avec Brian. Je te raconterais tout ça en détail après si tu veux… Mais je t’en prie qu’à tu à me dire sur l’autre ?

Visiblement, il se sentait près à tout raconter à Ashnâ, comme il s’était sentit près à se confier à elle alors qu’il ne la connaissait à peine. Mais avant, il voulait savoir ce qu’elle voulait le lui dire. Sa avait l’air important et elle ne serait certainement pas venu le trouver jusqu’au terrain si ça ne l’avait pas été.


Et tu vois que mon coeur bat.
Tu peux t'en apercevoir à travers ma poitrine.
Et je suis prétrifiée, mais je refuse de m'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=1580952573&am
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Parler à un ami, c'est se libérer de tout. (JAMES)   Lun 17 Mai - 20:01


Lorsque James confirma ce que son visage semblait dire, elle fit une espèce de moue désolée. Il n'y avait là aucune pitié qu'on pouvait prendre devant un mec desarçonné. Elle était juste mal a l'aise de venir l'ennuyer alors qu'il n'allait pas bien. Si elle avait su, elle serait venu avec un truc pour gouté, et l'aurait écouté lui, au lieu d'etre égoiste a ne parler que d'elle. Elle baissa la tête, et joignit ses mains. Quand il reprit la parole, et la releva illico presto. Par « Elle » elle comprit « Alyson » et lui... Brian. C'était encore pire que ce qu'elle avait imaginé. C'était affreux !
Sentant l'expression affolée qu'elle devait avoir, elle se mit a sourire, nerveusement. C'était un tic chez elle, ça.

- non ben non.. du coup je sais pas si..

Oui mais si, parce qu'il devait prévenir Alyson. La tenir au courant. Peut-être qu'elle reviendrait a lui du coup. Cette idée fit sourire Ashnâ. Elle ne voulait que le voir sourire, comme elle l'avait vu faire en de rare occasions. C'est vrai, de James elle ne connaissait presque que ce mec peiné. La premiere fois, parce qu'il aimait Alyson sans lui dire. La deuxieme fois, maintenant, parce qu'elle avait choisi Brian. Elle lui prit la main et l'emmena loin du terrain. Elle marchait sans rien dire, et rapidement. Elle cherchait un endroit ou pouvoir parler sans se faire remarquée, car elle n'avait pas oubliée les menaces de Brian. Elle senti un frisson lui parcourir le dos, et lacha alors la main de james, passant la sienne sur son bras pour chasser la chair de poule. Elle grimaça d'ailleurs, lorsqu'elle passa sa main sur le haut de son bras, la ou Brian l'avait saisit. Elle avait des marques bleutées. Mais bon, sous ses longues manches, ça ne se voyait pas. Elle vit le clocher, et entra dedans, montant toutes les marches, allant le plus haut possible, a mi chemin, elle ralentit la course, se sentant essoufflée. Elle ne dormait pas beaucoup en ce moment, les cernes sous ses yeux le prouvait. Elle expliquait a chaque fois qu'elle se couchait tard, pour réviser. Elle dormait peu, car elle avait toujours peur qu'il revienne, avec les autres.
Arrivé en haut, elle s'assis contre la fenetre, et reprit son souffle.

- Promet moi de ne pas en parler s'il te plait. Enfin, sauf a A.. a elle, fit-elle pour eviter de prononcer son nom. L'autre nuit, j'ai entendu du bruit dans les couloirs, et je les ai vu.. la secte. Et un des mec a voulu s'en prendre a moi, mais l'autre membre l'en a empêcher. Il s'avère que ce type, j'ai découvert que c'était.. .
l'autre.
Elle se cacha bien de dire comment, faisant fi du baiser et tout ça. Mais elle se rendit compte qu'elle le faisait presque passé pour un héro là.. quoi que james ne le verrait sans doute pas comme ca. Alors elle ajouta: quand j'ai découvert qui il était, il a pété un plomb, et m'a fait des menaces... alors n'en parle pas, j'ai.. j'avoue avoir peur..

Parler a James était si simple. Elle cacha ses mains dans son dos, consciente qu'elle étaient tremblantes. Elle baissa la tete et resta muette.
Revenir en haut Aller en bas
Liv A. Llewyn
Présidente de l'Association des Elèves
Présidente de l'Association des Elèves
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 30
Localisation : NYU ; D

Personnage
Dortoir: Aucun parce que Externe
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Parler à un ami, c'est se libérer de tout. (JAMES)   Jeu 20 Mai - 18:41

La main d’Ashnâ se saisit de la sienne, sans un mot il la suivit. Jusqu’à ce qu’ils parviennent au sommet du vieux clocher. Malgré la situation, malgré sa situation, il trouva quelque chose de comique à cet endroit. Pourquoi les gens avaient-ils toujours besoin de prendre de la hauteur pour se confier et lui parler ? Peut-être parce que l’air y était plus pure ? Que les mots étaient plus facile à trouvait et que le silence avait l’air plus doux. Il ne savait pas… Bien sur, l’idée de se trouver en hauteur ne lui déplaisait pas, il avait toujours aimé ces genres d’endroits.
Il regarda son amie s’assoir et reprendre son souffle. Après avoir courut ainsi elle était essoufflé, il comprenait. Pourtant, lui en l’était pas il avait l’habitude de courir de faire du sport… Et s’il voulait réellement faire du Base Ball dans le monde professionnel, il ne pouvait pas se permettre d’être essoufflé à la moindre petite course.
Il resta débout et silencieux, attendant qu’elle prenne enfin la parole et lui raconte ce qu’elle avait à lui dire et qui avait l’air d’être si important au point de lui faire taper un sprint.
Quand elle lui demanda de promettre de ne rien dire sauf à elle, il promit et la laissa continuer. Puis en écoutant la suite, il ne savait plus, il ne savait pas comment il devait réagir. S’énerver ? Peter littéralement les plombs ? Rester d’un calme étonnant ? S’inquiéter pour elle ?
Complètement incapable de retranscrire toute émotion, James trouva tout de même le moyen de prononcer d’une voix à peine audible :

-Merci… Merci de me l’avoir dit.

Il se mit à réfléchir un moment. 10 secondes, 30 secondes… 1 minutes. 5 minutes…

-Si ce crevard ne lève ne serais-ce qu’une de ces putains de mains sur elle, il va entendre parler de moi…

S’était rare que James perde se calme. Extrêmement rare.
Il pausa alors ses yeux sur Ashnâ et se pencha vers elle. Elle s’était retrouvée face à la secte et s’en était sorti… Comme ça ? Sans la moindre blessure ? Juste des menaces ? De peu qu’il connaissait de la secte, cela l’étonnait fortement…

-Ash’… Tu es sur qu’il en t’a fait que des menaces ? Pas de blessures ? Tu peux me le dire… tu peux me montrer.


Et tu vois que mon coeur bat.
Tu peux t'en apercevoir à travers ma poitrine.
Et je suis prétrifiée, mais je refuse de m'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=1580952573&am
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Parler à un ami, c'est se libérer de tout. (JAMES)   Ven 21 Mai - 18:38

Elle ne savait pas si elle avait eut raison d'en parler. Peut-être pas. Mais en tout cas, elle en avait eu besoin. Peut-être juste pour.. imaginons qu'elle se fasse tuer par la secte... il y aurait au moins une personne qui connaitrait le coupable. Elle sursauta en entendant James perdre son calme. Comme si une autre personne venait d'entrer. Les peu de fois ou elle l'avait vu, il était calme, alors le voir ainsi était troublant. Elle sentit une boule au fond de son ventre, un truc légèrement inexplicable. Si, peut-être qu'en faite, il y avait une raison. Il s'inquiétait pour Alyson. Elle l'avait rencontrée et l'avait trouvée très gentille donc elle n'avait rien contre, mais elle lui avait fait du mal, et il s'inquiétait toujours d'elle . Il l'aimait encore, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure.
Quand il s'inquiéta pour elle, elle se sentit presque génée. Ne voulant pas faire plus d'histoire, elle secoua rapidement la tete de gauche a droite, comme une enfant qui dit non. Puis elle le regarda et baissa les yeux. C'était lui mentir, et ce n'était pas dans ses habitudes, et encore moins avec un ami. Elle soupira et releva ses manches, dévoilant les marques autour de ses bras. Puis elle se justifia :

- Non mais.. c'est pas vraiment de sa faute, je marque très vite, et puis, je l'ai énervé en allumant la lumière pour voir qui il était.. il.. il m'a tout de même sauvé la vie James, je ne peux pas le blamer, je devrais etre reconnaissante... j'aurai pas du te le dire finalement, oublie.... faisons plutot comme si rien ne s'était passé d'accord, c'était idiot d'en parler...

Il l'avait sauver, certes, mais elle n'oubliait pas ses menaces qui lui glaçait le sang, ne sachant pas si il en était capable ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parler à un ami, c'est se libérer de tout. (JAMES)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parler à un ami, c'est se libérer de tout. (JAMES)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Dead :: 
Archives
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit