AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations Diverses
  • Ce forum est déconseillé aux moins de 12 ans.
  • La violence, le sexe,  ou l'homosexualité est autorisé du moment que ca reste dans le raisonnable.
  • Nous demandons des avatars de taille 200*400
  • Le langage SMS est formellement interdit.
Navigation
Crédits
Forum fondé par A.Gauthier
Graphisme et codage par  A.Norkel
forum dirigé par L.Llewyn, B.Taylor et A.Norkel
Forum modéré par D.O'Leary
Toute reproduction partielle ou complète est interdite sans autorisation des créateurs.

Partagez | 
 

 "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 27

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Dim 16 Mai - 11:37

- Oh nooonn ... Pfffooouu ...

Pourquoi tant de désespoir ? Il devait être aux alentours d'une heure du matin, Alyson venait de revenir de Californie. Le couvre-feu était passé depuis longtemps. Quand elle avait quitté James, elle avait décidé de finir ses vacances chez son frère, à Anaheim, toujours en Californie, là où habitait Douglas et Bridget, sa soeur aînée. Les deux avaient été surpris de voir leur soeur, mais ils l'avaient traîné avec eux partout où ils allaient. Vu qu'ils travaillaient dans la même agence de mannequinat, Alyson avait joué les mannequins aux côtés de sa soeur. En tout les cas, pendant la semaine qu'elle avait passé avec eux, elle avait pu se vider l'esprit, et oublier un peu la tristesse qu'elle ressentait par rapport à James.
Bref. Elle était donc de retour à New York, et elle avait décidé de retourner à la NYU. Alors non seulement elle venait de sortir de l'avion, mais en plus, elle avait du jouer les musclors pour faire passer ses valises de l'autre côté de la barrière, et escalader ensuite cette même barrière, rien que ça, ça l'avait gonflée. En plus, heureusement qu'il n'y avait pas de passant, sinon, ils auraient certainement vu son slip, puisque sa robe s'était relevée en grimpant. Et après, lorsqu'elle arrivait dans le hall, c'était pour voir quoi ? Les résultats aux examens. Le hall étaient remplis de panneaux, classés par promotion. Alyson se dirigea vers les panneaux de deuxième année. Lorsqu'elle avait passé les examens, elle était encore dans sa période " art and Co " et option danse. Elle fut contente de voir qu'elle était arrivée première en musique et troisième en danse. Par contre, dès que ça arrivait à Arts plastiques, elle descendait à 10è. Vous allez me dire que sur la quelques centaines d'élèves c'était quand même pas mal. Elle était contente, mais outre ces trois matières ... Elle était une vraie merde XD. La preuve : 355è en Biologie, 230è en Anglais, La dernière du classement en Histoire - ouh la hoonte -, 445è en Géographie ... Elle préférait même pas regarder la suite, elle sentait que ça allait être pire -_-'. Elle soupira, et regarda une dernière fois ses Bons résultats pour se remonter le moral. Bon, elle avait intérêt à bosser pour les derniers exams hein. Cependant, elle n'eut pas le temps de s'attarder, car elle vit la lumière d'une torche pointer du bout du couloir. Oh merde, le gardien. Elle grimaça et attrapa ses valises, avant de se précipiter rapidement vers la porte la plus proche, qu'elle ouvrit et referma tout aussi rapidement. Alyson soupira et regarda où elle se trouvait. Une minuscule buanderie. Heureusement qu'elle n'était pas claustro. Il ne faisait pas totalement noir, car il y avait un petit hublot qui laissait passer la lumière d'un réverbère qui était juste en face. Elle se retourna pour bien mettre ses valises derrière elle, lorsqu'elle sentit la porte s'ouvrir et se refermer. Elle était découverte ? La brunette se retourna vivement pour se retrouver nez à nez - enfin, torse à nez xD - avec ... Brian.
Brian.
Brian.
Brian.
Brian.
Entre toutes les personnes, cela tombait sur Brian. Et encore, là elle n'était même plus dans le hall, mais dans une buanderie. Si petite qu'elle ne pouvait pas s'éloigner à plus de cinquante centimètres du jeune homme. Mais vu que ses valises prenait trente centimètres ... Il n'en restait plus que vingt.
Alyson leva la tête vers lui, et croisa son regard. A partir de ce moment-là, ils ne se quittèrent plus des yeux.
Qu'est-ce que cela faisait-il de se trouver avec l'homme qu'elle aimait, dans un espace si petit qu'ils ne pouvaient pas s'éloigner l'un de l'autre ? Elle se sentait presque émue de l'avoir devant lui. Qu'était-il devenu pendant tout ce temps ? Depuis son anniversaire, elle ne l'avait plus revu. Inconsciemment, il lui avait manqué. Avant, même si elle ne lui parlait pas, elle aimait savoir qu'il n'était pas loin, qu'elle pouvait poser son regard sur lui. Elle revoyait encore les regards complices qu'ils se lançaient de loin quelques fois, alors qu'ils étaient encore ensemble ...
Mais elle se sentait seulement presque émue. Presque. A ce moment-là, elle sentait autre chose monter en elle. Une envie et un désir qu'elle n'avait pas ressenti depuis longtemps. Cela se lisait-il dans son regard ? Leur visage étaient légèrement éclairés par la lumière extérieure, et dans un même mouvement, ils se jetèrent sur les lèvres l'un de l'autre, comme s'il s'agissait de la clé d'un sentiment longtemps contenu.
Pour une fois, Alyson serait sentimentale. Après.

( Désolée, c'est un peu bizarre, mais j'ai été déconcentrée par un truc XD et j'ai la flemme de recommencer XD.)




Spoiler:
 


Dernière édition par Alyson Gauthier le Lun 17 Mai - 5:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Dim 16 Mai - 13:10

Allez savoir pourquoi Brian se trouvait ici, a cette heure là. Lui meme l'ignorait. Au départ, il était dans sa chambre, lisant un livre. Oui je sais. Surprenant. MAis quand on avait vraiment rien a faire hein. Donc comme je disais, il lisais un livre, et lorsqu'il arriva a la deuxième page, il le referma. Non je déconne xD C'était un livre que son pere lui avait envoyé lorsqu'il avait apprit les notes catastrophique de son fils unique a la fac. On ne pouvait pas dire que Brian avait réussi haut la main cette année de droit. S'il voulait accédé a la deuxième année, il devait avoir au moins 16 de moyenne aux derniers exam, autrement, tchao le droit. Comment dire... il n'allait meme pas se présenter aux exam. C'était comme si la vie lui souriait enfin, il allait pouvoir arrêter ça.
Pour revenir a ce livre xD Quelle histoire autour de quelques pages hein ? ^^' C'était son père, qui voulait désormais que Brian intègre une section de sciences. On aura tout vu. Allait-il devoir perdre encore une année, pour montrer que ça ne l'intéressait pas? Quoi que, son père lui avait envoyer un exemplaire de Nip/Tuck, une serie liant chirurgie et sexe. Au moins, il connaissait un gout de son fils, comparer a sa mère. C'était peut-être pour ca qu'il le lisait.
Mais tout ceci est bien beau, mais ca n'explique pas pourquoi Brian était dans ce couloir...
Disons que depuis qu'il était rentré de Californie, il se sentait .. étrange. Comme un truc qui avait disparu. Comme un soucis. Un poids. Etait-ce parce qu'il avait pu renouer avec Alexia, qu'il avait rit et refait le monde a leur façon comme avant? Non, il en doutait. Mais un truc avait changer en lui, il le savait. Non en faite il sentait qu'un truc avait changer, mais il supposait que c'était en lui. Bref, alors qu'il lisait son livre, un tas de choses semblait le pousser a sortir de sa chambre. D'abord, il eut soif. Mais il prit une bouteille d'eau dans son sac de sport. Puis la faim grignotait son ventre. Il but un peu plus d'eau pour la taire. Ensuite, il sembla y avoir un problème avec son ampoule, qui n'arrêtait pas de clignoter. Ca en devenait pénible pour lire. Lorsque celle ci s'éteignit complètement, il soupira et reposa le bouquin. Bon, quoi? Quoi, c'était quoi tout ça, une poisse monumentale? Quand il se leva jusqu'a sa fenetre, succombant a l'envie de fumer, ce fut tout ses désirs qui s'éveillèrent en meme temps. Faim, soif. Tant pis, il pouvait bien passer la nuit sans manger quand même ? XD Bon il avait sauter le repas du soir, et alors c'était pas la première fois. Il s'assit au bord de la fenêtre, et laissa tomber ses clopes, comme un c*n. Et comme un abruti, il regarda bien 5 minutes le paquet rouge et blanc, en bas du bâtiment. Bon, là, s'en était trop. Ca, il ne pouvait pas l'ignorer. Il regarda l'heure rapidement. Couvre feu passé, donc gardien a éviter. Ok, c'est noté.
Il sorti de la chambre, descendit les escaliers et prit la direction du hall, pensant que le gardien rodait ici en dernier. En bon penseur qu'il était... il vit une lumiere. Bon ben la prochaine fois que Taylor mettra a jour un plan, il essaiera de faire l'inverse, peut-etre que ca marchera.. La derniere fois qu'il s'était fait choper par le gardien, il avait eu des travaux obligatoire, genre laver la cafeteria, ou ranger les vestiaires apres les entrainements ou match. La honte, pour lui. Enfin, ça aurait été la honte s'il n'avait pas trouver des remplaçantes pour exécuter ses punitions xD M'enfin, la roue tourne et mieux vaut ne pas jouer avec le feu. Du coup quand il vit la lumiere approchée, il ouvrit une porte et se cacha a l'intérieur, puis la referma en se heurtant a un petit truc qui sentait merveilleusement bon.
Oh.
Elle.
Plus faim. Plus soif. Plus envie de fumer. Plus rien. Plus que Alyson, en face de lui, contre lui. Il hallucinait? C'est ca, le jeûne l'avait fait sombrer dans la folie? Quand ses yeux noisettes qu'il ne voyait que faiblement a cause du peu de lumière, le regardèrent, il ne se posa meme pas les questions premières. Que fait-elle ici, dans cette buanderie? Pourquoi un tel regard ? Pourquoi ce regard n'était-il pas adressé a James? Le trompait-elle en plus? Non, ça c'est moi qui veut enfoncer le clou c'est tout XD Brian n'y songea meme pas un instant, parce que si tel avait été le cas, ca ne l'aurait pas grené d'être l'amant, enfin, avant de reprendre sa place quoi. D'ailleurs, il avait presque deja le role non ? L'amant, dans le placard... généralement, le mari arrivait a ce moment la. Sauf que la femme se trouvait bien souvent nue sur le lit en criant " ciel mon mari ! ce n'est pas du tout ce que tu crois" elle n'était pas dans le placard avec le gars. Et si le mari arrivait? Autant en profiter alors. Il ne sut si c'était lui, ou elle, ou les deux qui prit l'initiative d'alimenter le feu, mais une chose était sur, c'est qu'ils s'y prenaient bien. Bien qu'il ne comprenait pas ce qu'il se passait, pourquoi Alyson était dans ce placard, et pourquoi il était là aussi, il comprenait ce qu'elle voulait, ou il espérait que ce soit la même chose. Ses désirs n'était pas parti. La bouffe, la soif, la clope.. non juste remplacé. Et ce désir la, il ne comptait pas le laisser s'en aller et le regarder de loin avec des airs d'idiot illuminé. Ses lèvres étaient presque maitre de lui même, elles épousaient celles d'Alyson comme conçues pour, ses mains, sous fifres de sa bouche (? XD ) s'emparèrent du visage de la demoiselle, puis quand l'une d'entre elle sembla prête a lâcher ce bien si précieux, elle parti en éclaireur sur le corps de la jeune femme. Quand elle rencontra une bretelle de robe, elle la fit glisser délicatement sur l'épaule de la fille du placard ( Femme d'Harry potter? XD ) . Lorsque Brian lui embrassa le cou, se dirigeant vers cette épaule dénudée, il murmura :

- est ce que je rêve?

Si oui, ça n'était pas grave. Jamais un rêve n'avait été aussi réaliste. Jamais. Au pire, il serait décu en se réveillant, mais pour le moment, jamais il ne s'était senti aussi bien.
Si non. Il n'y comprenait rien, et allait avoir besoin d'explication. Plus tard, sans aucun doute.


( bon j'ai pas relu alors je sais pas si ça a un quelconque sens xD m'enfin bon xD )


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 27

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Dim 16 Mai - 15:07

( On dirait Edward quand Bella vient le chercher à Volterra et qu'elle lui saute dans le bras " Est-ce le paradis ? " chais pas quoi xD )
( En tout cas, tu t'es barrée dans un gros trip MDR XD )

Comment avait-elle pu se passer de lui aussi longtemps ? De ses yeux, de ses lèvres, de son visage, de son corps ? De lui ? De sa personne ? Elle aimait tout chez lui. De son plus gros défaut à sa plus infime qualité. Et son engin aussi lui plaisait pas mal ha ha ha xD. Elle laissa échapper un soupir lorsqu'il lui embrassa le cou, et ne se formalisa pas lorsqu'il descendit la bretelle de sa robe. Elle ouvrit les yeux lorsqu'il parla, et quant il eut fini, elle remonta son visage au niveau du sien, et parla tout aussi bas.

- Si tu rêves, alors moi aussi. Mais shht ... Il vient juste de commencer ...

La fin de sa phrase mourut dans un autre baiser. Qui aurait crut qu'Alyson pouvait être une telle tigresse xD. Comme quoi, elle faisait ses sainte-nitouche, mais en fait ... C'était loin d'être le cas. Peut-être que lorsqu'elle était bourrée, elle ne l'était pas tant que ça, et qu'elle n'avait pas oublié son expérience ... Alors qu'elle l'embrassait, elle commença déboucler sa ceinture. Son coeur battait la chamade.
Etait-ce à cause de son excitation ou à cause de ce trop plein d'amour qu'elle ressentait pour lui ? Les deux, sûrement. Alyson ne comprenait toujours pas ce qui avait fait qu'elle aimait Brian autant. Avant qu'elle ne le connaisse, il aurait été le genre de mec qu'elle ne supportait pas du tout. Mais pourtant ... Elle avait succombé.
Et puis ... Pourquoi les filles devaient-elle toujours finir à poil avant les mecs hein ? Il fallait changer ça, et tout de suite d'ailleurs. Alyson se détacha de Brian et lui enleva son tee-shirt, sans lui demander son avis. De toute manière, c'était pas comme s'il allait lui dire non hein xD. Elle le regarda l'espace de trois secondes, un espace assez long pour quel constate à quel point il était encore plus beaucoup que dans ses souvenirs. Ou si ça se trouve, c'était parce qu'elle ne l'avait pas vu depuis longtemps. Vous savez, c'est comme quand on a faim. Quelque chose qu'on aime pas plus que ça habituellement nous semble délicieux après le jeûne. Ca devait peut-être être le même principe. Oui, assurément ...
Alyson avait abandonné sa bouche pour l'embrasser dans le cou, sur le torse, partout. Elle l'embrassait, le mordillait affectueusement. Partout où elle passait, elle laissait derrière elle un sillon brûlant de désir et d'amour contenus. Derrière, elle lui caressait le dos du bout des doigts, à la limite entre le frôlement et la caresse. Elle voulait lui faire plaisir et que son coeur se gorge d'amour pour elle. Et il n'y avait pas que son coeur qui devait se gorger d'ailleurs ...
Alyson se faisait de plus en plus entreprenante, et n'hésitait pas à descendre plus bas, et au fur et à mesure de sa descente, le pantalon de Brian descendait avec elle. La dernière fois, c'est lui qui s'était occupé d'elle. Et si nous faisions l'inverse maintenant ?
Tout en fixant le regard de Brian, elle descendit son caleçon. La dernière fois, elle n'avait pas était prête. Elle l'avait laissé lui donner qu'un tout petit bisou sur le bout de son caleçon, mais cette fois-ci, la donne avait changé. Et puis, Alyson aussi avait envie de lui faire ce petit ... Cadeau. Alors il n'allait pas l'en empêcher tout de même. Elle se mordit la lèvre et lui fit un petit clin d'oeil, avant de baisser son regard sur ce ... si imposant. Ses pupilles se dilatèrent alors qu'elle engageait le premier round, auquel elle comptait bien le mettre K.O.
--
Elle le sentait trembler entre ses mains, elle le sentait cogner contre son palais. Elle se sentait aimer Brian un peu plus on dirait, et lui devait lui avoir découvert une vertu - ou un vice, à voir XD - qu'il ne lui connaissait pas. Pourtant, alors qu'il semblait si proche du Nirvana, Alyson ... Remonta. Elle n'allait finalement pas le mettre K.O., car il paraît que lorsque l'on agonise, notre force peut se voir décuplée par notre rage de vaincre ... Brian pouvait la lui montrer, elle en était plus que ... Certaine ... Elle se mordit encore les lèvres alors que son regard lubrique fixait celui de Brian. Elle recula et s'appuya contre le mur. Elle baissa brièvement le regard vers la partie tendue de Brian, puis fixa son visage en arquant un sourcil. Alors, voulait-il rester dans un tel état de stress ? Après tout, elle pouvait très bien finir ce qu'elle avait commencé et ce, d'une toute autre manière ...
En tout les cas, elle, portait encore la culotte x). Et la robe aussi.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Dim 16 Mai - 16:38

( j'avoue xD J'avais pas fait gaffe XD Le seule truc qui ma fait pensé a edward en faite, c'est en relisant je parle de faim, de soif, et de merveilleux parfum xD je suis edward en faite xD )

Comment expliquer une telle situation? Comment expliquer de tels sentiments? Comment expliquer que - et pourquoi ne pas juste savourer, au lieu de se poser des questions? Juste une fois. Si ce qu'elle venait de dire était vrai, si c'était bel et bien un rêve, Brian ne souhaitait plus jamais se réveiller. Peu importe le nombre d'année de sa vie qu'il pouvait perdre a dormir ainsi, dans un semi coma. Peu importait tout ça, pour vu qu'il passe une seconde de plus avec elle. Cette fille. Cette fille avait un effet incroyable sur lui. Amoureux. Il l'était, plus que personne ne pouvait l'être. Il était convaincu que tout les amoureux de la planète ne pouvait réunir autant d'amour que celui qu'il portait a Alyson Charlotte Emmanuelle Gauthier, et que - Ta gueule Brian, tu t'emballe.
Il se senti sourire en l'embrassant. Depuis leur première rupture, première sous entend, la fois ou Alyson s'était barrée pour le Canada, depuis ce moment la, Brian avait l'impression d'avoir perdu un truc. Deux truc en faite, Alyson, évidemment, mais autre chose. Se faire larguer apres une nuit passée ensemble, c'était le sort des filles, pas l'inverse x) Et généralement, c'était les hommes qui montraient clairement leur intention, tendis que la donzelle savoure un énième baiser. Pourtant, la, c'était Brian qui se plaisait a profiter de tout ce temps perdu, peut-être craignait-il qu'en détachant leur lèvres, il se réveillerait? Vous savez, comme dans un cauchemar, au moment ou l'on meurt, on se réveille. C'était pareil. Au moment ou il lui dirait qu'il l'aimait, il se retrouverait c*n dans son lit, popole au garde a vous xD
Pourtant, il se résigna a la laisser respirer lorsqu'elle lui retira son tee shirt. Il planta son regard dans le sien, l'espace de quelques secondes. Il ignorait s'il souriait, ou non. Comme la plupart du temps lorsqu'il était avec elle, il s'oubliait. Brian perdait tout cet ego, ou une grande parti, qu'il avait, et ne se focalisait que sur elle. Elle, et elle seule. Les baisers d'Alyson, ses caresses... Brian en avait presque des frissons, il se sentait envahir d'une chaleur, d'une force, d'amour.. c'était comme si 100 femmes en même temps se chargeait de lui, non 1000, ou peut-etre meme un million.. Non aucune en faite, aucune ne pouvait lui procurer le bien etre que lui offrait cette fille la.
Et puis là, un truc étrange se passa. Un truc en Brian se mit a reagir. Son cerveau bloqua. Non pas que personne ne lui avait jamais fait une gâterie, loin de la d'ailleurs, mais juste que ce soit .. elle. Alyson n'était pas ce genre de fille qu'il imaginait faire ça. Elle paraissait si.. si.. si elle. Tellement... tellement elle . Du moins; l'image qu'il avait d'elle. Si vulnérable, douce, aimante. Peut-être n'était-ce pas Alyson? Juste une fille qui lui ressemblait terriblement? Non, même un sosie ne lui ferait pas autant d'effet. Alors oui, c'était sur maintenant, il rêvait. Un jour elle lui avait dit qu'il l'idéalisait de trop. C'était le cas. La voir a genoux comme ça, c'était comme voir un ange a genoux devant satan. Certain aurait appelé ça Apocalypse. Il appellerait ça.. aucune idée, paradis peut-etre?
D'abord, il se senti un peu géné tout de meme, et puis se laissant par la suite aller a ses instincts de mec et au plaisir qu'elle lui donnait ainsi, il en oublia tout ça. Toute cette image de fille ayant besoin de quelqu'un pour la protéger, de fille désespérée, brutalisée. Tout. Sous tant de plaisir, et cette sorte de libération d'esprit, il sentit ses paupières se refermer en papillonnant, alors que sa bouche s'entrouvrit légèrement, laissant fuir un petit râle d'extase.
Tiens, expérience. Avez vous deja réveillez un bébé lorsqu'il dormait paisiblement, qu'il semblait dans un monde bien a lui ? Il se mettait a brailler. Quelle serait la réaction d'Alyson si Brian faisait de meme? C'était injuste. Il avait oublier a quel point cette fille était sadique avec lui, depuis toujours elle y prenait un malin plaisir. Ou est donc passé les Brian gêné de la voir a genou ? Oui et bien... merde hein.
Il l'observa, impassible. Le fait d'être nu comme un vers devant elle n'avais pas l'air de le gener. C'était pas comme si ca n'était jamais arrivé hein, et puis, il n'avait jamais été très pudique non plus. De plus, elle allait bientot revetir sa tenue d'Eve, elle aussi, ca pouvait se lire dans le regard bleuté de Taylor. Son sourire naissant pour confirmer ceci. On n'pouvait pas dire qu'il y avait beaucoup de chemin a faire pour la rejoindre. C'est peut-être pour cela que lorsqu'il arriva vers elle, il debordait d'énergie. Ses deux mains s'en étaient prise a ses hanches et il la releva contre le mur, la bloquant contre par son corps pressé contre le sien, ainsi qu'avec ses mains pour la soutenir et ses lèvres se claquèrent contre les siennes. Tout comme elle avait fait mourir ce Brian géné, il semblerait que le Brian doux de la derniere fois ait également disparu, que cette attente, cette séparation, ce desir, ce plaisir, ait réveillé ce qu'elle ne connaissait pas de lui. De la passion a l'était pur. Il aurait été incapable de parlé s'il l'avait fallut. Seule sa respiration montrait ce qu'il ne disait pas. " Je te veux, là, maintenant." Son front contre le sien, ses lèvres capturant les siennes, les lâchant comme s'il allait dire un truc, puis revenant a la charge, il lui mordit la lèvres en l'embrassant comme prit d'une pulsion incontrôlable. Pas le genre de morsure destiner a faire mal, a blesser. En meme temps, il baissa une main de ses hanches, serrant plus fort l'autre, afin d'aller lui oter la seule barrière qui l'empêchait d'aller plus loin. Il fit glisser sa culotte sur ses cuisses, avec une légère impatience qui se manifestait dans sa presque non sensualité pour l'oter, ainsi que son regard au sourcil légèrement froncé. Les jambes d'alyson, enroulée autour de son bassin, l'empêchait de l'enlever complètement. Dans une coordination harmonieuse, leurs mouvements s'effectuèrent en rythme, jusqu'a ce que le sous vêtement se retrouve a l'autre bout de la piece x) Facile a faire en meme temps, dans un espace si petit. La rehaussant contre lui , il plaqua une main a coté des son visage sur le mur, afin d'avoir quand meme un appuie xD Allant de la courbe de sa nuque jusqu'a son oreille dont il en effleura le lobe, il lui murmura

- Quel rêve bien étrange. Empeche nous d'y mettre fin , s'il te plait.

Non ce n'était pas un jeu, Brian était convaincu qu'il s'agissait la d'une reve. Dans la realité, il aurait peut-etre parler a la demoiselle, comprendre pourquoi, elle qui lui avait dit récemment qu'elle allait en voyage avec ce cher James. Ou pas. Peut-etre que non, il aurait fait pareil tant il désirait ne faire plus qu'un avec cette fille là. Et puis c'est elle qui l'avait cherché x)
Il n'avait même pas enlever sa robe, elle n'était que décoration finalement, elle ne servait a rien. Il n'avait pas besoin de voir le corps d'Alyson pour le désirer, pour le connaitre. Et puis le principal avait été enlever non ? A ce que je sache c'est pas avec le nombril que ca se passe? XD
Finalement, la main qu'il avait appuyé au mur partie se réfugier dans la chevelure d'Alyson, seul son avant bras collait le mur. Lorsqu'enfin, il donna a Alyson le fruit de son travail précèdent, il ne pensa même pas a ce qui le préoccupait la dernière fois. Vais-je la brusquer, lui faire mal? Non pas qu'il s'en foutait, mais il n'y pensait juste pas, voila tout. Il n'était pas en mesure de le faire, simplement.
Un instant, il songea au fait qu'elle avait bien fait d'aller contre le mur, son dos s'y frottant ferait moins de bruit que contre la porte lorsqu'elle suivra les coups de bassins de Brian. Et puis on sait jamais avec leur chance légendaire, la porte s'ouvrirait, elle tomberait, Brian avec elle, et il se la peterait surement. Ca serait dommage.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Alexia Jack
Membre de l'Association des Elèves
Membre de l'Association des Elèves
avatar

Messages : 1831
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 27
Localisation : N.Y UNiVERSiTY

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Dim 16 Mai - 17:11

Ewouardddd x) pardon je m'en vais *sors*
Revenir en haut Aller en bas
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 27

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Dim 16 Mai - 18:26

Si être nu comme un vers devant elle ne le gênait pas, et bah tant mieux, parce que Alyson trouvait ça cool de se rincer l'oeil xD. Oh il y avait certainement des gars bien mieux foutu que lui, avec des kilos de muscles en plus et tout ça mais ... Brian était parfait. Parfait pour elle en tout cas. Elle n'eut pas le temps de valoriser encore son merveilleux physique dans son esprit car apparemment, Monsieur avait d'autres plans beaucoup plus intéressants en tête. Et cela ne gênait pas Alyson pour le moins du monde. Elle était totalement ravie en fait. En extase. Euphorique. Emoustillée. Enfin, ce genre de trucs là quoi. Lorsqu'il l'embrassa, elle laissa échapper un petit rire. Quelque chose venait de lui traverser l'esprit. Quelle serait la tête de Brian si après avoir jouer les allumeuses, elle partait et les laissaient en plan, lui et Popaul ? Certainement qu'il ne serait pas très content, mais bon x). De toute manière, ce n'était pas comme si elle allait le faire, puisqu'elle même n'avait pas envie de faire abstinence ...
Contre lui, elle se sentait en sécurité. Sa chaleur, son corps, sa présence, lui donnait l'impression que rien ne pourrait lui arriver, qu'elle pourrait franchir tous les obstacles qui se dressaient sur sa route. Oui, vraiment, elle l'aimait plus que tout. Son esprit était rempli de Brian, comme s'il n'y avait jamais eu que lui sur Terre, et qu'aucun autre être vivant ou quelconque objet n'aurait pu la détourner de celui à qui elle devait toujours penser. Son esprit ne pensait qu'à lui, son corps ne réclamait que le sien, Alyson ne jurait que par Brian. Et Alyson, elle aimait tous les Brian. Le Brian cynique, comique, chaleureux, protecteur, intelligent, idiot ... Et là, même le Brian un peu moins doux, plus brutal attisait tous ses sens. Leurs souffles erratiques semblaient se crier leur désir, leur plaisir, leur envie. Les mots étaient inutiles. Elle n'aurait même pas été capable de lui dire clairement qu'elle le voulait, mais son corps le lui avait déjà montré. Alyson laissa échapper un petit gémissement lorsqu'il lui mordit la lèvre en l'embrassant et sourit en voyant, en sentant l'entrain avec lequel il voulait enlever sa culotte. Il était un peu gauche, et avait eut certainement un léger manque de sensualité, mais son corps était tellement un appel à l'union charnelle qu'elle n'y fit même pas attention. Cette précipitation avait en elle-même quelque chose de profondément excitant. Elle laissa échapper un soupir en sentant le souffle de Brian contre son oreille. Elle se sentait fébrile tant elle avait envie de lui, tant elle avait envie qu'il la prenne, là, sans attendre.

- A toi de voir si tu tiens la route Taylor ... lui murmura-t-elle dans l'oreille sur le même ton.

A force d'être dans un tel état, Alyson commençait à se demander s'il ne s'agissait en effet que d'un évènement onirique, pure création de son esprit. Si c'était le cas, elle avait finit très nymphomane. De Brian exclusivement. Et le Brian de ses rêves était vraiment très vigoureux ... Pour son plus grand plaisir. Comme quoi, il était vraiment l'homme idéal. Elle passa ses mains tremblantes autour de Brian, les joues rouges. Alyson avait presque envie de gémir rien qu'en pensant à ce qui allait arriver dans quelques minutes. Elle avait vraiment l'impression d'être en chaleur, à attendre Brian de la sorte. Mais avec Brian, pour Brian, elle était, elle pouvait être toutes les femmes du monde. Douce, attentionnée, compréhensive, capricieuse, faible, forte, nymphomane xD, ... Alors oui, peut-être qu'il avait vraiment un million de femmes différentes entre les bras ... Et quand enfin, elle eut ce qu'elle attendait tellement, Alyson laissa échapper un gémissement, mélange de plaisir et de douleur. Douleur qui disparut au fur et à mesure des coups de bassin de Brian. A un moment, elle laissa échapper un petit " Putain ", tant les sensations qui l'envahissaient étaient forte. Elle se sentait à la fois tendue - pas autant que Brian xD - et à la fois relaxée. Son coeur battait encore plus vite, et elle avait l'impression qu'il allait exploser dans sa poitrine. Alors qu'elle gémissait, des larmes finirent par couler sur son visage. Elle ne souffrait pas, elle n'était triste. Elle éprouvait tellement de plaisir que c'était comme si ... Comme si son esprit ne pouvait plus suivre, et qu'il était déréglée. Elle était aussi tellement heureuse dans les bras de Brian que les larmes qui coulaient étaient des larmes de joie. C'était fou, totalement fou. Son dos qui frottait contre le mur ne lui faisait même pas mal, elle ne ressentait et ne voyait que Brian. Dans la chaleur grandissante de la buanderie, Alyson le disait sans honte : elle prenait son pied. Cela lui donnait l'impression d'être deux amants en train de se cacher, pour ne pas être découverts. Deux personnes qui s'étaient laissées emportées par leurs pulsions, qui n'avaient pas pu résister à l'attirance magnétique qu'il y avait entre eux deux. Alors quand elle se sentit trembler encore plus - à moins que cela ne soit Brian - et qu'elle sentit un orgasme fulgurant traverser tout son être, Alyson eut l'impression d'avoir absorber un baril entier de drogue, et que maintenant, elle flottait dans les nuages cotonneux sans espoir de pouvoir redescendre. Elle se sentit dépourvu de toutes forces, et ses jambes glissèrent toutes seules le long de celles de Brian. Et heureusement qu'il la tenait toujours, sinon elle se serait ramassée la gueule par terre.
Le temps de se remettre de ce qui venait de la terrasser, Alyson passa ses bras autour du torse de Brian et " enfouit " son nez dans sa poitrine. Elle respirait son odeur comme s'il s'agissait de son oxygène, alors que son souffle se calmait graduellement. Lorsque leur deux respirations furent silencieuse, et que le calme emplit la pièce, Alyson finit par lâcher :

- Je crois que tu t'es surpassé cette fois-ci.

Et oui, les amis, ce n'était pas un rêve. Pour une fois que la réalité était plaisante ... Cependant, malgré ce plaisir fantastiquement sensationnel, il était peut-être tant de ... S'expliquer.

- Ahem, je crois que je te dois quelques explications ...

Elle se détacha de lui, et s'apprêta à parler, mais son regard s'aventura en bas, et remonta aussitôt. Et puis elle rougit. C'était tout de même extraordinaire comment Alyson pouvait encore se montrer innocente après CA. Mais bon, sinon, ce ne se serait pas Alyson, non ?

- ... Après que tu te sois rhabillé.

En passant, elle avait gagné. Il avait été à poil tout seul hé hé hé x).




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Dim 16 Mai - 19:36

Plus les secondes s'écoulaient, et plus Brian se transformait en une espèce de boule de désirs, de pulsions a la limite du bestiale. Il n'avait aucune honte a faire ca ici. Non, après tout, il avait déjà explorer pas mal de lieu improbables dans cette université. Il ne savait même pas qu'il y avait cette buanderie ici. Il ne savait même pas comment il avait fait pour la voir cette nuit. Et puis, il fini par réalisé. Si ce n'est qu'un rêve, il aurait très bien pu trouver un terrain de foot ici, dans le hall. Mais bon, bref. Cette petite pièce, aussi petite qu'elle était, lui donnait l'impression d'un royaume. Leur royaume a eux deux.
Alyson semblait attendre la même chose que lui. Quel rêve étrange. Quel beau rêve. Dernièrement, il n'en faisait plus des comme cas. C'était son échec qu'il voyait, son Alyson qu'il avait livré a James. Alors évidemment, un rêve aussi sucré que celui ci ne pouvait etre qu'enivrant. Lorsque leur deux corps mirent fin a toute distance possible, la voix d'Alyson se tira dans les graves.
Comment un acte si banale pouvait-etre si jouissif? Comment, le simple fait de coucher avec quelqu'un pouvait donner autant de plaisir? Parce qu'ils avaient besoin de se sentir? Parce qu'il y avait le risque de la situation qui les excitaient ? Parce qu'il l'aimait ?
Tout. Tout probablement. Non, aucune probabilité. Tout.
Il ne pensait même plus au bruit qu'ils étaient en mesurent de faire, il ne sut s'il avait gémit avec ses coup de bassins, si elle montrait des signes de plaisir a ce rendez vous surprise. Il était comme sourd, son plaisir étant si intense qu'aucun sens ne répondait plus a rien. Il ne pensait plus a rien, pas même a la violence avec laquelle le dos de la jeune femme pouvait etre cogner contre le mur. Quand doucement,ses esprits revinrent, il posa ses levres dans son cou l'embrassant quand il en avait la possibilité. Tout lui plaisait chez elle, jusqu'à cette petite goutte de transpiration qui perlait contre son cou. Il releva la tete et la vie pleurer. Sérieusement, s'il y avait bien un truc que les hommes ne supportait pas, c'était ça. Voir leur copine pleurer apres ou pendant l'acte. C'était déstabilisant... Leur copine? Oui mais Alyson... dans ce cas, ca ne s'appliquait peut-etre pas? Si.. Il détestait la voir pleurer, pour une quelconque raison. Mais disons qu'il n'était pas en mesure de s'arrêter, meme s'il l'aurait voulu. Bien plus physique ainsi que dans un lit, les jambes de Brian tenait pourtant encore. Alyson n'était pas lourde, mais tenir ainsi quelqu'un ne pouvait etre éternel. Et pour une raison qui lui échappait, il tenait bon. Il n'allait pas briser son reve. Son reveil pouvait bien sonner, il resterait la. Physique pour lui, mais pour elle aussi. Alors lorsqu'il senti ses jambes glisser, il s'appuya sur le mur en la soutenant d'une main au creux des reins. Sa respiration bouillante allait caresser la peau de la demoiselle. C'était en quelques sorte l'entracte. Quand elle se serra contre lui, il baissa sa tete dans un meme mouvement, collant un baiser contre son épaule, sur sa peau brulante. Leur respiration s'atténua progressivement, ensemble, reprenant un rythme humain. La température et le calme de cette salle revint a la normal, ou presque. Lorsqu'elle prit la parole, il sentit un sourire fleurir sur ses lèvres. Un compliment était toujours un compliment, même onirique. Elle se détacha un peu de lui, et il ferma les yeux, comme s'il s'apprêtait a les réouvrir dans son lit. Elle reprit la parole, il les rouvrit. Des explications? Soit son reve devenait réaliste, soit.. ce n'était pas un reve? En sourcillant, il ramassa ses vêtements avec un " heu, ouais" d'approbation. , ne distinguant meme pas le fait qu'elle ait rougit. S'il l'avait vu, il aurait juste pensé que c'était lié a leur effort. Il remit son boxer, enfilla son tee shirt et remonta son pantalon, puis boucla sa ceinture. C'était déplaisant, finalement, c'était comme retourner a la réalité. Pour vivre mieux vivons nu ? Mouais non x)
Des explications... De leur rencontre nocturne, il ne voulait garder que ce souvenir. Pas une tonne de réplique du genre " je sais pas ce qu'il m'a prit Brian, on aurait pas du. J'aime james. Tu aurais du me repousser, tu as profité de mes faiblesses ! Ne dis rien a James, s'il te plait. Je l'aime. Je l'aime. Je l'aime.." patati patata.
En caressant sa joue, il lui fit :

- écoute tu ne me dois aucune explication. Ca va j'ai compris... Ne gâche pas ce moment par un mea culpa absurde. Laisse moi au moins ça.

Il lui vola un baiser - pourquoi lui voler alors qu'ils venaient de coucher ensemble me direz vous.. c'est une sorte de marque de fabrique chez lui, ce baiser volé. Surtout pour cette situation. En espérant que l'autre soit radin, et qu'il veuille le récupérer - et ouvrit la porte, lançant un regard sur le sous vêtement par terre .

- Hum.

Il la regarda et sorti. Il avait l'impression de geler, en comparaison de la fournaise qu'il y avait a l'intérieur. Comment était ce possible de passé d'une telle chaleur, d'une telle osmose, a ça, a un truc si froid. Mais surtout comment était ce possible d'avoir encore envie d'elle, apres ça? Comme s'il n'avait pas été rassasié, comme si on avait donné une saucisse a un lion. Non il ne disait pas qu'elle était une saucisse mais.. enfin vous avez comprit ^^'
Pourquoi s'était-il senti obligé de lui couper toute possibilités de parler? Parce que peut etre que pour la premiere fois, il avait voulu se protéger lui. Ne pas entendre le choix qu'elle avait fait. Apres tout, la derniere fois elle l'avait juste embrasser, peut etre qu'elle voulait voir une dernière fois ca aussi.. N'ayant fait qu'a peine un pas, il fit demi tour, et referma la porte derriere lui, produisant une sensation de deja vu lorsqu'il se retrouva contre elle. Il la plaqua contre le mur avec force, mais douceur, un mélange sexy. Il prit son visage entre ses mains, et lui picora le coin des levres.

- Tu voulais parler? Je t'écoute.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 27

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Dim 16 Mai - 21:49

Alyson avait sans doute rougit en voyant son matricule, simplement ( parfois on dit " simplement au lieu de " seulement " ... Je sais pas si ça se dit en Métropole XD ), lorsqu'il avait le dos tourné pour ramasser ses vêtements, elle ne se gêna pas pour son rincer l'oeil. Elle sentit encore un petit quelque chose pointer le bout de son nez dans son ventre, mais papillonna rapidement des yeux. Ce n'était pas le moment de s'exciter encore ! Déjà, elle était sensé le trouver, et lui faire un discours posé et plus ou moins intelligent xD. Et ils auraient peut-être couché ensemble, mais après. Pas avant ! Mais il fallait avouer que changer de plan à la dernière minute comme ça pouvait être vraiment très, très ... Non, stop. STOP. Seulement, son regard dériva une toute petite dernière fois.
Quand il lui caressa la joue et qu'il commença à lui dire qu'il avait compris, Alyson faillit sauter de joie. Peut-être qu'elle aurait moins de choses à expliquer ! Ah Brian pouvait être si intelligent des fois ... Ahem ... Non, en fait, il était vraiment bête. Son sourire se fana. Mais quel mea culpa encore ? Il pensait quoi là ? Non ... Quand même pas qu'elle avait couché avec lui tout en étant encore avec James ? Non. Bah on dirait. Bizarrement, cette pensée l'agaça un peu. C'était trèèèès mal la connaître ça. Elle avait peut-être embrasser Brian le soir de son anniversaire, mais voilà. Elle n'était pas du genre à coucher avec quelqu'un alors qu'elle sortait avec quelqu'un d'autre, quand même. Brian avait du pouvoir, mais pas à ce point xD. Enfin, vu à quel point elle l'aimait, ce n'était pas impossible, mais ce n'était pas dans la nature d'Alyson d'être volage. Ce fut à cause de ce petit agacement qu'elle ne rougit pas lorsqu'il regarda sa culotte qui jonchait sur le sol. Parce qu'en plus il croyait qu'il allait filer comme ça. Oh mais non mon mignon, non non non. Elle remit avec une rapidité qu'elle ne soupçonnait pas son slip, et lorsqu'elle se releva, se fut pour se retrouver nez à nez avec Brian. Et bah, il avait senti son appel télépathique on dirait. Elle avait inspiré, comme quand on s'apprête à parler, mais sa tentative de paroles s'arrêta à là alors qu'elle se sentit poussée une nouvelle fois contre son ami le mur. Etrangement, son énervement fondit comme neige au soleil ... Pourquoi est-ce que ce truc revenait encore ... Elle ferma les yeux lorsqu'il commença à l'embrasser, et faillit se laisser aller. Cependant, son objectif premier lui revint en tête et elle le stoppa gentiment. Elle enleva ses mains de son visage, et les garda dans les siennes, tout en lui souriant.

- N'est pas peur de mon mea culpa, il n'y en aura pas.

Peut-être avait-elle senti que ces petites embrassades avaient été une tentative détournée pour lui faire oublier de parler ? Mais non, Brian avait frappé à la mauvaise porte. Enfin, à la bonne mais voilà quoi.

- Ecoute, je ne suis pas une sal*pe ...

La pause dura un millième de secondes, mais ce fut assez pour qu'Alyson se dise que en couchant avec Brian, elle avait été hum ... Un autre type de sal*pe, si vous voyez ce que je veux dire ...

- ... alors non je n'ai pas couché avec toi alors que je suis avec James ... Tout simplement parce que je ne suis plus avec .... James.

Ca aurait très bien pu être annoncé comme si elle avait réussi un exam ou quoi. Il y avait une certaine tristesse dans sa voix, d'ailleurs. Avoir quitté James comme ça, ça, c'était salaud.

- Le jour où on est arrivé en Californie ... J'ai quitté James, parce que je lui ai expliqué que je ... Enfin, que je me leurrais quoi. Ensuite, je suis partie et j'ai fini les vacances chez Doug' à Anaheim.

Alyson avait éludé la façon dont laquelle l'avait quitté. La façon dont, alors qu'ils allaient couché ensemble, elle l'avait planté. Brian n'avait pas besoin de savoir comment elle l'avait quitté, et James méritait de garder tout de même cette parcelle d'honneur. Ensuite, quand elle disait qu'elle se leurrait ... En fait, elle voulait dire qu'elle avait expliqué à James qu'elle aimait Brian, mais elle ne savait pas pourquoi, cela l'avait rendue toute patraque de le dire. Peut-être qu'elle avait eut peur que Brian lui dise encore qu'il s'était moqué d'elle et qu'il lui tourne le dos ... Elle secoua la tête. C'était une crainte inutile.

- En fait, commença-t-elle en levant le regard vers Brian, je t'aime Brian.

Quelque soit l'instant, quelque soit l'état dans lequel elle le disait, à chaque fois qu'Alyson prononçait ses trois petits mots à l'égard de Brian, il y avait une telle force, une telle sincérité, un tel amour dans son regard que cela pouvait en être destabilisant. Parfois, si ajoutait l'étincelle de la bonne humeur, de la colère, ou de la tristesse. Mais il y avait toujours ces trois éléments toujours présents dans son regard. Et puis tout d'un coup, elle semblait se réduire à l'état de mollusque alors que son visage prenait une teinte rouge. Cependant, elle ne quittait toujours pas Brian du regard.

- Alors ... Je-je me demandais si ça te disait de sortir avec moi, ju-juste pour voir quoi ....

Dire qu'elle avait eut la langue plus pendue et beaucoup plus d'assurance il y a de cela quelques minutes x) ! Cependant, ses mains tremblantes qui tenaient toujours celle de Brian montraient qu'elle était vraiment sérieuse et qu'elle redoutait la réponse du brun ...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Lun 17 Mai - 13:52

Il se demandait pourquoi il était revenu. Avait-il juste voulu embrasser une dernière fois la jeune femme? C'est possible. Mais ses baisers semblaient jurés avec sa proposition de parler. Comme il le lui avait dit; il n'avait pas envie d'avoir autre chose en tete que ce qui venait de se produire, et encore moins un adieu définitif Alors oui, peut-être que l'occuper ainsi servait de leurre. Peut-être que oui, il n'avait pas envie de parler de quoi que ce soit. Ou peu-être pas, car Alyson et Brian s'étaient souvent promis de tout se dire, il y avait rarement de sujet tabou, meme si les sujets épineux mettaient du temps a etre mit en conversation. Il cru un instant qu'il allait échapper a toutes explications.. mais non. Visiblement, elle n'allait pas faire d'excuses a son sujet, d'excuses auxquelles il avait songé. Pourtant quand elle commença a parler, " je ne suis pas une salope" il s'attendit réellement a un truc commençant par " mais.." . Pas qu'il l'a voyait comme telle, du tout, mais généralement, il y a un mais qui vient. " mais j'aime James, alors c'était idiot." Il redoutait ça, particulièrement.
Tenant dans ses mains celles d'Alyson, il les caressait a peine, en l'écoutant parler, de façon purement inconsciente. Son regard rivé dans le sien, il se sentait étrangement proche d'elle. Pas proche proche, parce qu'il était l'un a coté de l'autre, mais proche. Ca faisait un moment qu'il n'avait pas pu la tenir contre lui, et la regarder, l'admirer, en faite.
Elle en vint a lui dire qu'elle n'était plus avec James. Était-ce malsain, ce sourire qui prit naissance sur ses lèvres alors que la voix d'Alyson montrait de la tristesse? Ca l'aurait été encore plus de dissimuler cet éclat de joie, et de faire comme s'il avait de la peine pour le joueur de baseball. Son sérieux se perdit, son attention aussi. C'était sans aucun doute idiot de se réjouir de ça. Imaginer James seul en Californie dès le premier jour lui donnait envie de rire. Il la regarda avec satisfaction, comme si il était en train de penser " bon boulot " . Non en faite il pensait un peu ça, c'était bien fait pour lui d'abord x) Alyson était a Brian, ce que Brian était a alyson. Aucun James n'avait de place la dedans.
Je t'aime Brian. Entendre ces mots, de sa bouche, c'était encore mieux que ce qu'il venait de vivre. Toute fois il perdit legerement se sourire joyeux. Il n'était pas triste loin de là. Juste captivé, par elle. Elle l'aimait. Elle se l'était avouer. Enfin. Quand elle lui posa LA question, il arqua un sourcil. Pas qu'il la prenait pour une folle ou quoi, ni du genre " ressortir avec moi, mais elle est folle Oo" Non non. Plutot parce qu'a partir du moment ou elle lui avait dit qu'elle l'aimait; étant sur de ses sentiments, pour lui, c'était comme dejà fait. N'était-ce pas ce qu'il avait attendu, espéré, voulu, cherché? De toute évidence, bien que pour lui c'était déjà accompli, elle semblait attendre une réponse.

- J'sais pas, fit-il en lui lachant les mains.J'crois que j'ai besoin de temps pour y reflechir... puis son visage pensif se rompit en un sourire eclatant, la seconde qui suivit : Finiii ! Bien sur que oui, espèce d'idiote. Bien sur que j'accepte, enfin, "juste pour voir...quoi" répéta-t-il en souriant, en revenant l'embrasser, plus tendrement, cette fois ci.

On pourrait croire que finalement, leur rupture n'avait servit a rien. Mais Brian n'était pas sur de ça. Ca lui avait permit de réaliser qu'il n'était pas fautif de tout, ce qui allait probablement enlever un énorme problème a leur couple. Et ça n'avait fait que rendre leur amour l'un envers l'autre plus fort, visiblement. C'était comme sils étaient capable de tout surmonter ensemble. En espérant, qu'enfin, le calme allait revenir, et que les problèmes leurs laisserait un moment de répit. Et puis entre deux baiser, il fini par lui murmurer amoureusement :

- je t'aime aussi, Alyson Charlotte Emmanuelle Gauthier.

Il se redressa et passa sa main dans les cheveux long de la demoiselle, en lui souriant légèrement. Il fini, allez savoir pourquoi, par se mettre a rire. Rire de ça, en faite , c'était idiot. Mais s'il avait songé a milles et une façon de renouer avec elle, se retrouver dans la buanderie du hall, se laissant aller a leurs pulsion, pour ensuite parler ne figurait même pas dans sa liste d'idée. En venant lui recoller un baiser, il lui dit, en riant encore un peu

- Tu es vraiment quelqu'un de surprenante, tu sais?

C'était pas vraiment une question, c'était plutôt " tu l'sais pas? ben j'te l'dis".
Il tourna la tete en arriere lorsqu'il entendit la porte s'ouvrir, et resta stoique en voyant le gardien, qui les regardait. D'abord elle, lui, les deux, puis leur cheveux décoiffés. Brian eut un sourire, ne se sentant absolument pas en danger, comme s'il était invulnérable. Il releva meme une bretelle de la robe d'Alyson, qui tombait doucement sur son épaule, avec un sourire amusé. Il l'avait retrouvé, il était enfin de nouveau Brian Taylor, entièrement. Il prit les valises de la demoiselle, et dans le plus grand silence, il lui fit un petit signe des yeux pour qu'elle passe devant lui. A hauteur du gardien, restant muet, ne comprenant surement pas vraiment c qu'il faisait là, ou n'essayant de ne pas comprendre, Brian lui souhaita une bonne nuit.
Allaient-il s'en tirer aussi facilement??
Playmobil.. en avant les histoires xD


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 27

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Lun 17 Mai - 18:01

Elle n'en revenait toujours pas. Dire qu'elle avait même préparé son petit discours à l'avance, elle savait exactement quoi lui dire ... Et là, elle s'était laissée avoir comme une petite adolescente. Mais quelle idiote. Et l'autre, v'la qu'il souriait ! Elle avait presque faillit croire qu'il se moquait d'elle, si seulement il n'avait pas souri au moment où elle avait dit avoir quitté James. Ca n'avait rien de drôle pourtant. D'un côté, elle comprenait qu'il pouvait jubiler. Si elle avait été à sa place, et qu'il avait dit avoir quitter sa copine pour aller avec elle, Alyson aurait très certainement affiché le même sourire. Mais quand même. Elle aimait beaucoup James et elle était tellement désolée pour lui ... Mais pour l'instant, elle devait s'affairer à ne pas faire d'infarctus. Brian ferait moins le malin avec ses blagues à la nioniotte, si Alyson mourrait entre ses bras - oh, quelle phrase romantique ... -. Néanmoins, elle avait beau dire, mais elle était déjà en train de fondre sous son baiser. Savoir qu'une personne avait un tel pouvoir sur elle ... Cela avait quelque chose d'effrayant, tout de même. Savoir que d'un claquement de doigt, il pouvait faire d'elle la plus heureuse des femmes ou au contraire, la plus désespérée d'entre elles ...
Là, dans ses bras, elle voyait à quel point cette longue séparation avait été difficile. Mais paraît-il qu'on sort grandi de la difficulté alors ... Alyson, loin de se douter que Brian pensait la même chose, espérait avoir la paix avec les problèmes pendant un long petit moment. Elle aimerait bien profiter de la présence de son copain - oh oh oh que ce mot sonnait bien lorsqu'il était associé à Brian xD - sans avoir à se soucier de quelque chose d'extérieur, ou que quelque chose d'extérieur vienne les déranger. Elle avait le droit non ?
Lorsqu'il lui murmura les trois petits mots magiques, Alyson gonfla sa poitrine, comme quelqu'un qui était très très fier de soi. Ses yeux joues avaient un peu rougis, et ses yeux pétillaient plus qu'il y à de cela quelques secondes. C'est vrai qu'elle connaissait les sentiments de Brian, mais la dernière fois qu'il lui en avait fait part, elle était assez énervée et n'y avait fait que moyennement attention. Alors là c'était ... C'était ...
Elle même ne savait quel mot mettre dessus. Elle avait juste envie de lui faire l'amour, sauvagement, encore. Etrange ... XD. Seulement, sa pulsion retomba en voyant Brian rire. Ok. Le mec avait perdu un boulon. Elle sortait avec un gars mentalement atteint, qui avait besoin de soins d'urgence. Et puis tout d'un coup, un sourire fleurit sur ses lèvres. Elle avait profondemment envie d'éclater de rire. Mais pas pour se joindre à lui, mais plutôt pour se fo*tre de sa gueule XD.

- Moi, surprenante ? dit-elle, les lèvres tremblantes, comme si elle rassemblait tout son chi pour ne pas éclater de rire. Pas autant que toi.

Et puis bien sûr, il faut toujours qu'un méchant vienne attaquer le royaume ! Quel ingrât ce gardien ! Alyson avait vraiment du mal à se retenir, en voyant la tête choquée du gardien. Quelle tête de gland XD ! Alyson laissa échapper un petit " hé ", comme si elle allait rire, mais elle continua encore de se retenir, ne pas faillir, ne pas faillir, couraaaaage ! Et Brian qui voulait l'achever en provoquant le gardien. Elle était tellement hilare qu'elle n'était même pas en mesure de s'inquiéter. Alors telle un automate, elle sortit de la buanderie. Et une fois hors ... Le silence la mit K.O. et elle sut que s'en était fini lorsqu'elle sentit l'air entrer dans ses poumons. Elle aurait parti dans un de ces rires alors ! Alyson ne pensait plus être capable de sortir un rire aussi tonitruant. Il y avait pleins de cause là : le foutage de gueule de Brian, l'arrivée du gardien, la tête du gardien, la provoc de Brian, la re-tête du gardien, le silence et puis le tout combiné ça faisait un big rire quoi xD. Alors qu'elle était dans son hilarité, elle entendit vaguement le gardien crier :

- VOUS ! Petits insolents ! Je vous ai entendu ! Comment peut-on s'abaisser à un tel niveau de perversité ...
- On vous a pas dit d'écouter vieux couillon
, dit Alyson , la voix entrecoupé de soubresauts. Elle était tellement morte de rire qu'elle en avait les larmes aux yeux.
- Je vais immédiatement vous emmener chez le doyen, tous les deux ! Et vous allez, vous calmer tout de suite petite impertinente ! Comment pouvez-vous vous laisser faire par un tel vaurien ! Quoique aussi loin que je vous connais, vous êtes pas bien différente !
- Ceux qui se ressemblent s'assemblent !
Là, Alyson partit dans un éclat de rire, encore. Quel mauvais jeu de mot XD. Mais vous savez, quand quelqu'un était dans son trip, même ce qui n'était pas drôle pouvait s'avérer drôle ...

En tout cas, manquait plus que Brian pour sauver son cas XD




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Mar 18 Mai - 21:13

C'était tellement bon de la retrouver, de se retrouver, ensemble. Elle & lui. Brian avait souvent eu le defaut de faire comme si rien n'avait jamais eu lieu, par exemple, lorsqu'il était rentré de chicago après l'accident avec Valery, il ne s'était pas poser une fois la question pour savoir si elle et lui c'était toujours d'actualité. Là, a cet instant précis, en l'entendant rire aux éclats, ce fut pareil. Peut-être que l'intensité de le retrouvailles lui avait fait oublier le pourquoi de la rupture. Ou son esprit le cachait comme il le pouvait. Vivre l'instant présent. Le présent, c'était là dans ce hall avec elle. En une fraction de seconde, son rire fut comme un lien dans lequel il retrouva leur complicité. Il n'y avait aucun malaise, il ne pensait même pas a ce qu'elle avait pu faire avec James, c'est pour dire. Il aurait pu se dire " jusqu'a quel point ont-ils partager cet amour?" et etre gêné de se dire qu'elle avait peut-être trouver tant de libido par cette amourette. Presque vexant, d'ailleurs.
Il se mit a sourire, pour ne pas dire rire, loin de s'imaginer que dans celui d'Alyson, il y avait une partie qui se moquait de lui. Lorsque le gardien se mit a parler ( je sais pas pourquoi, je l'imagine un peu comme Rusard xD ) il ettouffa un ricanement en pinçant ses lèvres, détournant le regard. Lorsque ce dernier surnomma Brian de Vaurien, il sourcilla avec un sourire moqueur du genre " mais qu'est-ce qu'i'dit lui xD " et la remarque d'Alyson le fit sourire d'avantage.
Enfin, dans tout les cas le doyen n'avait pas l'air de rire. Pourtant, Brian, lui, en avait envie. Et Alyson, c'était plutot bien parti xD
D'un air choqué, il fit avec un registre de langage designé a se moquer evidemment de la façon dont cet homme avait de parler.

- Diantre, comment ce bougre se permet de m'affubler d'un tel sobriquet x)

Bon, et comme il fallait sauver la situation, un peu quand meme, Brian lui fit :

- Je pense que nous emmener chez le Doyen serait la meilleure idée du siecle, surtout pour vous faire virer. Je doute qu'il apprécie grandement l'heure.. Et puis elle, c'est Alyson gauthier, la soeur d'Alexandre, Gauthier, évidemment. Président de l'association. On patrouille la. Donc allez s'y, emmener nous a son bureau, il va apprécier. Et je pense qu'il m'estime suffisamment pour ne pas me sanctionner de faire ma mission surtout depuis que je lui ai signé un gros chèque voyez vous. Alors on va faire un deal, Monsieur. Enfin c'est pas un deal n'y un compromis, c'est carrément du chantage en faite, fit-il en souriant tel un truand xD , vous faite fît de ça, et moi, je me garde de dire que ..

Ha ben il avait pas d'idée de suite, en faite. Il trancha alors d'un ton sérieux et dur :

- Bon, on a du boulot. Bonne soirée.

Brian avait une telle façon de parler qu'il se sortait bien souvent de mauvaise situation, rien qu'en usant de mot. Sa voix etait parfois comme une caresse apaisant la colère, et il sembla que se fut le cas, puisque le gardien , apres avoir marmonner dans sa barbe, fit demi tour. Probablement que dans quelques minutes, il se retournerait et penserait " quels petits cons!" mais ça serait trop tard. Le brun avait déjà saisit la main de la demoiselle, et avança a grande enjambée dans le couloir, passant dans divers chemins pour être sur de ne pas le croiser a nouveau, valises en main.

- Au faite, j'ai ton cadeau d'Anniversaire.

Il lui annonça ceci comme il aurait pu dire .. bah n'importe quoi de quelconque, enfaite.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 27

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Mer 19 Mai - 17:17

( Moi j'imagine un cochon rose XD qui rougit quand il s'énerve XD )

Sur ce point là, Alyson était un peu comme Brian, à faire comme si rien ne s'était passé. Mais à l'origine, elle pensait que sa motivation à faire comme ça était différente de celle de Brian. Bien qu'elle savait qu'il ne la tromperait jamais - il avait intérêt XD -, Alyson avait toujours cette inquiétude qu'il reviendrait à ses antécédents de [ censuré =D ] sur pattes. Avant, elle avait craint que si elle cherchait trop la petite bête, il l'abandonne pour aller se mouvoir dans d'autres bras.
Alors c'est vrai, que lorsqu'elle était aussi insouciante, et que Brian avait été l'un des seuls bénéficiaires de ses fous rires, elle sentait elle aussi cette douce complicité qu'il y avait entre eux. Dans des moments comme ça, elle se sentait au creux d'un doux cocon, dans lequel aucun mal ne pouvait l'atteindre, et que ce cocon se trouvait au creux des bras de Brian.
Quand Brian imita le registe du gardien, Alyson crut qu'elle allait mourir de rire. Elle ne partait pas dans des eclats comme ça souvent, mais quand elle y allait, elle y allait hein xD. Comme quoi, autant le caractère " je me fous de ta gueule " de Brian pouvait être très chiant, mais tout de même, elle devait être un peu sal*pe elle aussi pour rire autant à ce qu'il disait des fois. Et oui, ceux qui se ressemblent s'assemblent x).
Ah oui, ils patrouillaient vachement ! Bon, là, elle riait, mais elle savait qu'elle allait avoir des emmerdes, surtout à cause de l'argument de choc que Brian lui avait fourni. Depuis qu'elle était à l'université, le Doyen ne l'aimait pas parce qu'elle causait toujours des problèmes, parce que soit disant, elle croyait qu'en étant la soeur d'Alexandre Gauthier, elle était permise de tout faire ... En fait, c'est justement parce qu'elle était la soeur d'Alexandre Gauthier qu'elle se faisait baiser XD. Mais bon, de toute manière, une fois de plus, une fois de moins ... C'est pas ça qui allait la tuer. Et puis, Brian ne pouvait pas savoir qu'être la soeur d'Alexandre Gauthier était l'une de ses sources d'ennuis.
Le ton qu'employa ensuite Brian eut le don de calmer son rire. D'une certaine manière, elle était contente de ne pas être son ennemie xD. En fin de compte, au début, voir Brian énervé lui faisait un peu peur, mais plus le temps passait, plus elle trouvait cela ... Excitant x). Excitant dans tous les sens en fait : excitant d'observer ses réactions, excitant pour la foufoune XD. Elle laissait échapper un petit " Woh " lorsque Brian lui prit la main pour partir. Et bah ! Et puis, elle n'aimait pas qu'il prenne ses valises à lui tout seul. Ok d'accord, elle aimait faire la diva a brûlé sa carte de crédit, à acheter toujours plus cher - de toute manière, fallait bien que quelqu'un dépense tout cet argent -, mais elle n'était pas du tout paresseuse ou quoi que ce soit, alors voir toujours tout le monde lui porter ses affaires comme si elle allait se casser un bras ... Voilà quoi. Et en plus, cet imbécile courrait ! Enfin, non, il ne courrait pas, mais étant donné qu'il faisait bien trois têtes de plus qu'elle, ses jambes étaient assurément plus grande, et ses enjambées aussi. Alors quand lui faisait un pas, elle en faisait deux. Et ainsi de suite.
Et quand il parla de cadeau d'anniversaire ... Alyson eut subitement envie de l'étriper. Cadeau de Noël ou de Saint-Valentin, d'accord, pas de problème. Mais cadeau d'anniversaire ... N'oublions pas que c'est un jour maudit pour Alyson. Peut-être qu'avec le temps, ça passerait, mais en attendant ....Tout ce qui se rapportait à son anniversaire, Alyson ne l'aimait pas. Alors qu'il lui ait fait un cadeau ...

- Ah ... Euh ... C'est ... Gentil ?

Elle même n'était pas sûre de ce qu'elle devait répondre. Généralement, ses cadeaux d'anniversaires s'entassaient dans un coin et elle n'y touchait plus jamais. Anniversaires depuis cinq ans, bien entendu. L'année de ses 17 ans, il y avait un sac hors-série qu'elle voulait absolument, elle serait morte pour l'avoir ... On le lui a offert le jour de son anniversaire, et elle a malencontreusement laissé son chien pisser dessus ... Divin, non ?

- Tu n'étais pas obligé. Il faut dire que je ... Ahem ... N'aime pas vraiment mon anniversaire.

Bon, pas la peine de lui faire un dessin, il voyait très bien de quoi elle parlait, alors voilà. Mais bon, puisque c'était Brian, elle était prête à faire un macro-effort ...

- Et ... Qu'est-ce que c'est ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Mer 19 Mai - 22:11

Pourquoi se sentait-il obliger de porter la valise, franchement? Ca le faisait toujours chier de partir en voyage avec une fille parce qu'il savait deux choses. La première, il porterait les bagages, parce que ça lui semblait normal. La deuxième, une fille ne voyageait jamais léger. C'était déprimant. Enfin la il ne rentrait pas de voyage, enfin si, mais pas du meme qu'Alyson. Enfin si, encore une fois, puisqu'il était allé en Californie, mais bon, ce n'était pas un voyage prévu ensemble, quoi. La réaction qu'elle eut pour le cadeau lui provoqua un sur élèvement des sourcils, se disait intérieurement " ouaaais" d'un ton enjoué tres ironique. Blasé, en faite. Une personne normale aurait été contente, ou du moins, aurait fait l'effort de simuler. Mais pas elle. Des fois, il aimerait bien qu'elle soit un peu plus comme tout le monde, quand même. Elle se justifia en lui disant qu'elle n'aimait pas son anniversaire. Il se contenta d'un léger regard, plutôt discret, en coin. Combien de temps allait-elle se pourrir la vie a cause de ça? Ne dit-on pas qu'il faut aller de l'avant? N'importe qui aime son anniversaire. Sauf elle, et ceux qui avait peur de vieillir. C'était toujours délicat, pour ce genre de personne. Mais elle était jeune, elle devait en profiter. Quand elle lui demanda une information sur ce cadeau, il sentit un nuage gris avec des éclairs aux dessus de sa tete. Non bon d'accord, il n'y avait pas d'éclair, mais le temps était juste un peu couvert. Il posa la valise et la fixa, avant de soupirer, et de reprendre l'objet en main.

- Tu sais quoi? Je crois que je préférais quand tu ne faisais même pas semblant de t'y intéresser...

C'était un peu chiant quand même. Il avait longtemps réfléchit a un truc original. Parce que lui offrir un bijou, bon ben voila, il pouvait le faire en n'importe quelle circonstance. Il avait souhaiter trouver LE truc, et d'ailleurs, il avait eu peur de se tromper, de se fourvoyer dans un chemin périlleux, qu'elle trouve ça déplacé et déplaisant. Tant pis, si elle n'en voulait pas de son cadeau d'anniversaire. Bon, il allait quand même pas casser l'ambiance pour ça hein ? Ca serait bête de commencer a se disputer pour si peu tout de même. Instinctivement, il avait prit le chemin de son dortoir puisqu'il avait eut en tete l'idée de lui offrir. Donc en toute logique il arriva devant sa porte. Il l'ouvrit et appuya sur l'interrupteur avant de commencer a grommeler, se rappelant que la lampe était morte. La lumière extérieure laissait entrevoir les formes, tout de même. Il avança donc jusqu'a son bureau, et sorti du tiroir une petite boîte, qu'il emmena a la demoiselle. Il la lui remettant, il lui fit :

- Bah joyeux.. non anniversaire alors.

Ca serait sans doute un cadeau.. étonnant. Une clé. Une adresse. A cette instant, il pensa : elle va peut-etre croire que je lui propose un appartement avec moi. Ca le fit rire, enfin, silencieusement. Un petit souffle du nez en faite. Alors lorsqu'elle l'ouvrit, il lui expliqua :

- A l'époque, je savais pas que tu allais opter pour le sport, alors j'avais organiser un truc.. hum, ta frangine m'a un peu aidé a mettre ça au point en me prêtant les vêtements que tu as fait, et les tableaux que tu as chez toi, et ton prof d'art m'a permis de prendre ceux que tu avais laissé. J'ai moi même prit celui que tu m'avais fait. Je pensais que l'art était vraiment ta voix, j'ai tout fait pour que tu continue sur ce chemin, jusqu'a inventer une bourse.. il se mit a rire amer, presque. Enfin bref, jusqu'a la fin du mois, y'a une exposition de tout ça sur Midtown West Side , au Musée d'art contemporain. T'as le droit d'aller tout faire retirer si ca ne te plait pas. Voila.. joyeux non anniversaire, Alyson.

Il était un peu déçu, en faite. Qu'elle soit heureuse ou non n'y changeait pas grand chose. C'était qu'elle deteste toujours autant son anniversaire qui l'ennuyait, et qu'une surprise se transforme presque en erreur. Il croisa les bras, avant de finalement les laisser retomber et d'aller refermer le tiroir plutôt brusquement, ce qui trahit alors son état. Vous savez quand vous faite un truc un peu énervé, genre fermer une porte. L'acte le plus simple au monde, mais que là, ca ne marche pas. Elle s'ouvre encore et encore. C'était pareil. Claquer le tiroir n'y changerait rien.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 27

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Jeu 20 Mai - 18:17

Ouais bon, Brian énervé, c'était pas si excitant que ça au final, en particulier quand l'énervement était retourné contre elle xD. Au final, bah, c'était plutôt chiant. C'est sûr qu'elle préférait ne pas être son ennemie, mais être sa petite amie ça n'annihilait pas les risques de colères et caetera. Elle ne fit cependant que soupirer. Pas la peine de s'énerver aussi, et d'envenimer les choses, surtout ce jour-là. Et en plus, elle ne faisait même pas semblant de s'y intéresser. Elle était curieuse, alors ça l'intéressait quand même de savoir c'était quoi ... Mais bon, pas la peine d'essayer d'expliquer à Brian, il risquait de croire qu'elle essayait de se justifier.
Quelle sensation étrange de revenir dans la chambre de Brian ... C'est clair, elle n'y voyait pas grand chose, à part quelques minces reflets dus à la lumière extérieure - ça lui rappelait la buanderie tiens - mais comment dire ... Elle était dans la chambre de Brian quoi. On sentait un " arrière gout " de son odeur dans la pièce, avec cette légère odeur de cigarette. Elle se sentait presque mieux dans la chambre de Brian que dans la sienne. Presque. Elle fut sortie de sa rêverie lorsque Brian lui apporta une boîte. Une boîte. Pas qu'elle se faisait des idées, mais ça faisait un peu genre demande en mariage, quand le gars donne une boîte à la meuf et que dedans, y'a une jolie bague sertie de diamants ... Bon, bien sûr, elle savait que ce n'était pas ça, mais rien n'empêche de rêver non? Bref, la bague sertie de diamants s'avérait être une clé. Bon c'est vrai, elle avoue, elle avait pensé à un truc d'appart'. MAis pour elle toute seule XD. Pas qu'elle n'avait pas pensé à Brian, mais un jour, elle se souvenait avoir songé à ça. Vivre avec Brian ... Mais après elle s'était dite qu'il ne valait mieux pas, ou du moins pas avant un moment quand même. Parce que cela risquait d'être assez chaotique entre deux quand même. Elle aimait Brian plus que tout, mais le voir H24 ... Oui, mais non xD. Une fois comme ça, mais bon. Déjà qu'elle était folle de lui, si elle ne restait qu'avec lui, elle allait finir par devenir folle tout court. Bref ... Plus elle écoutait ce qu'il disait, plus ses yeux s'écarquillaient, suivis ensuite de sa bouche. Ce qui fit qu'au final, elle avait l'air d'un vrai poisson. Mais elle n'en revenait pas. C'était même plus un cadeau ça c'était ... Elle même était à court de mots.

- Au MoMa ... Au MoMa ...

Elle sursauta en entendant Brian claquer le tiroir. Vraiment, elle n'aimait pas l'énerver ... Elle s'approcha de lui, comme un homme s'approcherait d'un animal sauvage. Elle posa sa main sur son dos et le frictionna gentiment, tout en penchant la tête sur le côté, de manière à voir le visage de Brian.

- Je crois que c'est le plus cadeau de ... Non-anniversaire de toute ma vie. Sincérement, merci. Tu n'imagines pas. J'en viens presque à aimer mon non-anniversaire.


Elle n'était pas hypocrite, à vouloir caresser Brian dans le sens du poil pour qu'il se " calme ". Non, vraiment, elle pensait ce qu'elle disait. Ce cadeau - qui au fond n'en était pas vraiment un -, c'était assurément le plus " beau " qu'on lui avait fait. Certes, tous les cadeaux qu'elle avait reçu jusqu'à aujourd'hui étaient tous plus beaux les uns que les autres, mais là, comment dire ... La " beauté " était différente. Il touchait plus son coeur diront nous. Peut-être parce qu'il venait de Brian ... Ou pas. Elle se détacha de Brian, en reculant vers la fenêtre. Son regard semblait soudainement pris d'une douloureuse mélancolie.

- Tu sais, quand ... Tu as dit ne pas m'aimer, j'sais pas, j'ai pris comme une sale claque. Je ne dirais pas que tu étais ma source d'inspiration, ou un peu quand même, mais j'sais pas ... J'ai eu comme un blanc. Même pas le syndrome de la " page blanche ", mais vraiment ... Rien, le néant. L'art ne m'intéressait plus. J'avais beau sourire mais ... C'était comme si j'avais perdu un truc ... Alors le sport, c'était une manière d'évacuer toute la colère et la tristesse que j'avais alors ... L'art est certainement ma voie. A part le sport, c'est le seul domaine où je me ... Débrouille. Depuis toute petite je suis dedans alors vraiment ... Tu n'imagines pas à quel point ce cadeau me touche.

( Désolée, ma réponse est merdique, mais je suis vraiment pas bien ... )




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   Ven 21 Mai - 12:34

Il referma enfin le tiroir avec plus de douceur, et celui ci se replaca correctement, sans bruit. Il senti la petite main d'Alyson lui caresser le dos, et il ferma les yeux, en expirant tout l'air qu'il pouvait avoir au fond de lui, sans reprendre immédiatement une inspiration, afin de faire le vide. Il sentit un sourire fleurir sur ses lèvres lorsqu'elle lui annonça aimer son non anniversaire. Peut-être qu'un jour, ce sera son anniversaire qu'elle aimera, avec du travail pour l'aider à. Et puis son sourire se fana lorsqu'elle s'éloigna et reparla du passé, de ce qu'il avait dt et des conséquences que cela avait eu sur elle. Il posa sa main dans sa nuque, pour la masser, ou la serrer, presque, puis il laissa retomber sa main et se retourna vers Alyson. Les yeux qu'elle avait furent comme une onde a radio-activité qui frappa Brian de plein fouet. Sans doute était-ce parce qu'il l'aimait plus que tout, mais il avait une sainte horreur de ne pas la voir sourire avec les yeux criant une joie de vivre.
Finalement, il se rapprocha d'elle, et enroula ses bras autour de son petit corps, lui collant un bisou sur la tempe.
Il hésita un instant a lui murmurer un pardon. Pardon de lui avoir fait ça, pour commencer, pardon d'être si important pour elle, de là a abandonner ce qu'elle aimait le plus quand celui qui l'aimait le plus l'avait abandonné.Mais finalement, il n'avait rien dit. Peut-être que le silence valait milles discours.
Pouf. Sans rien demander a personne, sa lumière se ralluma. Il leva les yeux sur l'ampoule, d'un air interrogé. C'était sans doute un problème lié a l'électricité elle même plutôt qu'a son ampoule, finalement. Mais cet incident le fit rire intérieurement. C'était comme si tout a la base l'avait poussé a sortir pour être avec Alyson, et que maintenant qu'elle était là, tout revenait a la normal. Que tout revienne a la normal, il l'espérait a long terme. Il détacha ses bras et lui prit une main qu'il porta doucement contre ses lèvres en la regardant, maintenant que la lumiere lui permettait de sublimer chacun des traits d'Alyson.. En y déposer un léger baiser, il lui dit :

- Tu sais Alyson.. je pense que tu devrais sincèrement tout faire pour detacher ta vie amoureuse, a tes passions... Tu ne peux pas tout arrêté parce qu'un c*n t'as dit la chose la plus absurde au monde. Et ce n'est pas la premiere fois que ça arrive... Regarde, quand tu as décidée de partir pour Sydney, on s'était disputés.. en me retrouvant, tu as abandonné ta passion. La c'est en me perdant... Je veux être auprès de toi Alyson, mais pas au prix de ton bonheur. Je veux t'en apporter, pas te le voler, te le faire oublier. Promet moi, s'il te plait, promet moi de faire ce que tu veux faire, et de continuer coute que coute ce que tu aimes. C'est la seule condition, conclut-il en relachant sa main, montrant qu'il lui avait dérober sa clé.

etait-ce une façon de dire : c'est la seule condition pour qu'on soit de nouveau ensemble? Ou si tu me fait cette promesse, je te laisserai voir l'exposition, tu pourras voir a quel point elle plait au gens, ou la seule condition, c'était qu'elle retourne en art? C'était peut-être tout ca a la fois, mais s'il avait dit ce sont les trois seules conditions, ca faisait peut-être beaucoup x)
Il lui fit un leger sourire, en laissant la clé pendouiller.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )   

Revenir en haut Aller en bas
 

"I get so high when you're with me But crash and crave you when you leave " Ke$ha ( Pv Brian : D )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Dead :: 
Archives
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit