AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations Diverses
  • Ce forum est déconseillé aux moins de 12 ans.
  • La violence, le sexe,  ou l'homosexualité est autorisé du moment que ca reste dans le raisonnable.
  • Nous demandons des avatars de taille 200*400
  • Le langage SMS est formellement interdit.
Navigation
Crédits
Forum fondé par A.Gauthier
Graphisme et codage par  A.Norkel
forum dirigé par L.Llewyn, B.Taylor et A.Norkel
Forum modéré par D.O'Leary
Toute reproduction partielle ou complète est interdite sans autorisation des créateurs.

Partagez | 
 

 "La fantaisie est un perpétuel printemps" [PV Eléa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Stewart
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 16/07/2009
Age : 24

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: "La fantaisie est un perpétuel printemps" [PV Eléa]   Lun 10 Mai - 17:24

Il observa sa montre alors que le regard de quelques filles se posèrent sur lui. 19h45. 10 minutes. Cela faisait 10 minutes qu'il attendait devant ce panneau d'affichage. Il poussa un long soupir, prenant son mal en patience. Il observa sa valise noir qui était à ses pieds et esquissa un sourire. Il avait presque l'impression que sa valise attendait elle aussi. En même temps, il était tellement pressé de partir d'ici. De s'évader. De s'échapper. Il voulait aller n'importe où. N'importe où, du moment que se soit hors de cette université. En attendant celle ou celui qui devait le rejoindre, il se plongea dans ses souvenirs.



*********************************************************

-Bonjour mon italienne préférée !

Elle soupira:

-Andrew, je suis la seule italienne ici.

-Cela n'empêche que tu es ma préférée.

Elle esquissa un vague sourire. Il la sentait soucieuse. Peu joyeuse. Il s'approcha d'elle, déposa un baiser sur son front avant de se poser sur son lit:

-Toujours aucune nouvelle hein ?

-Tu es vraiment devin, Andrew. Dis ? L'université organise un truc, j'ai pas trop comprit le concept, bref...J'ai accepté de prêter ma villa au Canada. J'étais censée y aller, mais je n'ai pas la tête à ça. Tu ne voudrais pas y aller à ma place ?

-...Pardon ?

Elle poussa un profond soupire:

-Dis moi oui ou non.

Il avait hésité. Puis avait finit par accepter. Le concept, comme disait si bien sa meilleure amie était simple. Elle acceptait de prêter sa maison pendant les deux semaines de vacances qui arrivaient. Une tombola était organisée pendant laquelle les étudiants donnaient tous 5 euros pour acheter un billet. Celui qui avait le bon billet partait au Canada tout frais payé, dans la maison de Mélia et avec Andrew qui était là pour surveiller qu'il n'y ait pas de dégât dans la villa. Au moment fatale où un numéro était tiré au sort, il n'avait pas voulu être là. Il n'avait pas souhaité connaître l'identité de la personne avant de partir.


*********************************************************

Et maintenant il était là. La personne, l'heureux gagnant ou l'heureuse gagnante se faisait attendre. Et il ignorait toujours son identité. Mais lui, du moment qu'il partait...Il pouvait supporter n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Eléa Robert
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 24

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: Re: "La fantaisie est un perpétuel printemps" [PV Eléa]   Jeu 13 Mai - 16:16

Comme le disait une citation ’’L'homme n'est rien en lui-même. Il n'est qu'une chance infinie. Mais il est le responsable infini de cette chance’’. La chance arrive quand on s’attend le moins mais cette chance, c’est nous qui la provoquons. Elle n’arrive pas comme ça, c’est selon le bon vouloir de l’Homme en lui-même. Eléa ne croyait pas en la chance, pour elle, c’était une superstition complètement futile. Elle ne comprenait jamais les gens qui croyaient en cela, pour elle c’était une simple coïncidence, rien n’avait avoir avec la chance. Toutefois, c’était la pensée d’Eléa & elle n’était pas adhérée par tout le monde autour d’elle. Mais pour elle, cela avait peu d’importance, elle avait son avis à ce sujet & elle n’en démordrait pas. Enfin, c’était ce qu’elle s’était dit juste avant que la chance arrive à sa porte.
L’université organisait une tombola & comme chaque année, celui qui avait le billet gagnant partait pour deux semaines de vacances. L’endroit variait au fil des années. Eléa n’était sûrement pas une adepte à ces jeux & cotisait 5euros pour qu’une personne en profite l’exaspérait légèrement. C’était vrai que 5euros ce n’était pas la mer à boire mais Eléa n’aimait pas le fait qu’une personne puisse profiter de l’argent des autres. Elle savait pertinemment qu’il était peu probable que la personne qui parte soit elle. Eléa avait très vite oublié le fait que tout pouvait arriver même les choses à laquelle c’étaient incertains. Elle avait malgré elle, participait à cette tombola qu’elle ne supportait pas. Elle n’avait pas voulu venir lors de la remise du ticket gagnant mais ses amis l’avaient presque poussé jusqu’à la salle où s’était tenu tous les élèves. Elle avait riposté mais c’était tenue finalement dans un coin de la salle, à l’ombre des regards indiscrets. Le directeur avait parlé pendant des heures, lui donnant envie de quitter immédiatement la salle, mais bien sûr, elle ne l’avait pas fait. La Raison ? Elle-même n’en savait rien, néanmoins, elle ressentait le besoin de rester pour écouter l’heureux élu du voyage. Quand le numéro s’afficha sur le tableau, Eléa chercha des yeux, comme tout le monde, qui était celui qui avait gagné Mais aucune euphorie ne semblait être présent dans la foule. Ce qui était assez stupéfiant. Une personne aurait du gagner & pourtant rien ne semblait le faire croire. Eléa jeta un rapide coup d’œil à son billet, peut être que c’était elle, mais elle avait très peu d’espoir. Elle regarda une dernière fois le tableau & poussa un léger crie de confusion. Elle parcourut plusieurs fois son billet & le tableau., les chiffres concordaient parfaitement. Avait-elle des hallucinations ou était ce bien la vérité. Eléa prit un temps infini avant d’agiter son billet & en criant que c’était elle. Elle était si heureuse, qu’elle faillit trébucher. La chance existait-elle vraiment ou ce n’était encore que le destin ? Eléa comprenait de plus en plus les personnes qui pensaient que la chance était bien réelle. Elle n’avait aucune preuve de ce qu’elle avançait & même si elle pensait toujours que la chance n’était qu’une illusion, son point de vue était peu valable dans cette situation. A présent, elle se disait que la chance pouvait se produire mais elle pensait toujours que c’était dût à la coïncidence.

C’était pour cela que vers 18h Eléa se prépara pour son voyage. Sa valise était déjà faite & il ne lui manquait que certaines choses à mettre dans son sac à dos. Elle avait pris du temps dans la douche & quand elle réalisa qu’il était déjà 19h40, elle s’était précipitée sur ses affaires & les avait engouffré dans son sac à vif allure. Elle jeta un dernier coup d’œil à sa chambre. Elle avait du mal à croire ce qui lui arrivait mais elle était en extase face à cette chance inouïe & irréelle. Elle avait toujours rêvé de partir au Canada mais elle n’avait jamais eu l’argent nécessaire pour se payer un aller retour. Et voilà que ce soir même, elle se rendait là bas. Elle allait pouvoir décompresser & oublier tous ses problèmes. Elle ne connaissait pas grand-chose au sujet de ce vol mais elle savait que quelqu’un d’autre venait avec elle. Elle espérait qu’elle allait bien s’entendre avec cette personne, inconnue soit-elle. Elle se dirigea vers le tableau d’affichage car c’était là que se trouvait le rendez vous avec les organisateurs. Elle prit sa valise qui était assez énorme pour seulement deux semaines. Heureusement que la valise avait des roulettes ou son dos aurait pris un choc plutôt considérable. Elle avança tranquillement & aperçut de loin quelqu’un qui attendait aussi. Elle avait l’impression qu’elle l’avait déjà vu quelque part, cependant elle ne voyait que son dos. Elle s’approcha doucement.

- Désolée pour ce retard, je n’ai pas vu l’heure. J’espère que tu n’as pas trop attendu.

Eléa fit un pas vers lui, n’observant toujours pas son visage.

- Moi c’est Robert Eléa & toi ? dit-elle en levant ses yeux vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Stewart
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 16/07/2009
Age : 24

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: Re: "La fantaisie est un perpétuel printemps" [PV Eléa]   Sam 15 Mai - 11:45

Alors qu'il avait le regard vide, observant joyeusement le plafond et qu'il était occupé à voguer sur ses pensées, une voix venant de derrière lui se fit entendre. Il esquissa un sourire tout en secouant vaguement la tête:

-Non, juste depuis une bonne demie-heure. Vraiment pas grand chose.

Mais cette voix lui disait quelque chose. Il était presque certain qu'il l'avait déjà entendu. Qu'il avait déjà eu une conversation avec quelqu'un possédant cette voix là. pour en avoir le coeur net, il se retourna. La bouche du jeune homme s'ouvrit légèrement et ses yeux s'arrondirent de surprise. Puis, après une petite seconde, un sourire se déssina sur son visage:

-Salut Eléa. Moi c'est Andrew. Ravie de te rencontrer...à nouveau.

Il rigola légèrement alors qu'elle le regardait, surprise. Puis il ébouriffa ses cheveux avant de lui faire la bise et de l'observer avec le sourire:

-Ainsi donc, c'est toi l'heureuse gagnante qui va m'accompagner ?

Question idiote...Si elle était là, avec une grosse valise, ce n'était certainement pas pour faire du ménage...Il posa sa valise sur son épaule et en tant que bon garçon respectueux, il prit aussi celle de sa camarade:

-Je te propose qu'on y aille. Notre véhicule nous attend.
Revenir en haut Aller en bas
Eléa Robert
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 24

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: Re: "La fantaisie est un perpétuel printemps" [PV Eléa]   Lun 17 Mai - 12:44

Quand Eléa s’aperçut de qui s’était, elle écarquilla les yeux, vraiment surprise de le revoir. Elle n’aurait jamais pensé que celui avec qui elle partait en voyage n’était d’autre que Andrew lui-même. Elle l’avait rencontré alors qu’elle s’était énervée contre son casier car il était inaccessible auparavant pour elle. Il l’avait gentiment aidé en lui proposant de changer de casier & elle avait accepté sans rien demander d’autre. Elle le revoyait de temps en temps mais c’était tout. Eléa était tout de même heureuse de savoir que la personne avec qui elle partait était une de ses connaissances. Elle aurait été timide face à un parfait inconnu. Eléa était de nature timide alors elle n’osait jamais lancé la conversation & se sentait mal à l’aise en présence d’une personne qu’elle ne connaissait pas. Elle espérait que ces vacances se passeraient bien. La remarque qu’il fit sur son retard, eut le don de la faire rougir. Elle n’avait pas pensé qu’il était aussi tard & qu’il avait attendu aussi longtemps. Elle s’excusa une dernière fois réalisant qu’elle avait peut être abusé sur le temps qu’elle avait prévu pour se préparer. Les filles étaient décidément incorrigibles.

Eléa lui sourit & hocha de la tête pour répondre à sa question. C’était bien elle celle qui avait gagné la tombola & elle avait toujours du mal à réaliser ce qui lui était arrivée. Elle prit une grande inspiration & suivit Andrew dans les couloirs. La voiture les attendait bien comme il l’avait dit plus haut. Elle mit sa valise à l’intérieur du coffre & s’engouffra dans la petite cabriolet. Il partit en direction de l’aéroport. Eléa était à la fois excitée & à la fois nerveuse. Elle ne savait pas ce qui l’attendait là bas & à vrai dire elle ne savait pas vraiment où elle allait. Elle se tourna vers le garçon assit à côté d’elle.

- Juste une question comme ça. . On Va où ?

La question semblait être dépourvue de tout sens logique étant donné qu’elle partait en voyage & qu’elle ne savait pas où elle allait, mais c’était la pue vérité, elle n’avait aucune idée du lieu dans lequel ils se rendaient. Elle ne savait pas non plus comment cela se faisait que c’était le jeune garçon qui l’accompagnait. Elle haussa des sourcils.

- Au Faite, pourquoi c’est toi qui es à mes côtés. Non pas que cela me dérange mais je pensais que c’était une fille qui devait m’accompagner !
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Stewart
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 16/07/2009
Age : 24

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: Re: "La fantaisie est un perpétuel printemps" [PV Eléa]   Mer 19 Mai - 16:46

Le jeune homme ouffrit un magnifique sourire à la jeune fille. Cette dernière semblait plutôt contentequ'il s'agisse de lui. Et d'un certain côté, il en était heureux. Au moins, son voyage lui serait agréable ! Il laissa un rire léger sortir de sa gorge avant de secouer la tête:

-Je te rassure, ce n'est pas grave. Comme nous prenons un jet privé, il n'y pas d'horraire précis. J'étais juste impacient de quitter cet endroit.

Puis ils sortirent de l'établissement alors qu'Andrew portait les deux valises à lui tout seul. Durant le trajet, Andrew passait sous l'oeil attentif des jeunes demoiselles. Elle ne comprenaient donc pas ? Il ne s'intéressait pas à elles. Le jeune mannequin n'était vraiment pas un sportif comme les autres. Ce qu'il voulait, ce n'était pas sortir avec une fille qu'il trouverait très séduisante. Non, lui ce qu'il voulait, c'était l'amour. L'unique, le vrai, le véritable. Il voulait se sentir bien avec une fille et créer des souvenirs avec elle. Non...Les sauteries, les coups d'un soir...Tout ça...Cela ne l'intéressait plus. Il voulait une fille, la fille qui lui conviendrait. Une fois qu'ils furent arrivés à la voiture, Andrew lui laissa mettre sa valise dans le coffre avant d'y engouffrer la sienne. Puis ils s'installèrent tranquillement à l'arrière:

-Tu ne sais pas où nous allons ?!

Il l'observa avec des yeux ronds avant de sourire:

-Au Canada. A Ottawa plus précisement. Dans une magnifique villa !

Lors de son autre question, il retrouva le souvenir de cette discution avec celle qu'il considérait presque comme sa soeur. Elle éspèrait que la jeune femme allait bien et qu'elle allait se remettre doucement de la disparition de son copain. Son sourire resta sur son visage et il décida de lui répondre:

-La fille qui prête sa villa est malade en quelque sorte... Alors comme c'est ma meilleure amie, je la remplace ! Cela ne te déranges pas trop, j'éspère...?
Revenir en haut Aller en bas
Eléa Robert
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 24

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: Re: "La fantaisie est un perpétuel printemps" [PV Eléa]   Lun 24 Mai - 10:39

Quand Eléa était petite, ses parents lui avaient toujours promis qu’un jour ils partiraient tous ensemble au Canada & plus précisément à Ottawa mais les circonstances avaient fait que cela n’avait pas eu lieu ,à cause de la naissance de son frère mais aussi pour d’autres raisons anodines. Depuis toujours elle avait rêvé & cotisait pour se payer ce voyage mais Eléa était une fille qui avait du mal à garder son argent & elle le dépensait toujours pour des livres ou autres objets inutiles & sans grande importance. Savoir qu’elle partait à présent pour Ottawa sans dépenser grand-chose était une sorte de jouissance. Elle ne pensait pas non plus que l’université était assez riche pour prendre un jet privée. Elle n’était jamais montée à bord de ce genre d’engin & même si elle avait de l’argent, lorsqu’elle prenait l’avion ce n’était pas en classe affaire qu‘elle se rendait, sauf si le voyage était très long & qu’il durait plus de 10heures de vols. Eléa aimait la simplicité & n’aimait pas montrer qu’elle était riche, ce n’était certes pas une honte mais ce n’était pas non plus une fierté, enfin, en tout cas pas pour elle. Eléa était impatiente d’être sur place, surtout si la maison dans laquelle ils allaient être était une villa. Eléa s’imaginait déjà. Elle remit son attention sur Andrew. C’était dommage que la fille qui devait venir était malade, elle aurait fait une autre connaissance, mais ça ne la dérangeait pas d’avoir Andrew comme compagnon, elle allait savoir plus de choses sur lui. C’était un bon point.

- Non ça ne me dérange pas. & puis ça me permettra de mieux de connaitre.

Elle lança un regard vers la vitre, le paysage qui défilait, était vraiment magnifique. Elle aperçu au loin l’aéroport qui donnait sur la mer. Elle était de plus en plus nerveuse. Elle fit une grimace à Andrew.

- J’espère qu’on va pas faire d’accident d’avion & que le voyage va bien se passer.

Eléa avait toujours eu peur des avions, craignant que celui-ci ne s’écrase. C’était vrai que les avions se crashaient rarement mais la peur l’a tétanisé toujours autant, surtout que dernièrement il y avait eu un accident non loin du Canada. Elle avala difficilement sa salive. Elle n’était pas encore dans l’avion qu’elle avait déjà peur. Elle ne prenait pas de médicaments contre ça, elle n’en avait pas besoin car c’était juste au décollage, aux turbulences & à l’atterrissage qu’elle tremblait de tous ses membres. Elle allait paraître probablement peureuse face au jeune homme. Elle prit une grande inspiration. Ça allait bien se passer, elle devait penser à autres choses & tout allait être parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "La fantaisie est un perpétuel printemps" [PV Eléa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"La fantaisie est un perpétuel printemps" [PV Eléa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Dead :: 
Archives
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit