AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations Diverses
  • Ce forum est déconseillé aux moins de 12 ans.
  • La violence, le sexe,  ou l'homosexualité est autorisé du moment que ca reste dans le raisonnable.
  • Nous demandons des avatars de taille 200*400
  • Le langage SMS est formellement interdit.
Navigation
Crédits
Forum fondé par A.Gauthier
Graphisme et codage par  A.Norkel
forum dirigé par L.Llewyn, B.Taylor et A.Norkel
Forum modéré par D.O'Leary
Toute reproduction partielle ou complète est interdite sans autorisation des créateurs.

Partagez | 
 

 "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eléa Robert
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 24

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Sam 8 Mai - 17:27

Eléa était confortablement installée sur sa chaise, son ordinateur portable sur ses genoux. Ses longs doigts fins glissaient silencieusement sur le clavier de l’ordinateur. Eléa dactylographiait sa thèse qu’elle devait rendre dans deux mois, au plus tard. C’était probablement trop tôt pour commencer mais elle préférait s’avancer. Depuis qu’elle était entrée à l’université , Eléa passait le plus clair de son temps à étudier, s’acharnant sur ses devoirs telle une forcenée. Elle pouvait parfois travailler jusqu’à l’aube, sans trêve ni repos. Elle voulait réussir dans la vie & c’était donc pour cette raison qu’elle était si active dans ses études. Elle ne voyait quasiment plus ses amis & cela faisait plusieurs semaines qu’elle n’était pas sortie, ne se reste pour prendre l’air. Elle restait constamment dans l’enceinte de l’université, jonglant entre ses devoirs & les rares moments qu’elle s’octroyait. Néanmoins, Eléa savait lorsque le moment était venu de faire une pause & de se distraire, même si ces instants étaient négligeables. Eléa était une fille qui aimait travailler, cependant, de temps en temps, cela devenait plus un fardeau qu’autre chose. Sa vie sociale ressemblait à une barque indécise, voguant de mer en mer & ses amis lui manquaient irrévocablement. Leurs présences avaient toujours eu le don d’apaiser les mœurs d‘ Eléa, mais malheureusement pour elle, les épreuves de fin d‘années arrivaient à grand pas& Elle n’avait donc pas conséquent, que peu de temps à leur consacrer. Elle n’avait pas choisis cette vie de dure labeur, c’était la vie qui avait jeté son dévolu sur elle.
Eléa était si concentrée sur sa feuille qu’elle n’entendit pas les petits coups sur sa porte & quand celle-ci s’ouvrit à la volée, elle sursauta brusquement. Elle aurait bien continué son travail mais c’était sans compter sur l’intervention de ses chers parents qui étaient venus à l’improviste, voulant lui faire la surprise. Sauf que pour une surprise, elle était plutôt mal placée & désagréable. Eléa n’avait pas compris ce qui s’était passé mais quand elle constata que c’était son père qui avait détérioré sa porte, elle faillit lui crier dessus, en lui disant que ce n’était pas un lieu public où l’on pouvait s’exercer comme on le voulait, mais elle se retint de justesse. Elle demanda très rapidement des explications sur leurs venues & elle eut comme simple réponse un haussement des épaules, ce qui eut le don de l’exaspérer. Cependant, s’ils étaient là ce n’était pas pour une raison anodine. A dire vrai, ils s’inquiétaient pour leur fille car ils n’avaient plus aucunes nouvelles d’elle depuis des lustres& sur un coup de tête, ils avaient acheté deux billets pour New-York. Eléa comprit très vite leurs désarrois & s’excusa de son absence. Son excuse était banal mais elle n’avait rien d’autre à leurs proposés. Voyant qu’elle avait besoin de sommeil & d’un autre environnement que sa chambre, ils l’emmenèrent avec eux dans la maison qu’il avaient loués & lui proposèrent de faire une fête le soir même. Cela ne pouvait que lui faire du bien. Toutefois, Eléa hésita. Elle n’avait jamais organisé de fête comme celle-ci & ne savait pas trop bien comment s’y prendre mais elle accepta volontiers malgré sa légère réticence.

Il était 14h00 quand Eléa s’activa pour les préparations, elle croisait les doigts pour que cette fête soit une réussite. Elle avait envoyé quelqu’un pour mettre une affiche devant le Hall pour informer les étudiants qu’une fête se déroulerait, l’heure & l’endroit y étaient inscrits. Elle craignait d’avoir peu de personnes. Eléa avait très peu d’amis & c’était pour cela qu’elle n’avait pas fait une fête privée. Elle savait que les membres de la secte risquait d’en profiter. Une fête était un moment idéal pour tuer. Elle avait donc engagé des hommes pour s’occupaient de la sécurité, au cas où. Elle préférait prendre des précautions adéquates pour minimiser des tueries plausibles. Eléa passa le plus clair de son après midi à mettre le décor & à acheter les boissons & autres aliments. Sa mère avait fait des repas, c’était une cuisinière hors paire & ce n’était là qu’un euphémisme, en réalité c’était une vraie Maître-queue. La journée se déroula sans encombre & le temps avait défilé sous les yeux d’Eléa. Finalement, faire une fête n’était pas de tout repos, c’était même une course contre la montrer. Eléa inspira profondément quand les préparatifs prirent fin. Elle était fière de son décor & de se qu’elle avait préparé. Elle ne voulait pas faire une grande fête comme on en voyait dans les films ou chez les bourgeois, elle ne voulait pas de tout ça. Si elle avait accepté d’en faire une, c’était juste pour que des étudiants, comme elle, décompressent un moment & oublient les tests de fin d’année qui les attendaient bientôt.
Vers 20h, elle prit une douche, se coiffa, se maquilla & enfila sa Robe bustier drapé en taffetas couleur prune, avec un nœud ceinturant la taille. Elle lui allait parfaitement. Elle prit ses talons & attendit patiemment que ses invités arrivent. Elle commença à paniquer voyant les secondes filaient. Et si la personne a qui elle avait confié la mission de placarder l’affiche s’était trompé d’endroit & si personne n’y avait fait attention passant droit devant sans regarder ce qui était devant le mur. Sa fête était incertaine & cela la rendit encore plus nerveuse. Quand elle entendit le son de sa sonnette, elle faillit devenir euphorique. C’était sûrement eux qui arrivaient. Elle lança un regard vers son mur & courut vers la porte pour ouvrir. La fête pouvait commencer !


( désolée si le poste est pas terrible :S )
Revenir en haut Aller en bas
Camille Llewyn
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 26
Localisation : Ici, why?

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: Non précisé
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Dim 16 Mai - 14:01

Camille avait vu l’affiche qui annonçait une fête chez Eléa, une fille qu’elle avait rencontré dans les couloirs de NYU. Elle ne savait pas si elle allait y aller… Elle était légèrement dépressive en ce moment, allez savoir pourquoi xD , mais elle se décida quand même a sortir de son train train quotidient, c'est-à-dire cours, manger dormir tout le temps ça.
Heureusement que le jour ou il y avait la fête il n’y avait pas cours car certaines filles mettez des heures a se préparer, ce n’était pas le cas de Camille.Quand il fut l’heure elle pris une douche vite fait puis enfila une robe violette qui lui arrivait aux genoux. Elle mit une touche de maquillage juste du rouge à lèvre. Elle s’attacha ensuite les cheveux en chignon. Elle mit des chaussures a talon puis se prépara a sortir. Heureusement qu’elle avait écrit l’adresse d’Eléa sinon elle aurait était dans le caca xD Elle prit un taxi et lui dit l’adresse.

Le taxi s’arrêta, Camille paya le chauffeur et descendit de la voiture, elle vérifia qu’elle avait bien son sac avec son portable, oui !Elle s’approcha de la maison, plutôt jolie la maison ! Elle sonna à la porte d’entrée et Eléa ouvrit, Camille entra.

- Salut Eléa ! Son fait longtemps que je t’avais pas vu !

[désolé post de m*rde mais je me suis grouiller pour le faire =S]
Revenir en haut Aller en bas
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 28

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Dim 16 Mai - 19:21

Jusqu'à maintenant, Alyson ne savait pas ce qu'était être un animal. Mais aujourd'hui, elle comprenait pourquoi l'homme était parfois une bête. Etait-ce possible, en l'espace de quelques jours, de fusionner autant de fois ? De faire l'amour autant de fois ? De baiser autant de fois ? Et tout ça avec une seule et même personne ! Bah apparemment oui. Brian Taylor et Alyson Gauthier avait certainement repoussés les limites humaines. Enfin, peut-être pas, mais c'était pas loin. Elle ne savait pas si c'était pour rattraper un quelconque temps perdu mais ... Wah. Oh, à chaque fois c'était sensationnel, et différent. Mais quand même ... Elle se rappelait encore qu'il y a quelques jours, à une fête, elle avait émoustillé Brian en lui disant ne pas avoir de sous-vêtements sous sa robe, et ils avaient fini par faire l'amour dans la salle de bain du propriétaire de la maison. Sinon, un soir, elle devait répéter pour un spectacle, dans lequel elle dansait la fameuse dernière danse de Dirty Dancing ( XD ). Brian avait voulu y assister juste pour voir, et ils avaient fini par coucher encore ensemble dans les loges, tout ça à cause de sa jalousie mal placée. Un autre jour, il s'était fait mal à la main, et Alyson s'était amusée à jouer les infirmières ... Bref. Il eut pleins, pleins de fois. Alyson était contente d'avoir retrouver Brian, elle aimait le corps de Brian mais voilà quoi. Il n'avait eut qu'une seule vraie conversation depuis qu'ils s'étaient retrouvés. C'était quand même pas beaucoup beaucoup quoi. Et elle savait très bien que ce n'était pas eux ça, no communication. Mais bon, faut pas dire que ce n'était que de la faute de Brian. Il l'avait chauffée, mais elle aussi s'était amusée à la chauffer ... Mais bref, elle espérait résoudre ce problème de poussée de libido. Alors déjà, premier pas ... Sortir de ces terrains de jeu qu'était devenu l'université et les maisons déjà " visitées ". Alors quand elle vit qu'Eléa organisait une fête elle se dit ... " Bingo, enfin ". Toute joyeuse, elle passa l'après-midi à se chercher un attirail convenable pour la soirée.
Le soir venu, elle prit son temps pour se préparer. Elle avait fait exprès d'être parti à son appartement pour avoir la paix. Elle avait complétement oublié de dire à Brian il s'agissait de quel numéro. D'un côté, c'était pas plus mal. Pas qu'elle voulait l'éviter, mais elle avait peur qu'il passe par sa chambre et qu'ils finissent encore par ... Enfin, vous voyez quoi. Et au bout de beaucoup de minutes, elle finit par être prête. ( comme la : D ). Elle ne savait pas ce qu'elle avait avec le blanc en ce moment ... Son esprit en ce moment très mal tourné pensa à une autre substance blanche, et là, elle se dit définitivement qu'elle avait viré nymphomane.
Et alors que les garçons collectionnaient les voitures de sport, elle collectionnait les limousines xD. En attendant de savoir conduire hein ... La dernière que Papi lui avait offerte était une Porsche. Elle était très étrange ( ça existe en plus XD) mais très cool xD. Elle avait choisi la couleur blanc cassé, elle en avait marre du noir et puis le jaune était trop flashy. Vraiment, le blanc était une couleur idéale.
Il paraît que le sexe rend une femme plus belle, plus rayonnante. Peut-être était-ce pour ça que lorsqu'elle arriva à la fête, les garçons qui étaient à l'extérieur ne purent s'empêcher de la matter à outrance ? Brian n'était pas là, alors ils pourraient peut-être tenter leur chance après tout .... Mais malheureusement pour eux, Alyson était une femme fidèle. Elle passa la porte de la maison en souriant et en levant les yeux au ciel. Les garçons des fois hein. Mais de toute manière, il ne pouvait que s'incliner face à tant de beauté xD. A croire qu'en s'unissant maintes et maintes fois à lui, Brian lui avait donné un peu de son égo ... Mais non, quand même pas.
Cela faisait tout de même bizarre de voir cette maison aussi pleines de gens. A chaque fois qu'elle y était venue, c'était pour dormir chez Eléa ou se saouler à deux, à rire sans s'arrêter. Bref, soirées entre meilleures amies quoi. Maintenant, il n'y avait plus qu'à chercher ladite meilleure amie, chose un peu compliquée avec la foule de gens qui étaient présentes. Le problème quand on faisait une open party, c'est que le nombre de personnes qui allaient venir pouvaient être très conséquent. Enfin, elle arrivait encore à marcher, donc ça va ! Allez savoir si Eléa arrivait à gérer elle. Cependant, en la cherchant, son regard se posa sur James, et un poids sembla tomber dans son estomac. A force de roucouler avec Brian, elle avait fini par oublier James. Quelle honte. Il avait changé. Dire que tout cela était de sa faute ... Elle soupira, son regard soudainement triste. N'avait-elle pas l'air un peu bête debout, à fixer le vide ? Bah, quelqu'un finirait par venir lui parler et la sortir d'un tel moment de solitude ....




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Liv A. Llewyn
Présidente de l'Association des Elèves
Présidente de l'Association des Elèves
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 30
Localisation : NYU ; D

Personnage
Dortoir: Aucun parce que Externe
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Lun 17 Mai - 17:37

Il se demandait bien ce qu’il pouvait faire là. Là dans se coin habillait d’une de ses classiques chemises une d’un jean. Il n’avait fait aucun effort. Strictement aucun effort vestimentaire, et à le voir comme ça aurait presque pu croire qu’il était un mec méga cool, qui était heureux d’être ici. Enfin, presque. James tirait juste la tronche, quoi. Il avait une petite gueule de déterré, mais parvenait quand même à être beau gosse… Ah et y avait aussi ses cheveux… Qu’il avait laissé poussé. Enfin, voilà quoi. James avait opté pour un look « J’m’en branle de mon look et j’vous enc*le». Plutôt sympa comme look…, non ?
Non mais bordel, il n’en revenait toujours pas ? Qu’est-ce qu’il foutait là ? Hein, qu’est-ce qu’il foutait là ? Pourquoi était-il venu à cette putain de fête ?! Sans doute parce qu’il avait vu que s’était 2léa qui l’organisé… Et Eléa était la meilleure amie d’Alyson… Donc Alyson serait forcement là… Et lui, il fallait absolument qu’il parle à Alyson…
Il ne lui avait pas parlé depuis la fameuse scène sur la plage en Californie, et il ignorait totalement qu’elle serait sa réaction quand il l’a reverrait… Mais peu importe, il s’en fichait bien de ses putains d’émotions. Il était bien trop en colère pour se soucier de ça… oui, la colère avait finit par remplacer la tristesse… Comment ? Quand ils ‘était retrouvé à discuter avec Ashnâ… Et que celle-ci lui avait dit que Brian, oui LE Brian. Brian Taylor était un membre de la Secte des Emeraudes… Brian était un de ses putains de fils de putes qui prenait un malin plaisir à baiser la vie des gens. Et Alyson elle aimait ce c*nnard… Elle passait ses journées à côté de lui. Sa n’allait pas, mais alors pas du tout. Même s’il n’était plus son petit ami, il se devait d’aller lui en parler, de la mettre au courant… C’est donc pour ça que ce soir, à la grande joie de son frère et d’sa sœur, James avait bogué son beau petit cul et s’était pointé à la fête d’Eléa. Il avait été parmi les premiers. Il avait salué rapidement Eléa puis avait croisé Camille. Il était content de la voir à cette fête, s’était bien pour elle se tourner la page, de passer à autre chose après Charlie… Puis il était allé se pauser dans un coin à attendre, à ne pas faire attention aux gens autour de lui, et à devoir remballer les nanas venant le draguer. Et il l’a vu… Elle venait d’entrer dans une magnifique robe blanche, une robe qui la rendait sublime. Et elle était souriante, visiblement, elle vivait plutôt bien le fait qu’il soit malheureux. Il regardait autour d’elle et constata qu’elle était seule. Pas de l’autre crétin dans les parages, tant mieux ? Sans même réfléchir, James se dirigea vers elle. Au fur et à mesure que la distance qui els séparaient diminué, il prenait conscience de ce qu’il faisait. Et en arrivant devant elle, il songea l’espace d’une seconde, même pas à faire demi-tour et faire comme s’il ne l’avait pas vu. Mais trop tard, il était là, devant elle, à une distance tout de même raisonnable. Mais il était là…
James respira un bon coup, et rassembla tout son courage pour parler. Sa n’avait jamais été son fort de s’exprimer correctement alors dans ce genre de situation, n’en parlant même pas…

-Il… il faut que je te parles.

Pas le moindre bonjour, ni le moindre sourire. Et s’était tant mieux. Il était sur le point de tourner la page, il était sur le point de se sentir mieux. Chaque jour qu’il passait, il avait l’impression de revivre un peu plus, alors il n’allait pas se mettre à redevenir accro à elle.


Et tu vois que mon coeur bat.
Tu peux t'en apercevoir à travers ma poitrine.
Et je suis prétrifiée, mais je refuse de m'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=1580952573&am
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Lun 17 Mai - 18:35

Bon c'est vrai, Brian n'avait jamais été un grand ami a Elea. Il avait parlé en de rares occasions, notamment lorsqu'Alyson était partie au Canada. Ils s'étaient expliqué sur quelques points, prenant des sentiers bien étrange en parlant de barque et tout ça xD Mais n'empêche que voilà, il lui avait dit un jour que 'sil remontait sur le bateau avec Alyson, elle aurait besoin de deux rames, et qu'il ne la laisserait pas a la dérive dans l'eau. La dernière fois qu'il l'avait vu c'était a l'hôpital, ou il avait du paraître monstrueux. D'ailleurs, ce souvenir lui fit perdre une bonne demi heure, puisqu'il s'était comme éteint, bloquant devant son armoire, jean et chemises en mains. Il reprit ses esprits pas très rapidement, et parti se changer.
Bref, quand il avait vu son affiche, il pensa aller faire un tour a sa fête. Bah il devait l'avouer, il craignait qu'il n'y ait pas beaucoup de monde, parce qu'elle était dans l'genre discrète la demoiselle. Alors, il s'était dit qu'en y allant, d'autres personnes seraient tentée d'y faire un tour, et ca ferait un peu effet boule de neige? Quoi que, il avait perdu pas mal dans sa cote lorsqu'un matin, comme ca, l'université avait apprit qu'il était retourné avec Alyson. Ca avait fait pas mal de bruit, les gens avaient du mal a suivre. Mais peu lui importait. Sauf elle. Jamais leur relation n'avait été aussi parfaite. Ils ne s'étaient pas prit la tête depuis leurs retrouvailles, et aucun problèmes majeurs en vu. Coté sexe.. si ca continuait comme ça, c'était Brian qui allait être épuisé, et pourtant, Dieu sait qu'il avait de l'endurance xD
Franchement ? Il avait l'impression d'être sur un petit nuage, dernièrement. Il aurait pu créer un sloggan «  La baise apaise » tant c'était vrai xD
Enfin bref, une fois près, il repassa devant l'affiche pour voir le lieu, prit sa voiture et passa dans la rue d'Alyson, puisqu'il avait apprit qu'elle était a son appart. Il se serait bien apaisé un peu dis donc xD Et puis, honte a lui, il ne se souvenait plus du lieu. En meme temps la seule fois ou il était venu, il était hors de lui et ne faisait pas attention a la route. Bon ben elle se démerdera xD
Il se rendit donc chez Elea, et fut étonné de voir des mecs faisant la sécurité. Bon, il ignorait que les parents de la japonaise étaient roi de Chine, ou japon... enfin y'avait plus de roi depuis un moment mais bon xD Ou bien elle était un peu parano. Ouais, ca devait etre ca. Quoi qu'il en soit, il fut plus ou moins étonné de voir autant de monde, et chercha la maitresse de maison pour la saluer, par politesse quand meme. Ca avait beau etre une fete public, c'était pas une raison pour jouer les gros bof. En passant pres de la bouffe il prit un truc a manger, et lorsqu'il vit Elea, il avança près d'elle :

Salut toi ! Dis donc, ta fete bat son plein on dirait Smile

Il fit la bise a la fille a coté d'elle, une nana qui était dans quelques options avec lui, puis balaya la salle des yeux, et vit james en train de parler a Alyson. «  je ne suis plus avec James » raisonnait mélodiquement dans sa tete. Il ébourrifa les cheveux d'Elea en se marrant, pensant qu'il était assez batard de faire ca alors qu'elle avait du passer du temps a se coiffer x) mais bon c'tait affectueux xD et il avança vers les deux anciens amant – haha, il riait – et arriva derriere James, posa une main sur son épaule comme deux bon amis xD – il ignorait de quoi il parlait mais on dirait qu'il tombait a pic x) – et lui fit :

- Salut, James. Et dans le meme mouvement, il se hissa devant Alyson et lui fit un long baiser, passant sa main dans son dos pour la coller a lui. Il detacha ses levres et murmura :Et re bonjour, toi.

Puis il se detacha d'elle en souriant. Ah la provoc', il aimait ca. Ca faisait assez cours de récré, il aurait put chanter en se dandinant et en tirant la langue " mh mh mh mh c'est ma copineuh, et pas la tienneuh , dans tes dents !! " que ça aurait été la meme chose. Il les regarda tout les deux et d'un air innocent, il demanda, un sourire rieur au lèvres :

- Oh, je vous discutiez? Pardon d'avoir gêné, j'voudrais pas m'initier entre vous deux.

Son comportement était juste.. pas sympa, et gamin. Mais bon, fallait bien mettre de l'ambiance xD On pouvait penser que c'était de la jalousie aussi, mais pas tant que ça. C'est pas comme s'ils étaient bras dessus bras dessous hein ...


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 28

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Lun 17 Mai - 18:40

Laissez moi répondre après s'il vous plaît XD.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 28

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Lun 17 Mai - 18:50

Alors qu'elle était un peu dans les vapes, Alyson sursauta en voyant que James était devant elle. Quand était-il arrivé ? Elle ne l'avait même pas remarqué ... Ses yeux s'écarquillèrent légèrement en voyant le ton sur lequel il lui parlait. C'était ça alors ... Apparemment, ses espoirs qu'ils s'entendent un jour étaient proche du zéro. D'une certaine manière, elle le comprenait, n'importe qui aurait réagi comme lui après s'être fait quitté comme elle l'avait quitté. Brian pouvait bien être content qu'elle l'ait quitté, elle ne l'était pas. Elle était contente d'avoir retrouvé Brian bien sûr, mais triste d'avoir abandonné James ... Malgré sa réaction, elle ne perdit pas les pédales, ni ne s'énerva. Elle n'avait pas à s'énerver. A la place, elle lui adressa un léger sourire, sincère. Amical. Bonjour, comment ça va ? Je vais bien merci. Tu voulais me parler, à d'accord. Alors qu'elle allait s'apprêter parler, Mister Possessiviteeey arriva. Elle ne put pas l'empêcher de l'embrasser, c'était Brian, tout de même, et elle l'aimait quand même. Mais en même temps, cela avait eut le don de l'agacer. Pourquoi enfoncer le clou ? Elle fronça les sourcils en le regardant.

- Oh bah ça tombe bien, on s'en allait justement, à plus.

Elle lui fit un sourire pincé. Il n'était pas assez content de l'avoir, il fallait qu'il fasse déprimé encore plus James. Alyson aimait plus que de raison Brian, mais parfois, c'était quand même un gros c*n. Elle se tourna ensuite vers James, tout sourire. Tu voulais le faire chier Bri ? Bah je te fais chier aussi.

- Tu viens James ? Laissons les enfants jouer dans le bac à sable.

Alyson le voyait comme un petit animal qu'il ne fallait pas brusquer. Sa voix était douce, mais cette intonation n'était en rien calculée. Elle monta à l'étage, James sur ses pas, et jeta un dernier regard noir à Brian. Il allait l'entendre ! Elle partit en direction d'une terrasse, et mit tout le monde dehors - enfin, dedans - et referma la baie vitrée après que James soit arrivé. La terrasse donnait au-dessus du portail, par lequel tout le monde entrait. Alyson s'approcha de la rambarde, regarda une minute en bas et se retourna vers James. Au moins, si Brian voulait espionner, elle pourrait le voir !

- Qu'est-ce qu'il y a ? Excuse-le, il peut être très c*n.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Alexia Jack
Membre de l'Association des Elèves
Membre de l'Association des Elèves
avatar

Messages : 1831
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 27
Localisation : N.Y UNiVERSiTY

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Lun 17 Mai - 19:17

MDR non mais la excusez moi mais trop bien quoi x) J'aime trop x)
Revenir en haut Aller en bas
Liv A. Llewyn
Présidente de l'Association des Elèves
Présidente de l'Association des Elèves
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 30
Localisation : NYU ; D

Personnage
Dortoir: Aucun parce que Externe
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Mar 18 Mai - 17:23

Il fallait qu’il arrive. Putain de bordel de merde, (J’aime le langage très constructif que j’emploie depuis que tu as quitté James x) il fallait qu’il se la ramène à chaque fois. Il fallait qu’il se mette en travers de ses plans, il fallait qu’il casse tout… Et cette façon de mettre sa main sur son épaule… Il se prenait pour qui ? Et… Et il était obligé de le narguer en embrassant Alyson comme ça. Pfff. A vrai dire, à quoi s’attendait-il ? Ca ne l’étonnait même pas venant de Brian. Mais alors pas du tout. Ce connard était un petit péteux (Hum >.<) alors pourquoi s’attendre à un autre comportement ? Non mais s’était normal il prenait un malin plaisir à le faire souffrir tout comme il devait prendre un malin plaisir à tuer des gens. Tiens en y pensant, c’est pour ça qu’il voulait lui parler à elle… Elle sortait avec un putain de tueur qui baisait la vie des gens. D’ailleurs en ce moment même, ils e trouvait en face de lui… Tiens, comment réagirait tout le monde si lui et Brian échangeait les rôles ? Comment réagiraient-ils si James se mettait à se jeter sur Brian et à l’étriper ?! Hum… Non, il ne fallait pas. Il ne fallait pas qu’ils e laisse avoir par l’autre. C’était certainement tout ce qu’il attendait, que James perde son sang froid…
Ah son grand étonnement, elle lui proposa de l’accompagner en laissant Brian tout seul. Merde, à quoi jouait-elle ? Il ne se faisait pas d’idée, mais s’était soit l’un, soit l’autre… Pourtant, sans un mot, James se tourna et la suivit jusqu’à l’étage, puis jusqu’à la terrasse. Il la regarda, appuyait contre la rambarde, dans sa magnifique robe blanche. Il faisait de son mieux pour ne plus l’aimer mais il ne pouvait nier à quel point elle était jolie. Il aurait presque eu envie de s’approcher d’elle, lui caresser son épaule nue… Presque. Mais il ne fallait pas.
James se ressaisit quand elle se tourna vers lui. En effet, Brian était c*n. Sur ce point là, il était d’accord avec elle… Mais sur le reste. Merde comment faisait-elle pour aimer ce machin ?! Il fallait absolument qu’il lui dise…

-Est-ce que tu es au courant ? De qui il est vraiment ?

Il s’approcha de la rambarde et regarda en bas.

-Alyson…

Il avait prononcé son prénom. S’était la première fois depuis la Californie. La première.

-… ce mec prend un malin plaisir à faire souffrir les gens. Je, je ne parle pas de son comportement vis-à-vis de moi… Il peut très bien me narguer à longueur de journée… Ca ne changera rien… non, je parle des autres. Il…

Comment annoncer à son ex pour qui on éprouve toujours des sentiments que son petit copain fait parti d’une secte et tue des étudiants ?

-… il fait parti de la secte. Il tue ses étudiants… Tu es danger avec lui. A tout moment, il peut s’en prendre à toi ! Ce mec prend un malin plaisir à être violent. Il agresse et tue des personnes…


Et tu vois que mon coeur bat.
Tu peux t'en apercevoir à travers ma poitrine.
Et je suis prétrifiée, mais je refuse de m'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=1580952573&am
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 28

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Mer 19 Mai - 10:04

Toujours appuyée contre la rembarde, Alyson suivit James du regard, attendant qu'il parle. A voir sa tête, ça n'allait pas être très joyeux joyeux hein ... Et au courant ? Au courant de quoi ? Alyson ne voyait vraiment pas où il voulait en venir. Il faut dire aussi qu'elle était loin d'imaginer ce qu'il savait. Alors pour mettre fin à toutes ses questions sans réponse, Alyson attendit patiemment qu'il parle, qu'il trouve ses mots ... Mais tout de même, de là à dire qu'il aimait martyriser les gens ... Alyson admettait que Brian pouvait être un gros c*n, à provoquer les autres, chercher la petite bête et tout ... Mais quand même, il ne fallait pas exagérer non plus. C'était un gars quoi, avec le cerveau d'un gars, on pouvait pas lui demander d'atteindre des sommets non plus XD.
Et après, dire qu'Alyson était sur le cul était un euphémisme. Vraiment, elle s'attendait à tout, mais vraiment à tout alors ! Mais pas à CA ! Sa machoire inférieure s'affaissa sous le choc. Comment. Pouvait. Il. Savoir. Ca ? Le choc qu'elle ressentait pouvait très bien passé pour celui de la nouvelle : " oh mon Dieu, Brian est dans la Secte, comment-est-ce possible ? " mais non. Là, c'était plutôt " Oh merde alors ! Mais comment qui connaît ça c'lui-là hein ? ". Alyson n'en croyait vraiment pas ses oreilles. Elle secoua sa tête de droite à gauche, et eut un sourire quelque peu nerveux.

- Ahem ... James, il ne faut pas exagérer ... D'où est-ce que tu sors un truc pareil ? Je veux bien admettre que tu ne portes pas Brian dans ton coeur, mais de là à sortir ça. C'est quand même un peu gros pour que je puisse y croire comme ça ...

Disons que mentir sur ce coup là et faire celle qui ne comprenait rien n'était pas vraiment difficile, puisqu'elle ne comprenait vraiment pas. La seule différence était qu'elle n'était pas choquée pour ce que James devait croire ... Mais qui avait bien pu balancer Brian ? A moins qu'il ne le lui ait pas dit, Alyson ne pensait pas que son copain allait crier à qui veut l'entendre qu'il faisait parti de la Secte quand même ... Alors soit c'était un membre de la Secte, soit c'était un " ami " à Brian, soit une victime pas morte ... D'ailleurs, en y pensant, Alyson déglutit. Brian avait-il déjà tué quelqu'un ? Alyson ne comptait pas Valéry, car pour elle, Brian ne l'avait pas " vraiment " tuée. Mais quand elle disait tué quelqu'un, c'était tué dans le sens bien buté quoi xD. Et puis, elle s'en voulut d'avoir eu une telle pensée. Son Brian n'était pas capable d'une telle chose ... Non ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Eléa Robert
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 24

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Mer 19 Mai - 13:25

( désolée pour le poste très pourrie mais comme je devais faire vite xD Alors voilà. Promis, je fais mieux la prochaine fois è_è )

Eléa ne pensait pas qu’autant de monde surviendrait en si peu de temps. Elle était fière que sa fête marche aussi bien. Elle qui avait pensé un instant que ça n’allait pas être le cas, elle était plutôt étonnée. Son affiche avait finalement servi & ce n’était sûrement pas avec l’aide de quelqu’un d’autre. Même si Eléa n’était pas populaire auprès des personnes de l’université, on l’appréciait quand même & elle connaissait beaucoup de personnes importantes qui risquaient d’emmener d’autres personnes à la fête. Ce qui était à la fois bon & mauvais. Bon car cela faisait plus de monde dans sa maison & mauvais parce qu’elle ne connaissait pas la plupart & donc elle ne savait pas comment les appeler. Elle n’allait pas dire à chaque fois ‘’ et toi’’, cela ne plairait sûrement pas. Elle essayait de saluer le moins possible. Alors qu’elle faisait la bise à une de ses amies, Camille arriva. Eléa courut vers elle & la prit dans ses bras. Enfin une tête qu’elle connaissait bien, elle commençait à se poser des questions.

- C’est vrai que ça fait longtemps. Je suis Contente que tu sois là. Ça va sinon ? Tu n’es pas trop fatiguée à cause des examens qui arrivent à grand pas ?

Eléa essayait de parler le plus fort possible, la musique était si forte qu’il était difficile d’entendre le moindre son. Elle emmena Camille loin de ce tumulte. Elle s’arrêta dans un petit coin spécifique. Mais avant qu’elle ne puisse un seul mot, Brian arriva. Eléa écarquilla des yeux. Elle ne pensait pas le voir ici, mais s’il était là, cela voulait dire qu’ Alyson était présente aussi & donc James aussi. Elle poussa un soupir. Elle espérait qu’il n’allait pas faire de dégâts dans sa maison, si c’était le cas, elle allait devoir intervenir. Elle ne pouvait pas les en vouloir après tout, ils avaient des comptes à régler tous les deux, mais s’ils pouvaient le faire ailleurs que dans sa fête, ça lui rendrait un service. Eléa lança un regard dans la salle & c’est alors qu’elle aperçut Alyson avec James. Elle eut un léger sourire, ils étaient toujours ensemble à ce qu’elle voyait. Brian était probablement venu pour parler à Alyson & rendre jaloux James. Elle secoua ses épaules. C’était leurs problèmes & pas le sien. Elle lança un regard réprobateur à Brian quand il lui dit une phrase pleins de sous entendus. S’il croyait que c’était parce qu’il était là que des personnes étaient là, il se trompait lourdement. Même si Eléa était timide, elle avait des amis, pas comme lui apparemment. Bon Ok, ce n’était pas très sympa de sa part mais depuis quelque jours, elle l’en voulait de faire autant de mal à sa meilleure amie. Il pensait qu’elle allait revenir vers lui aussi facilement alors qu’il l’avait jeté telle une vieille chaussette. Eléa ne l’espérait pas. Son geste l’énerva encore plus. Elle avait pris un temps fou à se coiffer, même si pour Une Japonaise, se coiffait était simple mais tout de même. Elle observa un instant la direction que prenait Brian & elle ne fut pas choquée de voir qu’il partait vers Alyson. Elle détourna ses yeux & remit toute son attention sur Camille. Elle lui lança un clin d’œil.

- & si on allait danser ? Qu’en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Camille Llewyn
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 26
Localisation : Ici, why?

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: Non précisé
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Mer 19 Mai - 14:20

Avant qu'Eléa ne réponde à Camille celle-ci avait osberver James qui était arriver, car elle avait repérer Alyson et c'était dit que si il y avait Alyson il y aurait Brian.
Elle ne put suivre le reste de la scène (de ménage xD) car Eléa l'entraina dans un coin ou on entendait moin la musique, Camille reporta son attention sur Eléa.

- Oui sa va, sa va.

En plus elle ne mentait pas elle aller mieux et avait tourné la "mauvaise" page de Charlie. Elle était souriante maintenant et même pas stressée des exam' auquels elle avait réviser que dal' xD

- Oh les examens j'y pense pas : D Mais sa va même si j'ai fait que glander cette année je pense pouvoir y arriver! Et toi sa va?

Sa faisait vraiment très longtemps qu'elles ne c'étaient pas vu mais entre les études, les problèmes personnels, les amis... Il fallait vraiment qu'elles se croisent au hasard pour se parler! C'était comme ça qu'elles c'étaient rencontrer, sa lui faisait bizarre, elle se souvenait de toutes ses rencontres...
Parc, couloir, Terrain de sport, sur le toit, dans les vestiaires... Toutes ses rencontres avec des gens super! Liv', Jarod, Eléa, Alyson, James... et d'autres!
Elle observa Eléa et l'écouta lui demander d'aller danser, Camille aquiesça et répondit:

- Pourquoi pas?!
Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Mer 19 Mai - 17:16

Y'avait pas de sous entendu dans ma phrase mdr xD Pourquoi les gens voit du mal partout éè


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 28

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Mer 19 Mai - 17:23

Parce que tu es Brian Taylor XD.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Liv A. Llewyn
Présidente de l'Association des Elèves
Présidente de l'Association des Elèves
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 30
Localisation : NYU ; D

Personnage
Dortoir: Aucun parce que Externe
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Jeu 20 Mai - 18:19

Il n’aurait jamais cru ça… Mais, elle l’énervait. Oui, elle, celle qu’il aimait aimer tant parvenait à l’énerver. Alors que d’habitude, il était si calme, si doux… Là, s’était différent, il en avait marre d’être celui que tout le monde croyait d’une douceur extrême, il en avait marre qu’on lui monte en plaine poire et qu’on croit qu’il gobe tout. Il en avait marre.
Et là, elle lui mentait, il le savait. Elle lui mentait, et ça l’énervait. Si elle tenait réellement à lui comme elle le disait, si elle voulait réellement qu’ils soient amis, il fallait qu’il puisse le faire confiance. Mais là, ce n’était pas le cas… A vrai dire, il ne lui avait jamais vraiment fait confiance. Sans doute, parce que depuis le début elle lui mentait…
James retient une injure et frappa un coup sur la rambarde avant de regarder Alyson.

-Quand nous sommes partie en Californie… Tu as sans doute remarqué que j’avais les doigts bandés. Tu sais pourquoi ? Parce que contrairement à ce que tu pensais de moi, je ne suis pas toujours calme. Contrairement à ce que tu peux croire, il m’arrive de ressentir de la colère. J’étais énervé et j’ai frappé dans un mur !

Il marqua une pause et s’approcha d’elle.

-J’étais énervé… Alors je t’en prie Alyson, épargne-moi de la douleur… Ne me ment PAS ! JE sais très bien qui il est vraiment…

Il approcha sa main de la joue d’Alyson, la regarda un moment la caressa puis laissa retomber mollement sa main.

-D’après ton réaction… J’en déduis que tu es au courant. Tu sais ce qu’il fait… Et tu l’aimes quand même. Tu essayes de couvrir ce tueur ? Je ne pensais pas aussi… aussi idiote. Alyson… Bon sang, Alyson ! Es-tu donc aveugle à ce point ?


Et tu vois que mon coeur bat.
Tu peux t'en apercevoir à travers ma poitrine.
Et je suis prétrifiée, mais je refuse de m'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=1580952573&am
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Ven 21 Mai - 0:09

La réaction d'alyson ne l'étonna pas, il en s'attendait pas non plus a ce qu'elle rigole de son petit numéro, vu sa façon de parler de James lorsqu'ils abordaient le sujet. Et il n'avait pas meme envisagé le fait que James puisse sourire. Non c'était juste pour lui, en faite. Ca le faisait rire, lui. C'était au moins ça x) La réplique d'Alyson le fit sourciller, mais amusé, il ferma les yeux un peu, comme en mimant une sorte de « ouuuh » plein de douleur, comme quelqu'un voyant une autre personne se prendre un mauvais coup. Enfin la, y'en avait pas, c'était une façon de taquiner Alyson x) Brian était comme je le disais précédemment, sur un vrai nuage, et rien ne pouvait le faire descendre de son planage quotidien, même pas sa copine partant a l'étage avec son ex. Même pas. Ou peut-être un peu. Mais quand il reçut en plein fouet le regard noir d'Alyson, il se retint de rire jusqu'à ce qu'elle disparaisse de sa vue. Non, en faite, même pas ça. Qu'ils parlent, il savait qu'elle ne ferait rien d'irréfléchi. Dans le tour qu'il fit de la maison, il évita de croiser Elea, ou cas ou elle se prendrait la lubie de le frapper xD et trouva une fille a qui parler. Elle était lesbienne, donc comme ça il était pénard. Il eut l'idée un instant de l'envoyer a la recherche d'Alyson, mais il pensa que trop, c'était plus drole. Ils sortirent dehors pour se fumer une clope.

_ C'est ta copine la haut, avec ce mec?
- Mhh.
_ C'est pas james?
- Lui meme.
_ et tu dis rien?
- moaf.
.. fit-il en haussant les épaules.
_ ah, ca te gene pas qu'elle soit en train de l'embrasser alors?
Il toussa avec sa fumée et se retourna. Ils parlaient, juste. Elle éclata de rire.
- C'est pas drole, ronchonna-t-il
_ allez ca va Brian ! Fait pas cette tete x)

Il la regarda et se mit a sourire. Elle était un peu conne cette fille xD enfin, c'pour ca qu'ils s'entendaient bien x)
S'il restait la trop longtemps, elle allait croire qu'il l'espionnait. C'était pas son genre (a). Du coup, il parti avec son amie vers un groupe d'étudiant, un peu plus loin, sauf qu'il lança un dernier regard en leur direction et il vit James frapper la rambarde, ce qui lui plut moyennement, puisqu'Alyson était pas loin. Manquerait plus qu'il la tape elle. En fronçant les sourcils, il se demanda s'il devait y aller ou pas. Elle allait lui dire qu'il la protégeait trop, mais si James voulait frapper quelqu'un, Brian préférait que ce soit lui plutôt qu'elle surtout qu'il devait en mourir d'envie. Quand il le vit se rapprocher d'elle ainsi, ce fut la goutte qui fit déborder le vase, et il rentra rapidement dans la maison, montant les marches deux par deux. Arrivé a la terrasse, il ouvrit la baie vitrée et toisa james du regard, restant a l'entrée. On peut dire qu'il tombait a pic, même si il ignorait être leur sujet de conversation.
D'une voix calme, il dit :

- Pose encore une fois ta main sur elle, et tu risque de sentir mon poing, Worhigton.

Pouf. Le nuage s'était envolé. Il glissa ses yeux sur Alyson, et la regarda un quart de seconde, suffisamment longtemps pour sembler dire " mais qu'est ce que tu fais encore là avec lui toi aussi.. " avant de fixer James, a nouveau, d'un regard peu amical.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 28

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Ven 21 Mai - 4:02

Non mais, c'était quoi la crise d'hystérie là ? Cela faisait un moment qu'Alyson ne s'était pas énervée, mais fallait pas non plus poussé le bouchon trop loin quoi. Parce qu'à l'origine, elle a le sang chaud elle, alors le petit James, il avait intérêt à mettre son cul dans de l'eau froide. Lorsqu'il caressa sa joue, Alyson grimaça et recula d'un pas. Oh, pas qu'elle avait peur ou quoi, mais elle commençait à être légèrement agacée là.

- Ouais ouais, c'est ça, je suis une grosse conne, et en même temps, j'en sais un peu plus que toi sur l'affaire tu vois. Et c'est pour ça que Brian il frappe des trucs en pensant à moi, c'est ça ? Tsss.

Quand Alyson parlait de Brian, en fait, elle parlait de James. Qui s'était pété le poing contre un mur parce qu'il était énervé, et qui venait encore de frapper la rambarde, tout ça en ayant une petite pensée pour elle. La jeune femme s'apprêtait à continuer sur sa lancée, mais fut interrompue par l'arrivée inopinée de Brian. Elle soupira. Pas qu'elle n'était pas contente de voir Brian, mais c'était surtout qu'il avait eu un mauvais timing quoi.

- T'inquiète pas, il ne m'a rien fait.

Elle se retourna vers James et fronça légèrement les sourcils.

- Très franchement, je ne vois pas comment tu peux savoir qui il est vraiment. C'est pas parce qu'on a dit un truc que tout de suite " ah ben merde, c'est qu"un gros psychopathe ". Tu ne sais même pas comment ça lui est arrivé. Il peut avoir commis tous les crimes de la Terre, ça ne changerait rien. Mais vu que ce n'est pas le cas, je t'invite à réviser ton jugement, cher James.

Brian ne devait pas très bien comprendre ce à quoi elle faisait référence. Si James n'était pas trop débile, il ne lui en parlerait pas, à moins de vraiment vouloir risquer sa peau, et celle de la personne qui lui avait fourni l'info. Et puis, elle savait que le jugement de James était mu par une animosité déjà présente à l'égard de Brian. Alyson était sûre que si le " criminel " avait été un des amis de James, il n'aurait pas eu la même réaction. Quoiqu'il en soit, dans toutes les histoires, il y avait toujours une personne qui était du côté du méchant. Et même s'il n'en était pas vraiment un, Alyson était cette personne pour Brian.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Liv A. Llewyn
Présidente de l'Association des Elèves
Présidente de l'Association des Elèves
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 30
Localisation : NYU ; D

Personnage
Dortoir: Aucun parce que Externe
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Ven 21 Mai - 16:36

Elle parlait de lui en employant le prénom de l’autre. Minable… Il n’avait pas envie de lui faire du mal, s’était la dernière chose qu’il voulait faire, pourtant, il lui rétorqua :

-Chacun sa manière de faire passer la douleur du à l’amour… Certains frappent contre des murs, d’autres préfèrent jouer avec les sentiments des autres…

Il venait à peine de finir sa phrase qu’il se tourna et vit Brian qui venait d’arriver. Toujours là au mauvais moment.
James leurs tourna le dos et regarda un moment le jardin sans rien dire. Il ne pouvait plus se permettre de parler de ça devant Brian. Si ça n’avait qu’était que pour ça peau, il l’aurait sans doute fait, il n’était pas à quelques gouttes de sang près. Mais il y avait Ashnâ. Si jamais Brian apprenait qu’Ash’ avait parlé, il lui en ferait baver, et ça il ne voulait pas.
Il eu un rictus et se retourna vers eux en appuyant ses mains sur la rambarde, regardant Alyson plus particulièrement.

-Réviser mon jugement ? Ahah… Et ce « truc » en question, qui t’a dit qu’on me l’a raconté ? Hein ? Qui t’as dit que je ne l’ai pas vu de me propre yeux ?

Il remua légèrement la tête de gauche à droite. Il n’avait plus rien à dire. Pas qu’il était à court d’argument, juste qu’il n’avait plus rien à dire devant l’autre là… il lâcha la rambarde et se dirigea calmement vers la baie vitrée. Au passage, son épaule toucha celle de Brian. Pas le genre de contact amical.

-Si jamais il lui arrive quoi qu… Il se retourna pour faire face à Brian. Oh et puis merde !

Il leva son poing qui atterrit sur l’œil gauche de Brian.
Ca l’énervait… Profondément. Alyson qui lui mentait ou qui « l’invitait à réviser son jugement ». Pfff… il n’avait jamais pu blairer Brian, alors c’est pas en apprenant qu’il avait fait des menaces à l’une de ses meilleures amies et en apprenant qu’il faisait parti de la Secte que James allait « réviser son jugement ». Il avait voulu la prévenir la protéger, mais visiblement, elle était au courant et parvenait à l’aimer tout en savant ce qu’il était… Tant pis. Une bonne fois pour toute, s’était la fin d’Alyson et James. Pas la fin de leur amour, non ça s’était déjà finit depuis longtemps… A vrai dire, ça n’avait jamais vraiment commencé, vu qu’il avait été le seul à aimer. Mais s’était la fin de leur « prétendu » amitié. Pour le moment. Peut-être qu’un jour, il croiserait Alyson dans les rues de New-York et il parviendrait à articuler un « Salut… » Rien d ‘autre. Rien d ‘autre tant qu’elle serait avec ce crevard.
Son poing retomba et il tourna le dos à Brian se dirigeant vers la baie vitrée que Brian avait laissé ouvert, et il retourna dans la maison. De prêtant même pas attention à al réaction qu’avait pu avoir Alyson, ni à l’expression que Brian avait. Allait-il le suivre ? Le saisir par la bras et lui donner un coup à son coup ? Et ça se finirait sans doute en bagarre générale… Et tout le mobilier d’Eléa serait foutu.
Il s’en fichait bien, Brian pouvait bien venir le frapper, qu’il vienne. Il ne dirait pas non à une bonne petite bagarre, à vrai dire, il avait même l’impression d’attendre ce moment depuis le début.
James descendit les escaliers et se retrouva en bas, parmi la foule d’invité.


Et tu vois que mon coeur bat.
Tu peux t'en apercevoir à travers ma poitrine.
Et je suis prétrifiée, mais je refuse de m'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=1580952573&am
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Ven 21 Mai - 18:10

Brian se demandait de quoi Alyson et James parlait, pour qu'elle semble si remontée. En faite c'était chiant de ne pas savoir. Mais le sujet avait l'air important. Peut-être que James parlait de leur histoire a eux. Il voulait sans doute reconquérir Alyson comme l'avait fait Brian. Mais contrairement au californien, Brian ne le laisserait pas faire. Seulement voilà, il comprit quand même par les propos d'Alyson, qu'ils parlaient de quelqu'un. Mais il était loin de se douter que ce quelqu'un c'était lui, et qui plus est, qu'ils en avaient après son secret. D'ailleurs, s'il savait que James était au courant, il n'aurait peut-être pas fait le malin tout a l'heure. Ou peut-être que si, pourquoi changer d'attitude, ça serait de toute évidence la meilleure preuve possible pour prouvé son appartenance a la secte. Le ton qu'il employait toute fois envers elle déplaisait au plus haut point au brun. Il avait la soudaine envie d'aller le pousser par dessus bord. Mais là encore ça le réconforterait dans son idée qu'il était un tueur. Enfin, ignorant qu'il savait, ce ne fut pas la raison pour laquelle Brian ne fit rien. Juste que voilà, il n'irait pas aussi loin que ça, fallait pas charrier non plus, ce n'était pas un débile mentale hein il n'allait pas casser les os de james parce qu'il n'était pas très agréable avec sa petite amie. Lorsque ce dernier avança vers lui, Brian suivit son parcourt des yeux. Bonne idée, qu'il prenne la porte. En passant vers lui, il le bouscula. Ca fit sourire le brun. C'était sans doute aussi ridicule que son numéro précédent a lui, là, il cherchait juste a le provoquer, c'était évident.
Et puis James lui donna un conseil aux ressemblances d'une menace. Arrivé quoi, a qui ? S'il avait crut encore qu'il s'agissait d'Alyson, du genre ne lui fait pas de mal, comme il le lui avait demandé lui semblait-il le jour ou ils étaient allé a l'hopital, il aurait comprit cet avertissement, mais la.. Puisque leur sujet de conversation était autre chose, il ne comprit pas vraiment. Tout comme il ne comprit pas ce qu'il se passa lorsque James lui colla un coup de poing en pleine figure. Brian resta sans voix, ou plutot sans réaction. De toute façon James était parti déjà. Il ouvrit grand les yeux en battant des paupières, comme pour se réveillé d'un truc, ou pour faire passé les picotements que ça lui lançait, sentant désormais sa colère montée. Parce que oui, évidemment, il n'allait pas resté comme ça, a avoir le role d'un pinching ball pour lui, sans rien dire, sans rien faire. Quand il réalisa que James l'avait frappé, il senti un truc monter en lui, et ce truc ne semblait pouvoir partir qu'en dégommant celui qui venait de le créer. Il se frotta l'oeil, et se retourna vers Alyson.

- Bordel c'est quoi son putain de probleme hein ?

Sa voix était agressive, pas envers elle, mais envers lui, of course. Et son ton donnait sans doute un avant gout ses évenements a venir. Cependant, il songea à un truc. D'une part, Alyson n'aimait pas vraiment lorsque deux mecs se battaient comme ça, enfin deux personnes qu'elle estimait. Par exemple, si elle avait su que Brian avait un jour frapper Alexandre, elle lui en aurait probablement tenu compte. D'autre part, ils étaient chez Eléa. Une amie a Alyson. Elle faisait une fête. Était-ce correct de faire du remue ménage au sein de sa propre demeure? Ca serait hautement déplacé, et puis comme d'habitude, c'est lui qui passerait pour le méchant, car en bas, ce que les gens verraient, c'est Brian donnant le premier coup a James, sans savoir que le round avait commencé sur la terrasse, et qu'il avait de lui même provoqué ça. Et pourtant alors qu'il pensait a tout ça, il avait déjà quitter la terrasse d'un air furieux, et descendait a présent les escaliers, sans même avoir écouté si elle lui avait répondu, ou non. Passer pour le gros méchant, il avait l'habitude de toute façon, les personnes hors de son cercle d'amis ne le voyait que comme ça, celui qui se moquait des autres, qui se battait, qui était arrogant et qui prenait du plaisir a faire du mal. Et bien, pourquoi changer les traditions de ces chères personnes, hein? Il passa plutôt brutalement parmi la foule d'invités, ou du moins, parmi ceux qui ne s'étaient pas écarté en voyant son regard. Ne frappant jamais quelqu'un de dos, il héla James d'une voix grave et pleine de rancœurs. Quand celui ci se retourna, se fut pour accueillir le poing du brun en pleine figure, et il sembla bien a Brian qu'il sentit quelque chose craqué sous ses doigts fermement sérrés. Son nez, sans doute. Il saisit alors le col du jeune homme et l'envoya sur la gauche, attérrissant contre un meuble a l'entrée. Et voilà, c'étaient parti. Les deux hommes se battaient comme des sauvages, cassant au passage le meuble en question, quelques autres affaires, un miroir - lorsque Brian se le prit dans le crane en se faisant poussé dessus - ( désolé Eléa XD Et je suis gentille quand meme , Je laisse James faire du mal a Brian xD ) , jusqu'à être séparés, non pas par deux âmes charitable prônant la paix, mais par une masse de gens se mêlant a leur conflit personnel.
Brian était sur d'avoir gagné au moins 4 choses pour juste ça. Deux ennemis, James et Elea, peut-être Alyson avec vraiment pas de chance, et un séjour a l'hopital pour soigné tout ça, ainsi qu'un séjour chez les flics pour mettre au clair cette baston, puisque la sécurité qu'avait engagée Elea venait juste d'intervenir, séparant la totalité des étudiants en train de se battre.
Essuyant du sang coulant de sa lèvres ensanglantée, comme la quasi totalité de son visage, il quitta la fête avec un agent.

Que la fête continue, hein xD


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 28

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Dim 23 Mai - 8:54

Jouer avec les sentiments des autres ? Mais il se foutait de la gueule de qui là cet idiot ? C'était James qui avait voulu sortir avec Alyson. C'était toujours James qui avait voulu sortir avec Alyson, même en sachant qu'elle ne l'aimait pas. Alyson l'avait prévenu. Alyson lui avait dit qu'elle avait encore des sentiments pour Brian. Après, c'était James qui venait lui dire qu'elle jouait avec les sentiments des autres ? Oh, mais c'était la meilleure ça. Personne n'avait joué avec les sentiments de personne. Enfin, si : James avait joué avec ses propres sentiments. Et comme il a perdu son " pari ", et bah c'est le monde entier le crevard, pas lui. Lui il n'est que la petite victime qui n'a fait que subir, et encore subir. Pauvre petit moineau. Si ça ne tenait qu'à elle, elle l'aurait giflé. Mais en fait, elle n'en avait même pas envie. A cet instant là, elle était juste en colère. Et puis, elle n'avait pas envie de se salir les mains. Elle était persuadé qu'il ne l'avait pas vu de ses propres yeux, tout simplement parce qu'elle avait confiance en Brian. Elle ne remettait pas en doute la parole de James, mais elle était incapable de voir Brian, son Brian, faire du mal à quelqu'un dans ce sens-là. Tuer quelqu'un comme tout ces malades mentaux. Peut-être que s'il était vraiment un meurtrier, Alyson allait tomber de son piédestal, elle allait tomber de très haut. Mais Alyson voulait que Brian ait quelqu'un qui ne doute jamais de sa parole. Pas question d'avoir une confiance " aveugle ". Plus dans le sens qu'on ne remettait pas en question ce qu'il disait juste à cause de l'apparence et l'attitude qu'il voulait se donner. Quoiqu'il en soit, Alyson n'avait rien contre James. Par contre, s'il faisait quelque chose à Brian, là, elle aurait quelque chose contre lui. Alors quand elle le vit lui donner un coup de poing, et bah ... Elle ne saisit pas tout tout de suite. Enfin, si mais c'était une action rapide quoi xD. Elle écarquilla les yeux.

- Ah ouais quand même.

Seulement, elle redoutait la réaction de Brian, qui avait tendance à avoir le sang un peu beaucoup chaud. Alors quand il se retourna pour lui parler, ça ne fit que confirmer ses doutes ! Elle esquissa un mouvement, comme si elle voulait lever la main pour lui dire de ne pas faire n'importe quoi, mais c'était déjà trop tard, il était déjà sorti de la terrasse. Alyson poussa un long soupir en se passant la main sur le visage, avant de laisser échapper un juron. Elle décida de descendre à son tour, et ce qu'elle vit la cloua sur place. Brian et James étaient en train de se battre comme deux bêtes sauvages, et personne ne faisait rien pour les arrêter ! Alyson elle, était juste affligée devant un tel spectacle. Quel gâchis. Elle finit de descendre les escaliers, alors que ça virait à l'anarchie totale. Elle voulut franchir le mur de gens pour rejoindre les deux personnes qui l'intéressait, mais elle avait peur de se prendre un coup de poing au vol. D'ailleurs, une fille sembla entendre ses pensées, et vint lui asséner une gifle.

- Mais ... Connasse !

Gifle.

- sal*pe !

Gifle.

- J't'emmerde !

... Gifle. Alyson laissa échapper un rire. Trois baffes. Ok, ok. Seulement, Alyson n'était pas d'humeur à s'énerver.

- J'oublie pas ta sale gueule, t'inquiète pas, je te réglerais ton compte plus tard.

Elle poussa la fille sur une autre fille, comme ça, elles se battraient entre elles xD. Elle prit un plateau qui trainait et le mit devant elle en bouclier, et lorsqu'elle arriva de l'autre côté, Brian n'était plus là et la sécurité était en train d'intervenir. Il y avait juste un James qui se relevait, blessé.

- T'es fier de toi maintenant ? T'as eu ce que tu voulais ? Espèce de c*n.

Oups, c'était sorti tout seul. Elle ne s'excusa même pas, et s'éloigna de lui. Elle trouva Eléa, et fit la grimace.

- Excuse-les Eléa, je ne pense pas que leur objectif était de gâcher ta fête.

Elle lui fit un sourire contrit avant de sortir à l'extérieur, et vit Brian qui allait se faire embarquer dans une voiture.

- Attendez !

Alyson accélera le pas, et se retrouva à côté de Brian. Elle passa une main dans ses cheveux, du genre " Ca va aller ", et lui fit un petit sourire.

- Il faudra apprendre à canaliser ta colère " chéri " x).




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Liv A. Llewyn
Présidente de l'Association des Elèves
Présidente de l'Association des Elèves
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 30
Localisation : NYU ; D

Personnage
Dortoir: Aucun parce que Externe
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Dim 23 Mai - 9:39

Il s’y attendait. Il s’attendait à ce que le poing de Brian s’écrase sur lui. Par contre, il ne s’attendait pas à ce que son nez craque sous le coup. Putain, ce connard venait de lui péter le nez. Sa faisait mal, et sa pissait le sang ! Plus que la douleur, la colère dominait James, sans même réfléchir, il répondit à au coup de Brian et les deux mecs se mirent à se friter au beau milieu de la fêtes. Jusqu’à ce qu’ils soient séparés. James n’eu pas le temps de se relever, qu’il vit que Brian l’était déjà, embarqué par les mecs de la sécurité. James se demanda un moment pourquoi ils n’embarquaient que Brian et pas lui. Puis se rendit compte que personne à part eux trois n’avait vu le coup de poing qu’il avait donné à Brian sur la terrasse. Donc tout le monde croyait que s’était Brian qui avait engagé la bagarre.
En un soupire, il se releva et se retrouva nez à nez avec Alyson. Une Alyson énervée et qui l’insultait de c*n. Il ne méritait pas mieux. Et à vrai dire, il n’était plus énervé, il avait même envie de rire. Il trouvait ça marrant, la tournure que cette soirée avait prise. Il était simplement venu pour parler à Alyson au final, il avait défoncé la gueule à Brian, péter le mobilier d’Eléa et s’était mit Alyson à dos. James ne répondit pas et pausa son regard sur tous les invités qui avaient cessé de fêter. Bien sur, la bagarre n’était pas passée inaperçu, en même tant c’est pas en cassant tout qu’ils allaient être discret. Il laissa échapper un autre soupir.

-C’est bon, c’est bon… Vous pouvez continuer à vos bourrer la gueule. Faites comme si rien ne s’était passé.

Il ne regarda pas si les invités l’écoutèrent et se dirigea vers Eléa qu’Alyson venait de quitter.

-Eléa… j’suis vraiment désolé. Je te rembourserais…

Il leva son bras et d’un revers de manche essuya son nez qui continuait de saigner.

-Euh… Ecoute contacte-moi pour me dire combien je te dois pour la réparation… Il tourna son regard vers la sortie. Il faut que je parte maintenant. Et encore une fois, désolé.

Sans un autre mot, il se dirigea d’un pas rapide vers la sortie et trouva Alyson près de Brian qui se faisait embarqué dans une voiture.
Il avait perdu Alyson se soir, il en était conscient, et Brian était plus que jamais son ennemi. Pourtant, il pouvait encore faire quelque chose de bien. Par pour Alyson ou pour Brian. Pour lui et sa conscience. Il s’avança en courant, mais avec précaution se sentant faible à cause du sang perdu.

-Héééé… L’embarquez pas à lui. Il n’a rien fait de mal à part se défendre…

-Vous rigolez ? On a tout vu… Il est entré dans la pièce et à écraser son poing sur votre nez. D’ailleurs vu l’état dans lequel il y est, va falloir aller faire un tour à l’hôpital, surement cassé…

-Il a fait ça après que je lui ai mit mon poing dans la gueule. En haut, sur la terrasse. D’un signe de tête, il désigna Alyson. Demandez-lui, elle était là.

James ne savait pas bien pourquoi il faisait ça. Pourquoi voulait-il sortir Brian de la merde ? Pourquoi voulait-il être coupable à sa place ? Il ne savait pas. En fait s’il savait. Parce qu’au fond de lui, il y avait toujours cette envie qu’Alyson soit heureuse, même si elle le considérait comme un c*n. Et Alyson n’était pas heureuse sans Brian. Si Brian ne se faisait pas embraqué, il pourrait rester ici et continuer à s’amuser avec les autres, avec Alyson. Alors que James n’avait plus rien à faire ici et Alyson s’en fichait bien que lui soit embraqué ou pas.

-Embarquez-moi, pas lui.


Et tu vois que mon coeur bat.
Tu peux t'en apercevoir à travers ma poitrine.
Et je suis prétrifiée, mais je refuse de m'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=1580952573&am
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 28

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Dim 23 Mai - 9:52

Alyson enleva sa main des cheveux de Brian lorsque James arriva, et fut plutôt étonnée de le voir s'accuser. C'était un retournement de situation auquel elle ne s'attendait pas, mais d'un côté, elle était plutôt contente. Pas contente dans le sens " super, ce connard va se faire embarquer ", mais plutôt contente parce qu'il était un peu moins c*n que ce qu'elle avait dit tout à l'heure. Le vigile avait lâché Brian, et l'avait interrogé du regard.

- Non, n'embarquez personne.

Le policier sembla dépassé. Ces jeunes alors ...

_ Je suis désolé mademoiselle, mais je ne fais que faire mon job.
- Oh, Allez ... Ne faîtes pas votre rabat-joie. Ce n'est pas comme si vous n'aviez jamais fait de bêtises dans votre jeunesse. Alors vous allez le laisser. Tenez, et on en parle plus.


Alyson sortit de sa pochette une liasse de billets. Et bah, c'était qu'elle était pleine de ressources cette fille xD. Le policier ne sembla pas résister à l'appel de l'argent, et quitta la fête avec ses collègues sans un mot. Une bonne chose de faite ! Alyson se tourna vers James et arqua un sourcil, du genre " ne me remercie pas, c'est gratuit ". Et le coin de ses lèvres finirent par se relever légèrement. Elle n'avait rien contre James, encore une fois. Elle l'estimait. Mais elle aimait Brian. Ce n'était pas de sa faute si elle ne pouvait pas aimer James. Il devait se contenter de son amitié.

- Comme ça, nous pourrons continuer notre conversation dans le calme et la bonne humeur ^^'. Enfin. Maintenant, tu as le temps d'aller à l'hopital. Tu ferais mieux d'aller soigner ça avant que ça ne s'infecte.

En disant " ça ", elle avait pointé du menton le nez de James. Elle lui sourit une nouvelle fois, avant d'entraîner Brian avec elle. Pas la peine qu'ils restent l'un en face de l'autre pour que l'envie de se sauter dessus ne renaisse ! En attendant, il fallait bien qu'elle trouve un truc à répondre à Brian si jamais il lui demandait de quoi ils étaient en train de parler.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Eléa Robert
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 24

Personnage
Dortoir: Aucun
Années écoulées au sein de la NYU: 1
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Dim 23 Mai - 11:45

Eléa sourit à Camille & l’entraîna avec elle sur la piste de danse. Alors qu’elles étaient dansées tranquillement sans que rien d’anormal puisse arriver, un vacarme assourdissant se fit entendre non loin d’elle. Eléa sursauta & se dirigea vers le bruit qui faisait rage. Elle poussa certaines personnes qui avaient formés un cercle, pour essayer de comprendre le sens de tout ce capharnaüm. Quand elle réalisa que Brian & James étaient en train de se battre, elle ne put rien faire sur le coup, comme paralysée & déconcertée par ce qu’ils étaient en train de faire. Elle entendait les meubles se brisaient, s’effondrés comme si la fin du monde était proche. Elle n’avait plus le contrôle de ses membres, elle n’arrivait pas à réaliser la chose & surtout à faire un geste pour arrêter ces deux gaillards. Elle savait que si elle ne faisait rien, toute la maison allait passer mais elle ne pouvait pas, elle n’avait pas la force. Elle savait pertinemment que si elle rentrait pour stopper leur bagarre, elle allait soit se prendre un coup, soit son intervention ne servirait à rien & ils continueraient sans prendre garde à l’insignifiante Eléa. Elle essayait d’envoyer des messages aux garçons présents dans la salle, mais rien en elle ne réagissait. On aurait dit une Statue. Ses yeux étaient tellement écarquillées qu’on aurait cru qu’ils sortaient de leurs orbites. Sa colère était si intense que tout son corps en prenait un coup. Des larmes coulaient silencieusement sur son visage. Non elle ne pleurait pas parce que tout le mobilier disparaissait peu à peu, mais parce qu’elle avait peur, peur pour eux. C’était niais, il fallait l’accorder, toutefois, même si ce n’était pas de grands amis à elle, elle ne voulait en aucun cas que l’un deux soit blesser. Elle n’aimait pas voir tout ce sang coulait. Elle avait à la fois contrariée, choquée & attristée. Elle aurait voulu leurs crier d’arrêter, que ce qu’ils faisaient ce n’était pas bien & qu’en plus sa première fête qu’elle avait organisé elle-même venait de prendre fin par leurs fautes. Elle ne leur en voulait pas, en tout cas pas assez pour les détester. Elle préférait que ça soit les objets qui prennent fin qu’eux. Elle pensait que la bagarre allait s’arrêter mais elle repartit de plus belle, cette fois ci, ce n’était pas que Brian & James mais tout le monde. Finalement, elle avait bien fait d’engager des personnes pour la sécurité ou sinon cela n’aurait jamais fini. Elle était prête à s’effondrer, Eléa était une fille sensible & voir tout ça lui donnait l’envie de vomir. C’était peut être exagérée, cependant, il y avait des ressemblances. Elle était dépitée, comme si on lui avait enlevé le droit de s’amuser, comme si tout ce qu’elle faisait était vouée à l’échec. Et c’était malheureusement le cas. Il suffisait de voir l’état de la maison, les blessures des personnes, sa fête qui avait dégénéré. Sa vie n’était finalement qu’une perte de temps & du gâchis. Une pure pagaille. Chaque fois qu’elle pensait faire plaisir aux autres, ça n’était pas le cas, chaque fois qu’elle prenait une initiative rien ne marchait. Tout ce qu’elle entreprenait ne réussissait pas. Eléa n’avait qu’une envie crier un juron de toute ses forces. Quand Alyson, Puis James vinrent vers elle, elle secoua de la tête. Rien n’avait plus d’importance. Ils avaient tout détruit mais ils lui avaient aussi fait réaliser certaines choses. Elle partit dans la salle de bain & donna un coup de poing dans le mur. Des vacances lui feraient un plus grand bien & elle avait besoin de ça en ce moment, surtout à cet instant précis. Elle essuya son maquillage qui avait coulé & se demanda comment elle allait réparer tous les dégâts endommagés & comment elle allait expliquer la situation à ses parents. Ce qu’elle redoutait le plus, c’était l’opinion de ses parents & leurs comportements après ça.
Revenir en haut Aller en bas
Liv A. Llewyn
Présidente de l'Association des Elèves
Présidente de l'Association des Elèves
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 30
Localisation : NYU ; D

Personnage
Dortoir: Aucun parce que Externe
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Dim 23 Mai - 14:47

James ne commenta pas le geste d’Alyson, il en avait trop dit ce soir. Il fit semblant de ne pas voir la liasse de billet qu’elle donna aux mecs pour qu’ils les libèrent. Il regarda Brian et Alyson s’en aller, puis rester planter un bon moment ici, à rien faire à part laisser son sang sécher. Il n’avait pas la moindre envie d’aller à l’hôpital… Certes, il devrait y aller un jour ou l’autre, mais pas ce soir. Il se tourna et regagna la fête, il chercha Eléa du regard pour lui demander la permission d’utiliser sa salle de bain afin de se nettoyer le visage mais ne la trouva pas. Aussi, il décida de gagner l’étage à la recherche de la salle de bain. La première porte qu’il ouvrit, il tomba sur un groupe en train de faire des choses pas très chrétiennes dans une chambre. Il se demanda alors si Eléa était au courant que certains de ses invités étaient en train de faire une partouze dans sa chambre ou celle de ses parents. Hum. Il ouvrit une seconde porte et se n’était toujours pas la salle de bain. Légèrement agacé de ne pas trouvait la salle de bain, il ouvrit une troisième prote avec plus de violence et…

-Aah ! Eléa…

S’était la salle de bain. Eléa s’était réfugiée dans sa salle de bain et en la regardant d’un peu plus près, elle semblait avoir pleuré. Sur le coup, James s’en voulait, s’était sans doute à cause d’eux qu’elle était ainsi, ils avaient détruit sa maison en l’espace de seulement quelques minutes. Certes, il s’était déjà excusé avant… Avant d’aller chercher Alyson et Brian. Mais il avait pleinement conscience que des excuses ne servaient à rien vis-à-vis des dégâts matériels causés.

-Euh… T’es parents vont être en colère… Hein ? J’suis vraiment… désolé.Il marqua une faible pause ne trouvant rien d’autre à dire. Euh… Je pourrais utiliser… D’un signe de tête, il désigna le lavabo. Enfin, que si ça te dérange pas…


Et tu vois que mon coeur bat.
Tu peux t'en apercevoir à travers ma poitrine.
Et je suis prétrifiée, mais je refuse de m'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/home.php?#!/profile.php?id=1580952573&am
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   Dim 23 Mai - 17:09

L'agent tenait les bras de Brian dans son dos, par ses poignets, et avait une main serrés contre son cou. Non mais sérieusement, il croyait qu'il allait se débattre comme un malade ou quoi ? De toute façon, ça ne serait pas sa premiere nuit au poste. Meme s'il faisait un truc "grave", il ne resterait pas bien longtemps la bas, sa mère en entendrait parler et viendrait le sortir de là. Parfois, c'était bien d'avoir une mère avocate avec une grande renommé. Toute fois, etre maintenu ainsi l'exaspérait, il lachâ donc un juron en baissant la tête pour que le policier le lache, mais il se cramponna a sa veste

_ Arrêtez de bouger, Vous avez le droit de garder le silence, tout ce que vous direz -
- Ouais ouais ça va ça va
, le coupa Brian, irrité.

Sa tête lui lançait de violent coup, comme une grosse migraine après une cuite. Le flou total. Ils avancèrent jusqu'a la voiture et s'arrêtèrent en chemin en entendant quelqu'un les appelé. Il aurait reconnu Alyson parmi milles, alors il trouva inutile de se retourner pour voir "qui c'est". Enfin, il n'eut pas trop le choix en faite, suivant le mouvement de l'agent de sécurité. Il ne la regardait pas, se sentant un peu honteux d'avoir agit comme ça, si.. bêtement. Mais Brian était Brian, et il s'emportait vite. Il était le premier a entrer dans une bagarre, si ce n'était pas lui qui l'avait déclencher. Toute fois, lorsqu'elle passa sa main dans ses cheveux, il la regarda et lui fit un petit sourire, avant de rire a sa remarque. Il roula des yeux en sentant le flic tirer un coup en arrière, probablement c'était-il pencher pour lui déposer un baiser. En faite, il voulu presque dire au flic d'y aller maintenant, parce qu'il tenait un peu a son image, le gaillard, et la il ne devait pas être très "beau". Son oeil devait commencer a gonfler et virer au bleu xD N'empêche, il avait un sacré crochet le James. Il allèrent enfin partir, quand quelqu'un d'autre arriva. D'un rapide regard sur lui, Brian se retint de sourire en ayant l'impression que ce mec en avait ras le bol. Quand il vit James, Brian se raidit, et la poigne du flic sembla se resserrer, comme s'il craignait qu'ils ne remettent le couvert. Crainte justifié, car ce fut exactement ce que comptait faire Brian, n'ayant pas "fini" a cause de la bagarre générale. Il sourcilla face a leurs discours. Ah, voilà pourquoi il était le seul a se faire embarqué. Et puis bien plus, il retint un rire devant eux. James jouait a quoi, au preux chevalier? Combien d'étudiant allait débarquer pour leur dire "attendez" . Toute fois, ce qu'il fit, Brian ne l'oublia pas. Lui, ne l'aurait pas fait, a moins d'y être obligé. Quand Alyson lui donna une liasse de billet, il voulu intervenir, ça ne servait a rien, dans moins de deux heures il serait libre. Bon, là elle venait juste de lui eviter non pas des problemes avec la police mais une reconnaissance absurde que lui réclamerait Nancy. Le flic lacha Brian, et parti. Celui ci massa sa nuque, avant de toucher son crane en grimacant un petit "outch" , et sembla soupirer en entendant Alyson donner un conseil a ce type. Ben si que ca s'infecte tiens, ça serait bien plus amusant s'il crevait -_- N'empeche, ils devaient être beau nos mâles, avec leurs visages defoncés xD Il se fit cette fois ci embarquer par sa copine. Il lança un regard noir a James, malgré tout. Il n'allait pas lui dire merci non plus?
Une fois seul avec elle, il lui fit, visiblement pas decider a lui dire merci a elle aussi :

- C'était pas la peine d'y laisser ta tune. J'avais pas besoin de ça, je m'en sortais très bien comme ça.

Ha? Fierté masculine ? XD Ha ben oui, ça y ressemblait bien en tout cas. Il fini par bougonner un " merci quand meme" , assez rapide et discret. Il s'arrêta en regardant la maison.

- Je pense pas que me faire tuer par Elea soit une meilleure façon de continuer la soirée, je devrais rentrer...

En faite ce n'était pas vraiment une suggestion, mais plutot une affirmation. Je vais rentrer. Et puis il avait besoin de changer de chemise, le sang n'avait jamais été très saillant x) Il fronça des sourcils et lui fit, comme si on si attendait pas x) :

- Hum, vous parliez de quoi tout les deux, pour qu'il lui prenne la lubie de me coller un pain en pleine gueule?

Sa façon de parler montrait qu'il essayait tant bien que mal d'etre calme devant elle, mais qu'il n'y arrivait pas puisque ça concernait James.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Pourvu que le peuple s'amuse, il n'en demande pas davantage." ( Tout le monde )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Dead :: 
Archives
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit