AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations Diverses
  • Ce forum est déconseillé aux moins de 12 ans.
  • La violence, le sexe,  ou l'homosexualité est autorisé du moment que ca reste dans le raisonnable.
  • Nous demandons des avatars de taille 200*400
  • Le langage SMS est formellement interdit.
Navigation
Crédits
Forum fondé par A.Gauthier
Graphisme et codage par  A.Norkel
forum dirigé par L.Llewyn, B.Taylor et A.Norkel
Forum modéré par D.O'Leary
Toute reproduction partielle ou complète est interdite sans autorisation des créateurs.

Partagez | 
 

 Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Ven 16 Avr - 17:21

( de préférence, peut-être un membre de la secte, ou alos de l'association, je sais as, vous verrez ! )


D'accord, c'est pas super recommander comme comportement, c'était sans doute bête. Quand elle vit deux personnes vetue de cape, agresser une autre personne, elle se figea, complètement tétanisé. Elle prit son courage a deux mains... C'était Téméraire, mais bien plus, absolument stupide.

Ashnâ était dans sa chambre d'internat, et avait entendu du bruit a l'extérieur. Ce qui peut paraître normal dans une fac, mais là, c'était la nuit, donc pas si normal que ça. Elle avait entendu quelqu'un courir dans les couloirs, et avec son sommeil leger, ça l'avait réveillé sur le coup. Elle alluma sa lampe de chevet, et regarda si sa colocataire dormait.
Pssst.
Aucune réaction. Surement que oui. Et resta assise dans son lit plusieurs minutes, se modillant la levres en se demandant si elle devait aller voir. De nouveau, elle entendit des pas, et s'empressa d'éteindre la lumiere en se ratatinant dans son lit. Son coeur battait si fort qu'elle avait l'impression que la personne a l'exterieur allait l'entendre. D'abord, pourquoi flippait-elle comme ca? Déjà, c'était une trouillarde. Mais en plus, avec ce qu'on lui avait raconté sur l'université, elle se faisait un tas de film. Comme pour se rassuré, elle tourna le regard sur la personne dans le lit a coté. Elle dormait. Donc pourquoi pas elle? Il n'y avait personne...
Elle decida de se rendormir, mais impossible. Elle se sentait obligée d'aller verifié quand meme, histoire d'en avoir le coeur net. Elle prit chale en laine et le passa autour de ses épaules, pour ne pas avoir froid. Elle sorti doucement de sa chambre, en restant sur ses gardes. Elle aurait aimée allumée la lumière , mais elle craignait que ça fasse venir les gens. Elle dut se contenter des petites lumieres des panneaux Sortie de secours. Ses yeux allaient de droite a gauche, essayant de voir absolument tout. Arrivée dans le hall, elle se cacha derriere les casiers pour ne pas etre vu, si jamais quelqu'un s'y trouvait. Et ce fut le cas.
Quand elle vit deux personnes vetue de cape, agresser une autre personne, elle se figea, complètement tétanisé. Une boule dans le ventre, la respiration haletante, elle les regardait. Et cette pauvre personne... si ca avait été elle, elle aurait aimé qu'on lui vienne en aide. Ah si seulement elle avait une batte de baseball sur elle ! Elle prit son courage a deux mains et avança vers les personnes habillées en vert.

- Hé vous la bas, arrêtez !

C'était Téméraire, mais bien plus, absolument stupide. Finalement elle s'arrêta, et une petite voix dans sa tete lui fit « ohoh... » a moins qu'elle ne l'ai dit a haute voix lorsqu'elle les vit la regarder comme ça. Soit elle partait en sens contraire, soit elle allait a la baston. Bizarrement, elle ne bougea plus, incapable de faire un quelconque mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Ven 16 Avr - 17:59

Ben si c'est la secte, faut etre deux peut-etre non ?


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Ven 23 Avr - 18:08

Je sais pas, comme vous voulez... enfin personne n'a l'air vaiment interessé, donc au pire on oublie =)
Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Dim 25 Avr - 15:35

Malgré le bruit qu'avait fait la winter fest quelques mois auparavant, malgré que la secte se soit calmé un moment, il semblerait que tout allait revenir en « ordre », du moins que les activités meurtrière de celle-ci n'allait pas prendre fin. C'est ce que cru comprendre notre cher Brian en recevant une « invitation » pour une petite partie de chaperons vert cette nuit là. Super Brian allait peut-être encore pouvoir sauver quelqu'un? Sa victime a lui... Il s'y rendit donc a l'heure du rendez vous convenu, et se retrouva en binôme, avec un certain Teddy McRyan (? XD ) Les pas mou et lent de taylor semblait agacé le tueur, qui lui lançait des regards a travers son énorme capuche qui retombait. La, Brian eu une réflexion intense. Qui fournissait les costumes? XD
_ tu peux pas te grouiller l'Taylor !
- Je pourrais, effectivement
, plaisanta Brian en trainant des pied tel un gamin.
_ Je me demande franchement ce que tu fous ici, tu es un danger pour nous tous. Tu sais que si tu n'étais pas ami avec l'alpha... grommela Teddy.
- Tu te ferais une joie de m'étriper, oui je suis au courant, termina Brian les yeux rieurs, ce qui était, avouons le , particulièrement agaçant.
L'autre continua a marmonner, mais le brun n'y fit plus vraiment attention. Ils étaient arrivé, juste devant la porte de la chambre de cette Ariane , futur victime. Il n'y avait rien de macho dans ce que pensait Brian mais voilà, deux mecs chargé de tué une fille.. franchement.. c'était.. wouah.
_ Tu l'as déjà vu Taylor?
- Euh.. ouais, si on peut appelé notre échange s'etre vu...
_ Quoi tu te l'ai tapé ? Putain.. Je me ferais bien cette derniere volonté avant sa mort, elle est vraiment bien roulée,
murmura-t-il.
- Oh je suis certain qu'en lui demandant gentiment, juste après l'avoir prévenu que tu voulait la butté, elle acceptera volontiers de passer sa derniere nuit avec toi, ironisa Brian.
_ Pas besoin de son accord pour ça, sourit Teddy.
Sans meme se l'etre ordonné a lui même, Brian venait de le plaquer violemment contre la porte d'Ariane, et grogna entre ses dents
- N'essaie meme pas ce genre de chose...
Teddy reprit son souffle lorsqu'il fut libéré et passa sa main sur sa gorge qui venait d'etre frappé par ce choc.
_Je comprends pas ce qui cloche chez toi Taylor, tu peux etre méchant quand tu le veux, t'es pas si différent de nous, arrête d'essayer de t'en convaincre...
Les mâchoires serrées, il resta silencieux et rigide en observant Teddy. Celui ci pénétra dans la chambre, et un bruit résonna, comme un objet heurtant quelques choses de dur, et tout a coup, une silhouette le bouscula avant de partir en courant dans les couloirs. Il sourit et glissa sa tete dans la chambre, voyant teddy a moitié assommé.
- Ca va? Se mit-il a rire, pas trop difficile comme mission ?
_ Ta gueule !

Il se releva et parti en courant pour la retrouvé. Brian le suivit. Teddy s'arrêta en voyant une lumière s'éteindre immédiatement a leur passage.
- Tu compte aller vérifier que tout le monde dors? Murmura Brian. Tu sais combien il y a d'étudiants ici?
_ bientôt une en moins,
répliqua le jeune homme en reprenant son pas de course.
Elle était dans le hall. En plus, elle semblait complètement saoul, probablement une des raisons pour lesquelles elle n'avait pas hurlée. Elle n'y avait sans doute meme pas pensé. Elle se mettait a pleurer, Brian détourna le regard, alors que Teddy la saisit par le bras. Non, il ne pouvait pas laisser quelqu'un se faire tuer comme ca. Il en voulait toujours a Mélia pour la fois ou elle l'avait empêché d'aider la victime. Brian allait le repousser quand une voix s'éleva, les stoppant net, tout les deux. Il reconnu facilement l'indienne, Ashnâ. Hé, ho, lorsqu'il avait imaginé sa mort, ce n'était qu'une idiée stupide et énervée hein! Il ne le pensait pas ! Teddy fut plus rapide et arriva droit sur elle. Pourquoi ne réagissait-elle pas? Ne pouvait-elle pas hurler comme toute les filles? Pourquoi les deux femmes ici présente n'étaient pas comme toutes celle qui criait a l vue d'une araignée, mais pas a la vue d'un tueur? Quand le brun remarqua que teddy sortait son couteau, il le plaqua de profil contre le mur et lui prit son arme .

- Arrête.
_ Tu fais chier Brian ! J'en ai ras le bol d'etre avec toi ! Merde, dégage connard !

Il le repoussa et laissa le tueur s'en aller, visiblement a bloc. Hum, bon, ça sentait le roussit tout ca... N'y avait-il pas une regle qui interdisait le fait d'empêcher un meurtre? Ou un truc comme ca? Ou était-ce qu'une fausse regle qu'on lui avait dit pour tenter de l'en dissuadé? Tant pis. Il se retourna vers Ashnâ et baissa un peu plus sa capuche pour etre sur qu'elle ne le reconnaisse pas. Afin de ne pas parler, il lui fit un geste de la main pour lui dire de partir, et retourna auprès d'Ariane, qui avait l'air de s'être évanoui.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Lun 26 Avr - 12:35


Tétanisée. Aucun mot ne pouvait mieux d'écrire le jeune indienne. Rien de plus, rien de moins. Elle ne comprit même pas ce qui lui arrivait. Une des personne semblait hostile envers elle, alors que l'autre l'empêchait de lui faire le moindre mal. L'un parti, l'autre lui fit un signe et tourna les talons. Voilàa ce qu'elle avait saisit de toutes cette histoire, et encore, ce fut apres quelques minutes de réflexion qu'elle en vint a cette conclusion. Ses jambes lui parurent soudainement lourdes. Avait-elle faillit se faire attaquée par ceux qu'on appelait « Secte des Emeraudes »? Il sentit ses mains trembler. Elle observa cet individu partir vers la jeune femme inconsciente. C'était un homme, sa silhouette le prouvait, et le prénom que lui avait donné son « agresseur » le confirmait. Brian. Quand elle le vit se rapprocher de la femme, elle senti une vague de peur. Et si sa seule victime devait être cette fille? Il n'avait même pas bougé pour empêcher la première personne de lui faire de mal. Elle bredouilla deux trois mots, mais sans aucun son, sa voix refusant de lui attirer de nouveau probleme. Elle se sentait si nulle, elle n'allait pas être spectatrice tout de meme, témoin de ça?
Elle remarqua un couteau par terre, probablement celui qu'elle aurait du recevoir plus tot. Elle le ramassa et ferma les yeux. Concentre toi, tu pourrais sauver une vie comme ca. Elle fixa donc ce dénommé Brian, et se rappela des regles de bases du tir a l'arc. Aucun stéréotype la dessous, du genre indienne, arc. Non elle avait juste prit des court plus jeune. Elle lança l'objet, en visant le bras, mais il ne fit que ricoché dessus, déchirant la cape verte. Elle prit encore une fois son courage a deux mains et avança vers lui. Il ne lui avait pas fait de mal la première fois pourquoi lui en ferait-il maintenant ?

- Laisse la tranquille d'accord? Ou je m'énerve pour de vrai.

Elle vit que son bras saignait un peu, et sembla gênée.

- Oh, je t'ai pas fait mal au moins? S'inquiéta-t-elle avant de se trouver stupide d'une telle réaction. Ce mec était un tueur, et elle s'inquiétait? Mais il l'avait.. sauvé? Elle secoua la tete : ne lui fait pas de mal. Elle se mit devant lui, prête a faire front, enfin si sa force le lui permettait.
Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Lun 26 Avr - 17:19

Brian se dirigea vers l'étudiante inconsciente. S'il la ramenait dans sa chambre, elle penserait probablement qu'elle n'a fait que rêver cette nuit là. Donc, suivrant cette pensée pas trop bête pour une fois, il avança vers elle ne se souciant plus du sort d'Ashnâ, qui devait etre en sécurité maintenant que Teddy était parti. Quoi que, s'il l'attendait? Et s'il attendait Ariane? Raison de plus pour la raccompagner. Et puis, un trc bizarre se produisit. Aie.
Par reflexe, il attrapa son bras ou une douleur venait de se créer, et sentit un peu de sang sur ses doigts. En voyant le couteau tombé, il fit le rapport assez vite, et lança un regard sombre a l'indienne, qu'elle ne vit probablement pas, dissimulé sous sa capuche.
Qu'est ce qui ne tournait pas rond chez cette fille? Elle se mit devant lui, et il jugea inutile de répondre a son avertissement. Avait-il réellement l'air de vouloir lui faire du mal? Il allait avancé mais elle lui barra le chemin. Il se mit a rire un peu lorsqu'elle s'inquiéta de son sort. Non, maintenant c'était sur, elle débloquait complètement la petite Pocahontas. Si elle avait si peur de lui faire du mal, a quoi bon avoir lancé le couteau hein.. Quand elle répéta le fait qu'il ne devait pas lui faire de mal, il soupira, saisit l'indienne par les épaules et la porta comme un vulgaire carton qui se trouvait sur son chemin. Il la souleva et la reposa a coté de lui, sans le moindre effort. Non mais sérieusement, comme si un poids plume pouvait vraiment etre un obstacle. Il se baissa vers l'étudiante au sol, et passa le bras de la jeune fille autour de sa nuque, puis la porta comme une jeune mariée. Il se retourna vers Ashnâ et la fixa silencieusement. Comment parler a quelqu'un sans qu'il n'entende sa voix? Il décida de murmurer.

- Si tu as peur pour elle, tu n'as cas m'escorter. Même si c'est complément inutile. Perds donc ton temps, après tout c'est le tiens...

Le muscle du bras en activité faisait couler un peu plus de sang, mais aucune douleur n'était présente, c'était comme se faire griffer par un chat en faite, en un peu plus profond. Disons que les balafres dût aux couteaux, il commençait a connaitre -_- Il regarda son bras avant de la regarer elle et de lui dire :

- En passant, la prochaine fois que tu t'avise de faire un truc comme ca, je ne m'oppose en aucun cas a ta mort, c'est clair?

Son chuchotis avait tout autant l'air d'une menace que d'une plaisanterie. Elle le prenait comme elle le voulait, mais elle en assumerait les conséquences... Muhahaha. x)


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Dim 2 Mai - 13:29

Quand Brian se mit a rire a cause de sa question, elle se senti vraiment idiote. Elle avait un tueur devant elle, et elle craignait de lui avoir fait mal, il fallait être sacrément idiote pour avoir se genre de questionnement... Elle lacha un petit "hé" de surprise lorsqu'il la porta, n'ayant pas comprit sur le coup ce qu'il était en train de faire. Elle songea a devenir obèse pour que plus jamais personne ne puisse faire ça, c'était humiliant. Comme si elle ne pourrait jamais affronté qui que ce soit, comme si jamais personne ne pouvait être battu par elle, comme si ses mots n'avait aucun poids, comme elle. Quand il prit de ses bras ladite Ariane, elle observa la scène, sans rien dire. Non, effectivement, il n'avait pas l'air de lui vouloir du mal, ou alors il cachait son jeu. Il attendait peut-être qu'elle ait exactement ce genre de réflexion pour la tuer en toute discrétion. Voilà qu'elle devenait folle. Pour qu'il n'y ait aucun doute, elle décida de la suivre. Comme il l'avait dit, c'était son temps qu'elle perdait, et si il n'avait rien a se reprocher, a quoi bon vouloir qu'elle partes hein? La réflexion qu'il lui fit, bien qu'en murmure, la fit encore plus culpabiliser. Il avait raison, il s'était opposé a sa mort. Mais finalement elle se mit a douter sur sa bonté. Il venait clairement de ui avouer qu'il ne le referait pas. Elle le suivit donc, légèrement en retrait, pensive. Devait-elle lui dire merci? Merci d'être intervenu pour ne pas que l'autre homme ne la tue? Devait-on remercier un membre de la secte? Se pouvait-il qu'il ne soit pas comme eux? Non. S'il était différent, il dénonçait tout les membres, et mettait fin a cette tragédie. Non, elle n'avait pas a le remercier. Pourtant elle en avait envie.

- tu ne devrais pas passer par la,
lui dit-elle. Le prof de théâtre fait souvent des heures sup' pour travailler le décor, et comme demain j'ai cours, je le sais.. enfin, tu fais ce que tu veux...

Etait-elle carrément en train de l'aider? Une façon de le remercier probablement. Il lui avait évité le pire, elle pouvait bien faire de meme. D'autant plus qu'elle serait soupçonner si elle était vu avec quelqu'un revetissant une cape vert émeraude. Elle lui fit un petit signe pour qu'il vienne avec elle, qu'il la suive. Le couloir dans lequel elle s'engageait était plus sur.

- Brian c'est ça? demanda-t-elle, préférant parler, trouvant la lumière faible du couloir embarrassante, et angoissante. Tu saignes encore.. tu devrais peut-être soignée ta plaie... avoua-t-elle en jetant un coup d'oeil eu bras du garçon, ou plutot, en remarquant le sang sur les manches du vêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Dim 2 Mai - 13:53

La présence d'Ashnâ ne le dérangeait pas, mais ne lui plaisait pas non plus. Il se sentait observé, et c'était vraiment désagréable. Encore, s'il ne s'étaient jamais rencontré, peut-être que ca ne l'aurait pas géné, mais la. Et si elle avait retenu un détail sur lui qui le trahissait? Qui sait, sa façon de parler, son accent, sa façon de marcher.. Quoi que la dernière fois, la seule chose qu'elle avait du reconnaitre, c'était qu'il était un connard, lui et sa bande d'amis. Alors aucun risque. Enfin, il l'espérait. Il sourcilla lorsqu'elle lui indiqua une route plus sure. Avait-elle changé de comportement, ou essayerait-elle de le poignardé dans le dos, qui sait, en lui menant une embuscade ? XD
Il haussa les épaules, avant de lancer légèrement Ariane dans ses bras, pour la relever, afin d'éviter qu'elle ne se casse la gueule. En passant vers l'indienne, il murmura un merci, puis marcha a son niveau. C'était une fille étrange. Pourquoi était-elle intervenue dans cette affaire? n'aurait-elle pas pu faire la sourde d'oreille en les entendant, comme le doyen faisait l'aveugle quand aux meurtres... Et s'il n'avait pas été différent d'eux? Elle aurait mit sa propre vie en danger pour sauver celle de cette fille? Soit elle était courageuse, soit elle était idiote. Il pencha pour cette solution. Il doutait réellement qu'elle puisse nuire a qui que ce soit, si déjà elle arrivait a se défendre elle meme...
Il l'entendit parler, et son regard se porta sur son propre bras.

- hein? Ah.. heu.. non ca ira, c'est pas profond, enfin il me semble
, murmura-t-il.

Bah, tant que son bras ne pendouillait pas, il n'y avait rien d'alarmant non ? x) Puis il remarqua une chose. Elle avait retenue son prénom. Il fronça légèrement les sourcils. C'était pas bon ça. Et si elle venait a parler d'un Brian membre de la secte des émeraudes? L'association ferait un regroupement de tout les Brian de l'université, et il n'y en avait pas temps que ça.

- Tu sais, c'est pas très malin de demander a un tueur de confirmé un prénom que tu as pu entendre. Vraiment pas malin.

C'était vrai, disons qu'elle n'était pas tombée sur lui, mais sur un dangereux psychopathe... Bon déja, elle ne serait pas la a l'heure actuelle, mais bon, disons qu'avec une chance incroyable elle serait encore en vie.. elle serait tout juste en train de signer son arret de mort. C'était comme dire a une mec " ha dis donc, tu t'appellerais pas Ben ladden?" Bon ben voila. Ca serait la dernière chose qu'elle ferait.
Enfin bon, il y avait d'autre Brian, dont un dans la secte, lui semblait-il. Il ne savait pas vraiment qui la composait, il ne connaissait que quelques noms. Avec un peu de chance, se serait ce type qui se ferait accusé. Ca ne serait pas plus mal d'ailleurs, il méritait bien ça. Pas prendre pour quelqu'un d'autre, mais d'etre mit derrière les barreaux.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Jeu 13 Mai - 7:56

Brian avait peut-etre déteins sur elle, qui sait. Parce que lorsqu'il se mit a parler de profondeur , elle se surprit a cacher un sourire, camouflant deja une envie de rire, en baissant la tete, faisant tomber ses cheveux. Elle s'en voulu presque d'avoir eu cette idée un peu perverse, de s'etre imaginer une fille et un mec en plein préliminaire : ca va jamais passer?! / oui c'est pas profond.." ... Oui bon, Ashnâ était amplement excusée, elle n'avait pas vraiment dormit, et puis elle venait de subir un choc. En revanche ce qui était difficilement excusable, c'était le fait que le mec avait été Brian et la fille, elle. Et se senti rougir. Elle éleva un sourcil a sa remarque. :

- Sincèrement, je ne crois pas que tu soi un tueur, ou alors c'est moi qui ne sera plus.

Elle lui fit un sourire reconnaissant. Elle pouvait bien ça tout de même? Et silencieusement, elle continua de marcher a coté de lui. Elle releva le regard un instant sur lui, en observant son apparence. Il avait un truc. Une espèce de charme qui se dégageait de lui, elle ne savait quoi. Peut-être que comme ses pensées, cette idée venait d'une explication normale, fatigue et choc, ou alors, c'était le syndrome bizarre qui nous fait aimer notre agresseur, ou sauveur. Elle remit ses yeux droit dans leur orbite, et arrivé a la chambre de la fille, non loin de la sienne, et lui fit lorsqu'il sorti de la chambre après avoir reposée la dite Ariane :

- Je veux te voir quitter le dortoir, pour être sur que tu ne feras rien. Je peux faire le gendarme toute la nuit, je ne suis plus fatiguée, je risque plus de dormir après ça. et après une courte réflexion, et fit : Non j'ai une meilleure idée, je vais te surveiller toi ! Et si y'en a un qui revient, je te prend comme otage et je menace de te tuer ! Ouais ! fit -elle en auto encouragement, en attrapant Brian par la manche de sa cape en l'attirant vers sa propre chambre.

En s'approchant de la porte, elle se demanda si c'était une bonne idée...
Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Jeu 13 Mai - 9:19

Pourquoi n'arrivait-il jamais a faire croire ce qu'il voulait? A croire que Taylor avait beaucoup perdu dans l'illusion. Cette fille venait de le rencontrer en "uniforme de tueur" et elle doutait encore de lui? Pourtant, ça l'aurait peut-être arrangé qu'elle pense qu'il était réellement du coté des "méchants" puisqu'elle avait une information sur lui, son prénom. Et si il lui prenait la lubie de mener une enquete? Si elle était terrifiée par lui, elle n'aurait jamais osée. Alyson avait peur de la secte, et lorsqu'elle avait rencontrée Jarod, elle n'avait jamais essayé de retrouvé qui l'avait attaquée, elle n'avait meme pas fait de lien avec tout ce qui se passait, au fait que Brian lui avoue appartenir a la secte et qu'il la mette en garde juste apres de jarod, que se soit lui qui la trouve après son agression... Si elle n'avait pas eu peur, peut-être qu'elle aurait comprit. Peut-être même que si elle ne l'avait jamais dénoncé lui, c'était plus par peur que par amour? Non, la c'était absurde.
Il entra dans la chambre de la demoiselle et l'allongea sur son lit. Elle semblait plus endormie qu'inconsciente, elle avait sans doute passé d'un état a l'autre, sinon il y avait du soucis a s'faire, a croire qu'elle faisait carrément un coma quoi x)
Il ressorti et aussitot, Ashnâ se mit a douter de sa bonne foi. Si elle voulait le voir partir, très bien, de toute façon c'était ce qu'il comptait faire, il n'avait plus grand chose a faire ici. L'idée que ce soit elle qui fasse la garde l'amusa. Oh il ne doutait pas que si Teddy revenait, elle serait en mesure de le mettre K.O, avec toute cette force qu'elle avait... x) De toute façon ce n'était plus son problème. Alors qu'il approuvait la décision de partir, elle lui prit la manche en baragouinant un truc du genre " tu reste avec moi comme otage" . Elle croyait réellement qu'il ne pouvait pas se libéré de son emprise, et qu'elle l'entrainait vraiment jusqu'a sa chambre? S'il refusait de marcher, elle aurait eu du mal a le trainer. Mais il la suivit, si ca pouvait lui faire plaisir, pourquoi pas. Brian pensait qu'au final, oui, elle devait avoir peur. Peur de rester toute seule, et que c'était la raison principale qui la poussait a vouloir resté avec lui, d'autant plus qu'elle ne le considérait pas comme un tueur.
N'aimant pas trop l'idée de se faire trainer comme ca comme un enfant qu'on sortirait du rayon jouet, il tira sur son bras pour qu'elle le lache, marmonnant un leger grognement d'insatisfaction, et marcha a ses cotés.
Il entra dans sa chambre et s'arrêta lorsqu'il vit une personne dormir dans le lit a coté :

- Euh, non la vraiment ça va pas le faire, tu crois que si ta pote se réveille et qu'elle me voit, elle ne va pas péter un plomb? Et puis pourquoi tu es avec une colocataire? Je croyais que toutes les chambres étaient individuelles?
demanda-t-il en chuchottant. Il ne manquerait plus que l'autre sorte de son someil et qu'elle voit un tueur dans sa chambre.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Jeu 13 Mai - 12:24

Ash' lacha le poignet de Brian lorsque celui ci manifesta son mécontentement. Elle entra dans la chambre et alluma la lumiere suivit du jeune homme, et le regarda étonnée lorsqu'il fit sa remarque. En faite, elle n'avait pas songé au fait qu'elle n'était pas seule dans la chambre, et du coup, elle se senti presque rassuré, parce qu'étrangement, elle n'avait pas peur de Brian mais peut-être d'elle.

- De toute façon elle dort, je ne pense pas qu'elle va se réveiller. Et puis si tu as peur qu'elle voit un tueur plutot qu'un homme, tu n'as cas retirer ta cape, je saurai enfin a qui je dois la vie. Quand au fait que je ne suis pas seule, c'est que je suis boursière, je n'ai pas les moyens de m'offrir ma propre chambre. Mais si ça t'étonne de voir ça.. j'en conclus que tu fais parti de la grande majorité des élèves riches de cette université. Ca fait deux informations sur toi déjà. Brian, le riche.

Elle en connaissait bien un, en faite. Mais ça lui semblait trop gros pour que ce soit ce mec arrogant qu'elle avait croisé un jour dans le parc. Un salaud la journée, et un justicier la nuit? Non, Brian, le Brian qu'elle avait rencontré n'était pas comme ça, il devait sans doute occupé ses nuits a courir les jupons des filles comme il avait l'air de si bien le faire. Mais elle était intrigué. Le Brian qu'elle avait rencontré, elle l'avait presque détesté, alors que ce type, elle avait un espece de sentiment étrange a son égard.

- Tu veux qu'on ailles ailleurs? On peux aller dans ta chambre si tu le veux, fit-elle d'une voix peut-être un peu allumeuse.

Juste un test. Le Brian qu'elle connaissait ne refuserait peut-etre pas une telle proposition, surtout qu'un jour il lui avait dit qu'un jeu de point avait lieu et qu'elle était dedans, et qu'en plus de cela, il la trouvait jolie.
Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Jeu 13 Mai - 12:39

C'était bien essayé, cette technique pour qu'il dévoile son identité, mais il fallait bien plus que ca pour avoir Brian. Il n'allait pas en toute inconscience, retirer sa cape et oops, c'est vrai c'est moi Brian taylor. Le prenait-elle pour un idiot? Sans doute un peu là.
Il se crispa lorsqu'elle fit son hypothèse. Qui se révélait juste, en plus. Cette fille était peut-être loin d'etre idiote tout compte fait. Pourtant, arrêter deux membres de la secte n'était pas une action très lumineuse. Elle semblait bien pensive, ce qui ne plaisait pas a Brian. A quoi pouvait-elle songer? C'était embarrassant. Quand elle reprit la parole, il resta stoïque. A quoi jouait cette fille? Il avait entendu parler de l'histoire qui s'était fait avec un de ses amis, et elle. Elle s'était laissée avoir malgré ses mises en garde. Mais si elle sautait dans la chambre du premier venu, ce n'était pas étonnant. Quelques secondes plus tard, le brun se mit a rire.

- Dans la chambre? Vraiment? Non je ne crois pas que cela soit possible. Désolé.

Puis en y réfléchissant bien, il pensa que cette proposition n'était peut-être pas si ciblé que ça, elle ne voulait peut-être pas juste passer la nuit avec. Si il l'emmenait dans sa chambre, elle saurait qui il est, il luis uffirait de revenir le lendemain. Ou alors, il pourrait lui bander les yeux. Mais il y avait encore sur son bureau une photo d'Alyson et de lui, alors ce n'était peut-être pas une très bonne idée.

- Je pense que la meilleure chose a faire c'est de se quitter la. Je retourne dans ma chambre et toi tu reste ici. Ah non c'est vrai, tu as peur que j'aille tuer Ariane. Bien, alors allons faire un tour si tu ne veux pas rester seule. Mais te voir dans l'université rodé avec un membre de la secte pourrait t'attirer bien des ennuis. Tu es prévenu.

Il espérait qu'elle refuserait et qu'il pourrait retourner dans sa chambre, parce qu'il faisait une chaleur monstre sous la cape, et que plus tot il la retirerait, mieux ça serait.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Jeu 13 Mai - 14:54

Elle se demandait s'il allait accepter. Si oui, et qu'il acceptait pour des raisons malsaines, elle serait dans la merde. Quand elle l'entendit rire, elle fronça des sourcils en plissant les yeux, intriguée. Ce rire. Ou l'avait-elle deja entendu? Elle savait qu'elle l'avait deja entendu, elle en était plus que certaine.
A sa réponse suivante, ce fut elle qui se mit a rire.

- Les ennuies je l'ai ai depuis tout a l'heure je crois. En faite, c'est bête a dire, mais je me sens comme en sécurité avec toi. J'ai un peu peur que ton ami revienne. On a cas aller dans la chambre d'Ariane, pour etre sur qu'il ne s'en prendra pas non plus a elle ?

Sans vraiment attendre une réponse, elle le mit dehors, éteignit la lumière et referma la porte, puis elle se dirigea vers la chambre de l'étudiante, en mettant sa mémoire a contribution pour se souvenir de qui était ce mec. Elle se retourna et l'observa encore une fois, avec un leger sourire.

- Tu dois avoir chaud non ? Si tu veux, je laisse sa lumière éteinte, et tu retire ta cape, je ne suis pas un chat, dans la pénombre je n'y vois rien.

Légèrement faux, elle distinguait rapidement les formes lorsque ses yeux s'étaient habitué a l'obscurité. Elle espérait trouver qui s'était. Elle entra en laissa la lumiere éteinte, comme promis.
Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Jeu 13 Mai - 15:28

Elle n'avait pas tord, les ennuis elle les avait déja. Elle le réconfortait presque dans l'idée qu'il avait de lui meme, celle qu'il était un aimant a probleme. Parce que là, c'était encore le cas non? Le fait d'être avec lui pouvait lui en donner. Non non, c'était evident, Brian avait une espèce de poisse qui l'entourait en permanence, une poisse qui était contagieuse en plus.
C'est parce qu'il pensait a tout ça qu'il ne montra pas vraiment de réaction lorsqu'elle le fit sortir de la chambre, il avait cru entendre qu'ils allaient squatter la chambre de la victime. Elle marchait quelques pas devant lui, et il la suivait, sans savoir pourquoi. Oui après tout, pourquoi ne lui faisait-il pas faux bon? Il aurait très bien pu partir, là, a cet instant précis. Ashnâ n'avait pas la force suffisante pour le garder a ses cotés. Il fut étonné par ce qu'elle lui dit par la suite. Chaud. Oui, c'était le cas. D'autant plus qu'on ne peut pas dire que l'université lésinait sur le chauffage. La secte devrait inventer une cape moins épaisse, pour l'été x)
Toute fois, cette proposition le laissa de marbre. comme s'il allait de son gré lui dévoiler son identité. C'était exclus.
Il la suivit dans la chambre et regretta qu'il y ait si peut de lumière lorsqu'il se prit un meuble dans le genou, ce qui valut quelques insultes hargneuses envers cette terrible chaise. Comment avait-elle osée etre sur son chemin?! x) Il faut dire qu'avec sa capuche qui lui tombait devant les yeux c'était vraiment pas terrible. Il regarda Ashna. Apres réflexion, c'est vrai que ce noir était un bon allié. Il ne pouvait pas distinguer le moindre trait de son visage. Il décida de retirer sa capuche, pour commencer. Rien que ca, ca faisait du bien. C'était comme porter une echarpe avec 40°C a l'ombre. Il approcha d'elle, et lui saisit les deux poignets, pour etre certain qu'aucune main n'irait a la recherche d'un interrupteur, genre... SURPRIIIIISE Very Happy x)

- Bien, et maintenant, qu'est ce qu'on fait? Chuchota-t-il pour éviter de réveiller Ariane. On reste planté la dans le noir? Je ne pense pas qu'on pourra avoir une grande discussion avec elle a coté de nous.

De plus, ce n'était pas une super idée pour ses intérêts personnel. Si elle se réveillait, et qu'elle le le reconnaissait? Parce qu'il ne doutait pas que cette fille la le reconnaitrait meme dans le noir.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Ven 14 Mai - 15:45

Ashnâ sentit un sourire sur ses lèvres lorsqu'il la suivit dans la chambre. Elle n'avait peut-être pas de force comme il le lui avait dit a plusieurs reprise, n'empeche qu'elle arrivait a faire qu'il ne parte pas d'un moment a l'autre. Elle essaya de se repérer dans la chambre, et rapidement, elle pu distingué quelques formes. Elle sursauta lorsque Brian fonça dans la chaise. A marmonner de la sorte, il allait réveiller Ariane. Alors qu'elle cherchait une chaise, d'ailleurs, elle aurait pu demander au jeune homme puisqu'il semblait les attirer, elle senti cinq doigts s'enrouler sur chacun de ses poignets. Son cœur se mit a battre plus vite lorsqu'il lui parla. Elle ne savait vraiment pas ce qu'il lui prenait. Elle attarda ses yeux sur les traits de son visage, et ne pu qu'imaginer celui ci. Réellement, elle remarqua ses cheveux en désordre, et la forme de son visage. Pour connaitre son aspect physique, qu'elle ne pouvait pas déterminer sous la cape, elle se colla a lui et essaya d'enrouler ses bras autour de sa taille, comme un câlin, et elle chuchota :

- Merci pour ce que tu fais.

Quand il lacha ses poignets, elle remonta ses main sur son torse, puis en passa une doucement sur son visage, pour en ressentir les traits. Visiblement, il avait une barbe de quelques jours, la mâchoire bien definit. Puis pour finir elle approcha ses levres des siennes et l'embrasse doucement. Elle se demanda a cet instant si c'était dans son plan, ou par envie... Alors pour se donner bonne conscience, elle prit connaissance de la forme de ses levres. Elle dressa dans un tete un portrait vague, une espece de portrait qu'elle aimerait qu'il soit. Une de ses mains serra la cape devant son torse. Bizarrement cette situation lui plaisait. Etre dans ce noir avec un inconnu, complètement puisqu'elle n'avait jamais vu son visage, mais pourtant , l'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Ven 14 Mai - 19:50

La jeune femme ne répondit pas a sa question, ce qui l'agaça un peu. Il n'aimait pas être "snober" ou simplement ne pas obtenir ce qu'il voulait, surtout que la, ce qu'il voulait, c'était sortir d'ici, par sécurité. Pourtant il avait bien l'impression qu'Ashnâ faisait tout ce dont elle pouvait pour le garder la et savoir qui il était. Lorsqu'elle tenta d'entourer sa taille, au début il bloqua toute possibilité d'étreinte, mais finalement, la laissa faire. Elle avait faillit mourir ce soir, peut-être avait-elle tout simplement besoin d'un quelconque soutien morale? Du fait, lorsqu'elle le remercia, ca ne l'étonna pas. Pas dans le sens, ouais heureusement que tu as de la reconnaissance envers moi ! mais juste, et bien si elle avait besoin d'un ami ce soir, elle devait être contente qu'il soit la? Ses sourcils se froncèrent lorsqu'elle remonta une main a son visage. Ca commençait a dériver de l'amitié nocturne, et celle la il ne pouvait lui donner.. C'était assez étrange comme sensation. De ne pas voir la personne en face de soi, du moins , qu'a peine, une simple silhouette encore floue, et de sentir son corps pourtant a une telle proximité. C'était surprenant, en faite. Et ce qui fut encore plus une surprise, ce fut lorsqu'il senti ses lèvres presser contre les siennes. D'abord stoïque, se demandant ce que cette fille était en train de chercher, ses habitudes revinrent au galop. Il parti a la recherche de sa nuque ou il y glissa sa main, et prit par une espèce de pulsion étrange, dut a la situation bizarre de la scene, il prolongea le baiser quelques secondes, avant qu'il ne réalise. Il avait beau être dans le noir et ne pas voir cette fille, il savait que ce n'était pas Alyson. Et quand bien même n'étaient-ils plus ensemble, il avait la sensation de la tromper. C'était désagréable, suffisamment pour qu'il repousse gentiment l'indienne.

- Je crois que tu as un problème ... tu ne devrais pas, je ne devrais pas. Tu devrais aller te recoucher, je pense qu'aucun risque ne rode ici ce soir.

Il passa ses mains sur son visage pour se sortir de ses pensées. C'était du n'importe quoi. Pourtant un sourire s'installa a ses lèvres. L'indienne paraissait bien moins prude que lorsqu'ils s'étaient rencontrés a visages découverts.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Lun 17 Mai - 16:46


Elle se demandait ce qu'elle était en train de faire, et pourquoi. Pourquoi se plaisait-elle a embrasser ce mec? Elle n'en savait rien, quoi qu'elle était sur que cette envie était d'abord motivée par le fait qu'il l'ai protéger. Depuis sa dernière relation avec un connard de la fac, et se sentait vulnérable a beaucoup de chose, et être contre ce garçon, ce sauveur, son sauveur, tout ça s'était envolé. Elle avait comme envie de le garder pour elle maintenant, de peur qu'a son reveil, elle ne réalise que ce n'était qu'un rêve, et qu'il n'existait pas. Quand il montra plus d'intérêt pour le baiser, elle prit dans sa main la main libre de ce Brian et y enroula ses doigts autour des siens. Protection. Voilà ce qu'elle ressentait. Jusqu'à ce qu'il rompit ce charme. Il la repoussa et lui conseilla de retourner dans sa chambre. Il aurait peut etre rit s'il avait vu la façon dont ses yeux s'était écarquiller. Puis son visage devint plus triste.

- je n'ai pas envie de rester seule... j'ai envie de rester avec toi, lui dit-elle un peu comme une enfant a sa première amourette. Tu ne voudrais pas qu'on aille faire un tour plutot ?

Elle savait qu'il dirait non. Parce qu'il commençait a reprendre ses décisions de lui meme. Elle se sentait un peu vexée qu'il l'ai repousser ainsi. Mais peut-être était-ce mieux comme ça. Si elle lui avait poser cette question c'était surtout pour le retarder. Ses mains étaient libres. Meme si elle faisait quelques choses, il ne la tuerait pas la, dans la chambre d'une fille qu'il avait également sauvé? Et puis elle commençait a avoir vraiment envie de mettre un visage sur l'homme qui lui plaisait.. un peu. Alors, doucement, elle alluma la lampe de chevet.







...



Son coeur s'était probablement arrêté quelques seconde, d'ou le fait qu'elle tituba en reprenant ses esprits. C'était... non... Incapable de dire un mot, elle le fixa avec effroi. Ce connard, ce Salaud? Ce n'était pas du tout le type de mec qu'elle s'était imaginée, quoi que maintenant, elle réalisait que ses traits était bien les siens. L'homme sans visage avait pourtant celui de Brian, mais elle avait imaginer un genre de prince charmant, pas ce coureur de jupon.

- Br..B... Bria..an... bafouilla-t-elle. Tu es... oh mon dieu.. tu.. oh mon dieu ! C'est pas possible... tu..

Elle sorti de la chambre ses yeux envahit d'un nuage de fumée noire. Elle realisait seulement le fait qu'elle avait flurter avec un inconnu, membre de la secte, et qu'en plus de cela, c'était Brian.La tete lui tournait presque.
Revenir en haut Aller en bas
Alyson Gauthier
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 4869
Date d'inscription : 17/07/2009
Age : 28

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: 2
Relations:

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Lun 17 Mai - 17:33

Alors pardon Ashnounette ( c'est mon trip de ce soir xD ) mais je suis morte de rire XD. Y'a rien de drôle pourtant mais j'ai parodié l'action et .. fiouu XD. " Oh my Gode ! Oh ciel ! Ce counnard ! ce salauuuud ! " J'imagine trop ça avec un accent du sud ...
Laisse tomber, y'a rien de marrant, mais je suis fatiguée xD. Bref, fin de l'entracte XD




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nyc-sins-rpg.forumactif.org/forum.htm
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Lun 17 Mai - 17:52

La façon dont Ashnâ se rapprochait de lui était plutôt déplaisante parce que là, il avait presque l'impression qu'elle s'accrochait a lui comme une moule à son rocher xD Quand il sentit ses mains dans les siennes, il roula des yeux. Expressions qu'elle ne put distinguer, heureusement. Lorsqu'il l'avait repousser un peu, en lui conseillant d'aller dormir, s'apprêtant lui même a repartir, elle lui demanda d'aller faire un tour, elle préférait. Oh bah oui c'était très recommandé d'aller se promener avec une cape des émeraudes au clair de lune. Génial. Elle en avait d'autre des idées stupides?
Oui. Oui elle en avait en réserve, c'est ce qu'il conclut lorsque la lumière s'alluma. En premier lieu, il ne pensa pas a lui. Mais a elle. Trouvant ça .. drole, de voir sa tete ainsi. C'était bien fait pour elle, si elle avait peur désormais. Et puis il réalisa. Elle avait peur de lui. De Brian Taylor. Il se doutait que son visage ne traduisait pas en ce moment meme ma bonne humeur et la joie de vivre, ainsi que l'amour d'autrui.
Il se rappela le jour ou il avait découvert que Justine, Valéry, Jensen étaient dans la secte. Un sacré choc, coup dans sa fierté. Quoi que, Ashnâ et lui n'étaient pas de grand amis, donc c'était différent. Elle baffouilla. Il avait envie de l'étrangler. Elle avait quand meme osée allumer la lumiere. Elle se foutait clairement de sa gueule non? Depuis le depart, il se disait qu'il allait etre gentil, et la réconforté, mais elle était bien plus mauvaise qu'elle ne le laissa croire, l'Indienne. Elle sorti de la chambre. Parce qu'en plus elle pensait qu'elle allait s'en tirer comme ça? Sans en subir les conséquences?
Il la suivit, d'un pas lourd et énervé, arrivé pres d'elle il la poussa dans sa chambre et referma la porte, en y claquant la demoiselle dessus. Au diable toute ses bonnes manières de Gentleman, qui pronait la protection des femmes. Elle était allée trop loin. Son regard était noir, il n'en doutait pas, son expression sombre. Il n'avait pas envie qu'on sache qu'il était dans la secte, alors il allait tout faire pour qu'elle garde ce secret. Elle n'avait pas peur de lui, c'était pour cela qu'elle ne le pensait pas capable de tuer. Maintenant, il voulait qu'elle le craigne, pour qu'elle garde le silence. Oh bien sur, il n'allait pas lui faire de mal, c'était que du bluff. Non, il ne pouvait pas, blesser une fille, c'était impossible pour lui. Enfin, physiquement..
Ses mains serraient ses bras plaqués contre la porte. Bon là peut-être qu'il lui faisait mal, car il n'y allait pas mollo. Mais il ne lui ferait pas de mal dans le sens, coup de poing, blessures avec un couteau ou quoi. La seule chose qu'il plantait en elle, c'était son regard.

- Tu n'aurais vraiment pas du, Ashnâ. Si tu connais mon visage, sache que je connais le tiens également. Et que la secte est bien plus grande que tu ne peux l'imaginer
. Il la repoussa encore plus fort contre la porte, la colère contrôlant ses muscles. Si le bruit court que je suis dans la secte, je saurai d'ou ça vient, et crois moi, la dernière chose que tu verras sera mon sourire en mettant fin a tes jours. Et si tu fui, je te retrouverai. Alors maintenant, tu vas gentiment aller te coucher, et tout ça n'aura été qu'un mauvais rêve. Il l'emmena jusqu'a son lit et la fit tomber dedans. Il lui lança un dernier regard glacial en sortant de sa chambre, remettant sa capuche. Ah, hum, je serais toi, je ne dormirai que d'un oeil, la nuit n'est pas encore finie, et elle recommencera demain soir... alors.. a bientot Ashnâ.

Il referma la porte, avec un sourire. En faite c'était parfois presque drole de jouer au gros dur x)


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Ashnâ Tandraya
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   Ven 21 Mai - 18:59

t'imagines de drôle de choses quand même xD


Elle ne savait plus ou elle en était, que penser, quoi faire. Elle marchait simplement vers sa chambre en prenant son visage dans ses mains, en se frottant les yeux. Elle n'avait, tout le long, pas eu peur de ce type, mais maintenant qu'elle savait qui il était, elle était comme prise de panique. Elle avait envie de pleurer, mais retint ses larmes pour garder sa dignité. Elle marchait rapidement avec l'unique envie de se cacher dans son lit, et d'y rester jusqu'a ce que la secte soit arrêtée au complet. Elle avait envie d'aller dénoncer Brian auprès de l'association mais a quoi bon ? Sa preuve, étant son unique parole, ne servirait a rien. Et finalement, elle arriva bien plus vite que prévu dans sa chambre, Brian l'y poussant. La porte se referma derriere eux, et elle se retrouva collée contre celle ci Elle aurait voulu un instant hurler pu réveiller son amie, pour qu'elle l'aide. Mais elle dormait avec des boules Quiès pour ne pas entendre le bruit. De toute façon, Ashnâ n'arrivait plus a articuler un mot, et craignant qu'il ne s'en prenne a son amie si elle se réveillait, elle préféra se taires Les larmes étaient finalement montées a ses yeux, mais ne coulaient toujours pas. Elle grimaça lorsqu'il li serra plus fort les bras, et qu'il la cogna contre la porte. En fermant ses paupières elle sentit ses larmes rouler sur ses joues. Elle perdait sa dignité, et peut-être meme bientot la vie. Elle voulu ne pas écouter ses menaces, mais elle ne pouvait faire que ça, son esprit les mémorisant comme si sa vie en dépendait. D'ailleurs, sa vie en dépendait. Si elle était tellement effrayé, ce n'était pas que par lui. Les souvenirs de son agression lui revenait en tête, et se fut pire lorsqu'il l'a poussa dans son lit. Et si.. la secte n'était pas réputée que pour ses meurtres. Elle eut envie de vomir face a une telle idée, et en se souvenant que quelques minutes plus tot, elle l'aimait bien. Quelques minutes plus tot, elle aurait peut-être trouvé ça excitant. Quand il sorti de sa chambre, elle se retourna face a l'oreiller et il plongea sa tête pour ettoufer ses cris et ses larmes. Elle tremblait comme un animal mort de trouille au fond de ses draps. Ses sanglots la faisait presque suffoquer, si bien que finalement, sa collocataire se réveilla. Lorsqu'elle senti une main sur son dos, elle hurla et se redressa, sous les yeux ahurri de son amie.

>> Ashnâ, tu vas bien? Qu'est ce qu'il y a,c'est moi, chuuut...

Elle la prit dans ses bras, et la jeune indienne se laissa aller en pleurant comme une madelaine, lui mentant en lui disant qu'elle avait fait un mauvais rêve et que sa mère lui manquait. Quand elle se calma, son amie s'allongea près d'elle, mais la jeune femme lui fit ses sourires si rayonnant qu'elle pensa que son problème était passé, retourna dans son lit et se rendormi. Quand a elle, elle ne ferma pas l'oeil de la nuit, pleurant jusqu'a ce que son corps ne lui procure plus de larmes, lui donnant des yeux rouges comme une droguée en manque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le danger, angoissant mais pourtant intriguant. (BRIAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Dead :: 
Archives
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit