AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations Diverses
  • Ce forum est déconseillé aux moins de 12 ans.
  • La violence, le sexe,  ou l'homosexualité est autorisé du moment que ca reste dans le raisonnable.
  • Nous demandons des avatars de taille 200*400
  • Le langage SMS est formellement interdit.
Navigation
Crédits
Forum fondé par A.Gauthier
Graphisme et codage par  A.Norkel
forum dirigé par L.Llewyn, B.Taylor et A.Norkel
Forum modéré par D.O'Leary
Toute reproduction partielle ou complète est interdite sans autorisation des créateurs.

Partagez | 
 

 > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jarod Lloyd
Amnésique redécouvrant la vie
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 29
Localisation : Euh... in NYC !!

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Dim 25 Avr - 12:59

La question n'avait aucun but autre que d'essayer de voir si cela lui rappelait des choses, ou lui ramenait des souvenirs. Après tout, lorsqu'il avait échangé avec Justine concernant leur passé commun, le rocker avait eut quelque flash des moments passés. Il écouta tout ce que lui dit Brian, tout en regardant sa manière de se comporter. La question sembla le prendre un peu au dépourvu. Mais pourtant il était logique qu'elle finisse par tomber, puisqu'une amitié ne pouvait pas se baser sur rien.
D'après le récit du Taylor, la leur s'était faite de manière un peu étrange, à base de je suis là pour t'aider mais si tu me fais un coup bas, ça se règlera aux poings, d'homme à homme, mano a mano, avec honneur et respect. Bah, ne disait on pas que l'on ne connaissait véritablement quelqu'un qu'après l'avoir combattu ? Mais ça restait envisageable.

- Je vois. Donc ça reste plus ou moins tendu, mais ça finit toujours par s'apaiser.

Peut-être que sa tension venait de là. Du réflexe qu'il devait avoir si ça partait en vrille. Il savait donc qu'il fallait continuer de surveiller ses arrières en présence de Brian. Bah, pas plus mal, ça lui ferait de l'entrainement.

- Et désolé, mais c'est en effet un peu ça. Mais c'est pas le fait que vous passiez pour inconnu qui est le plus étrange. Le plus dérangeant, c'est que je ne le suis pas pour vous, et donc que cela perturbe forcément les habitudes que j'avais avant avec les personnes qui me connaissaient.



Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Dim 25 Avr - 14:15

Jarod sembla croire en ce que lui disait Brian. Le plus idiot la dedans serait s'il devenait véritablement des amis. Alors que lui se rappelait de tout ce que Jarod avait pu lui faire subir, de leur petites manie devenue presque rituelles a se faire chier l'un et l'autre, sans pour autant que ça s'apaise... il fonderait finalement une amitié sur un mensonge. donc au final, ça ne serait peut-être pas une amitié. Mais dans ce cas, que faisait encore Brian, assis a cette table en train de partager un repas avec lui? Peut-être l'attrait pour les challenges, voir s'il était possible de défier les loi de la nature qui les positionnait tout les deux comme deux ennemis dangereux. Ou alors sa curiosité, voir jusqu'ou il pourrait mener Jarod dans leur faux souvenirs? Ou peut-être tout simplement, parce qu'il avait envie de connaitre ce nouvel homme. Et si jamais il devenait ami, peut-être lui raconterait-il tout. Tout, mais réellement tout. Leur inimitiés, son appartenance a la secte.. leur appartenance communes d'ailleurs. Parce que finalement, si Brian venait a révélé la sienne, et qu'ils étaient effectivement ami, Jarod comprendrait non? Difficile a dire lorsque le seul exemple était celui d'Alyson. Il n'avait jamais eu besoin de le dire a quiconque. Justine le savait puisqu'elle en faisait partie, Jensen aussi, Alexia, bon impossible de lui dire, Kim, mieux valait s'en passer... tout comme les autres. Alyson l'avait accepté.. et les autres? Probablement pas.
Il hocha la tete a ce que venait de dire le rockeur. C'est vrai que pour Brian, il n'était pas un inconnu, ça pouvait faire peur ça, que tout le monde sache qui on est , mais qu'on ignore tout de ce monde. Et Bizarrement, Brian en savait beaucoup sur Jarod. Il baissa les yeux sur son soda, le faisant tourner doucement sur lui meme. Comment faire pour que Jarod n'ai pas cette impression?
Oh ben voila qu'il se souciait du ressenti de son interlocuteur. Allons bon. Il releva le regard sur le jeune homme, et fit un sourire amical :

- Enchanté, je m'appelle Brian Taylor, je suis originaire d'Angleterre je suis en droit, j'ai 21 ans, bientôt 22, je suis fils unique, je déteste ma mère et vois très peu mon père, je suis actuellement célibataire car je suis un gros c*n et je rate tout ce que j'entreprends. Ravi de te connaitre, Jarod. Il marqua une pause avant de reprendre : Je te parais moins opaque désormais?

Puis il lui tendis la main. Enchanté Nouveau Jarod, aurait été plus exact.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Jarod Lloyd
Amnésique redécouvrant la vie
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 29
Localisation : Euh... in NYC !!

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Lun 26 Avr - 16:44

En effet, la méconnaissance de son passé amenait beaucoup de choses nouvelles. il était certain que leurs rapports n'avaient pas démarrés de la meilleure manière qui soit. En même temps, lorsque quelqu'un vous place un couteau sous la gorge en guise de bonjour... forcément ça passe mal. Et la suite des évènements n'avait pas arrangé les choses. Le fait qu'il soit protégé par Jensen, alors que le Lloyd était déjà plus ou moins en conflit avec lui, amenait à les faire se détester. Et le coup supplémentaire a été la nomination en tant qu'espion du Taylor. C'était le coup de grâce pour arriver au summun du fait d'être détesté.
Mais tout cela appartenait à un passé qui avait été effacé. A une symphonie dont le papier aurait brulé suite aux flammes déclenchées par l'arc électriques. Des éléments qui ne reviendraient jamais. Brian était libre de choisir comment allait s'écrire la suite, c'est lui qui avait les cartes en main. La présentation le fit rire.

- C'est tout au moins un début. Je dirais que le reste reviendra avec le temps, et que l'on ne peut pas refaire des liens qui ont prit une année en cinq minutes.

Le rocker lui serra la main.

- Ravi de te connaitre aussi Brian. Et si je peux me permettre un conseil, tu ne devrais pas mélanger toutes les phases de ton repas.



Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Lun 26 Avr - 19:47

On voyait souvent des photographies d'hommes politique se serrant la main comme signe de paix. Il aurait peut-être fallut immortaliser ce moment, le jour ou Lloyd avait serré la main de Taylor, le jour Taylor avait tendu en premier cette main... Ca signifiait quoi au juste? La paix? La trêve? Peut-etre était-ce finalement une paix blanche. Ni l'un ni l'autre n'avait gagné, puisque Jarod n'avait plus de raison apparente d'en vouloir a Brian, et Brian n'avait plus de raisons valable pour tenter une quelconque vengeance. Personne n'avait gagné, personne n'avait perdu, c'était sans aucun doute aussi simple que ça.
A la remarque du rockeur, Brian se mit a rire. Ah ben si Jarod avait connu le Brian cynique, provocateur et tout ça, il allait découvrir que c'était un mec généralement de bonne humeur, du moins, en apparence, mais qu'il riait tout le temps. Et s'il ne riait pas, il souriait. Ca lui donnait parfois un air un peu débile, du genre " je m'émerveille d'un rien" mais bon comme on dit, les plus heureux sont les simple d'esprit n'est ce pas ? xD

- j'imagine que je vais écouter plus souvent tes conseils... Il fit mine d'avoir vraiment mal au coeur en faisant une grimace dégoutée, puis sourit - qu'est ce que je disais xD - avant de reprendre : en meme temps, j'ai pas les papilles très développées, tu sais quand on a plus trop gout a rien on s'arrête pas sur la bouffe.. et j'aime beaucoup manger sucré et salé x) Et puis, c'est toi qui a commencé en me donnant des bonbons je te signale, tu m'as perturbé dans les phases de mon repas Lloyd. Dis donc, fit-il soudainement, je pensais a un truc, toujours en rapport avec ta mémoire, désolé. Euh, t'aimais Mélia passionnément si je me souviens bien, et Justine tu y tenais. Tu vas faire comment, pour retrouvé celle a qui tu tiens le plus?


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Jarod Lloyd
Amnésique redécouvrant la vie
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 29
Localisation : Euh... in NYC !!

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Mar 27 Avr - 15:50

Une guerre qui avait démarré sans grande raison apparente, et qui avait fint de la même manière qu'elle avait commencé. Brusquement, en un éclair, sans mauvais jeu de mots. Des ennemis qui maintenant ne l'était plus, et entamait une période de paix sans signer de traités. Comme une partie d'échecs dont on aurait renversé les pièces, et que les joueurs ne voulaient finalement plus la faire. Un redémarrage à zéro. Une page blanche qui commençait de nouveau à s'écrire, par un repas. Et sa justification était en partie vraie.

- Je t'ai juste proposer de quoi patienter en attendant que l'on arrive à la cafétéria, et les sucreries ne sont ni un repas, ni un dessert.

Quoique quelques fois le rocker avait réussit à se nourrir juste de ça, en très grande quantité devant un film. Donc son affirmation était en partie fausse. Par contre en ce qui concernait la question, ce n'était pas simple d'y répondre. Le rebelle réfléchit un temps avant de prononcer sa phrase en prenant soin de bien choisir ses mots.

- J'ai déjà put reparler avec l'une et l'autre. Et c'est plus ou moins réglé. En ce qui concerne Justine, on a décidé de reprendre à zéro. De ce que j'ai comprit sur les derniers temps de toute manière, ça n'allait vraiment plus entre nous. Et pour Melia... j'ai moi-même du mal à comprendre ce qu'à put être notre relation avant, qui n'avait rien à voir avec des sentiments. Mais on a décidé de redevenir amis. Ce qui fait que je suis juste un célibataire amnésique en partie.

Enfin, en ce qui concernait Melia, elle lui faisait toujours cet effet particulier sur lui, mais ça il n'allait pas lui préciser et le garderait pour lui. Après tout c'était personnel, et on ne confiait pas tout à un ami qui ne l'était que depuis peu.



Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Jeu 29 Avr - 12:22

Entre Jarod et Justine, ça n'allait plus vraiment. C'était une bien faible expression. Comment qualifié la relation d'un couple qui se trompe mutuellement, et que la bande des 4 amants étaient tous des tueurs? Un peu glauque quand même. Reprendre a zéro.. Justine avait la mémoire courte, après le coup que lui avait fait son ex pour la faire tomber... Bon en même temps, peut-être que comme lui, elle avait voulu connaitre ce nouveau personnage, sa nouvelle identité, et pour se faire, elle avait passé l'éponge sur toute l'affaire...
Et pour Mélia. des amis? Brian n'y croyait pas. Il était sur qu'il se repasserait quelque chose entre eux, avec l'attraction qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre. Pas étonnant qu'il ne comprenne pas ce qu'il y avait entre eux, ils étaient complètement cinglés tous les deux x)
Lorsqu'il termina, Brian sourcilla en souriant faiblement.

- Crois moi, il vaut mieux etre un célibataire par amnésie qu'un célibataire par conneries.

Mais non ce n'était pas pour ca, c'était par protec... bon d'accord, par connerie, parce que finalement, il n'était pas coupable des mésaventures d'Alyson, mais bon en tant que petit amis, il aurait du pouvoir les détourner. Enfin bref.
Il haussa légèrement les épaules en soupirant doucement.

- Enfin bon je te souhaite d'en trouver des autres j'adore Justine, mais elle n'est pas faite pour toi, trouve toi une fille simple et sans ennuies, ca évitera bien des problèmes...


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Jarod Lloyd
Amnésique redécouvrant la vie
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 29
Localisation : Euh... in NYC !!

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Ven 30 Avr - 6:48

Bon d'accord l'analyse de Jarod semblait un peu loin de la réalité totale de cette situation dans laquelle il s'était retrouvé empêtré, mais en même temps, difficile de donner toute l'ampleur d'une situation qu'il ne se rappelait plus avoir vécu. Donc l'un dans l'autre, ceci expliquait cela. Il était certain que le fait de renouer des liens allait sans doute avoir de l'influence sur son futur, mais en même temps, le rocker ne croyait pas au hasard et aux coïncidences. Si ces deux femmes qui avaient fait partie de sa vie l'était de nouveau, c'est que leur rôle dans celle-ci n'était pas fini, loin de là. Alors il verrait bien par la suite. Après tout, en prenant le cas de Justine, c'était parce qu'elle avait attaqué Liv et que lui était insomniaque qu'il s'en était rapproché. D'accord, il y avait mieux pour ça, mais c'était une preuve que chacun avait encore des choses à faire plus ou moins consciemment pour lui.

- En même temps, ce n'est pas pour dire, mais bien des gens qualifierait ce que j'ai fait de connerie, alors l'un dans l'autre....

Après tout, qui n'aurait pas dit que le fait de vouloir mettre fin à ses jours était une réaction stupide ?? Même si ce jour là, il semblait bien y avoir eut un mort, mais un que personne n'aurait vu. Son coté le plus sombre ne semblait plus être là.

- Merci du conseil....

Surtout qu'il avait plus ou moins une idée des ennuis qu'il évitait puisqu'elle lui avait dit appartenir à la Secte.

- ... j'essaierais de le suivre. Mais je doute fort qu'une personne sans ennuis existe vraiment.



Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Ven 30 Avr - 14:39

C'est vrai qu'on pouvait qualifié l'acte de Jarod comme Connerie. Pourtant Brian y voyait plus un acte désespéré, et le désespoir n'est pas une connerie, mais les conséquences de conneries précédentes. Conséquences, et peut-etre, pour l'action accomplie, solution. Toute fois, si Jarod avait survécu, c'était qu'il ne devait pas mourir. Soit pour se racheté, puisqu'il avait gagné une deuxième chance, soit pour voir un monde qu'il avait construit, comme punition.
Brian se demandait bien si Justine ou Mélia, ou peut-être les deux, avaient essayés de le faire revenir dans la secte. Avait-il accepté? Mh, si oui, il était bon acteur, parce que là, c'était bluffant. Il n'avait rien en lui qui semblait hostile, dangereux, sanguinaire, barbare, fou. Jarod avait l'air d'un étudiant on ne peut plus commun, juste amnésique. A sa remarque, Brian sourcilla en disant :

- Ouais, certes, mais un homme avec ennuis n'existera pas longtemps, et encore moins ici.

En faite le truc c'était de trouvé un juste milieux. Avoir des ennuis mais avec les bonnes personnes, pas les personnes capable de tuer parce qu'on a pu la regarder de travers. Juste milieu que Brian ne connaissait pas. Pourtant, il était toujours là, même si il aurait préféré parfois que ca ne soit pas le cas.


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Jarod Lloyd
Amnésique redécouvrant la vie
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 29
Localisation : Euh... in NYC !!

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Ven 30 Avr - 20:42

Les ennuis. Ils avaient toujours tendance à tomber sur les gens quand ceux-ci n'en voulaient pas. Mais ce que Jarod avait oublié, c'est qu'il valait certainement mieux pour lui être amnésique que poursuivi par toute une série de tueurs voulant protéger leur vie. Par contre, la phrase de Brian était sans doute vraie. Ici, n'importe qui pouvait être dangereux.

- Sans doute, mais je sais encore me défendre, ce n'est pas une chose que j'ai oublié. Alors je pense pouvoir m'en sortir.

Le rocker finit tranquillement son repas et attendit que le juriste finisse le sien. D'ailleurs, le fait d'avoir parlé de combat lui donna une idée qui pourrait être intéressante, histoire de se tester à nouveau.

- Cela te tente un round amical sur le ring ??



Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Ven 30 Avr - 22:26

Brian haussa les sourcils lorsque celui ci annonça qu'il savait encore se défendre. Ce ne fut même pas totalement pour mettre cette affirmation en doute, mais plutôt l'humeur moqueuse de Brian qui se manifestait. Comme on dit, chasser le naturel il revient au galop. Donc en souriant, il semblait dire " mouais, alors ca j'y crois pas trop".
Ca ne l'aurait pas déranger qu'il oublie comment se battre, parce qu'aussi bon cogneur qu'il était, Brian était surement un peu plus faible que lui. Oui, il l'avouait. Quoi que finalement, il n'en savait rien. A chaque fois qu'il avait eu a faire a Jarod, celui ci le plantait avec sa dague, ou le prenait comme le traitre qu'il était, un coup dans le dos, pour le ligoter par la suite. Finalement, il n'avait jamais pu se rendre compte de leur force commune, en s'affrontant. Quand il reprit la parole, Brian sembla étonné. Avait-il vu sa réaction, et il en avait été contrarié, ou alors l'idée lui était-elle venue d'elle même? Il haussa les épaules, avant de dire pour le provoquer gentiment :

- t'essaie de faire quoi la, de te prouver a toi même que tu vaut encore quelques choses ? J'ai bien peur que tu sois déçu Jarod.. il ricana avant de se lever, et de poursuivre. Mais c'est d'accord, j'ai bien envie de me défouler un peu, et puis, si tu aimes les déceptions, tu vas être comblé.

Il lui fit un sourire . Le truc que craignait légèrement le brun c'était que ce combat amical dévie un peu, qu'une fois lancer, qu'il repense a certaines choses sur lesquelles il avait pensé passé l'éponge, et de frapper par haine le rockeur. Qui vivra verra ! x)


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Jarod Lloyd
Amnésique redécouvrant la vie
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 29
Localisation : Euh... in NYC !!

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Dim 2 Mai - 11:35

Brian ne semblait pas le prendre au sérieux. C'étaient ils affrontés par le passé et cela avait il était si ennuyant pour le Taylor qu'il ne voulait pas réitérer l'expérience ?? Le rocker n'en savait rien. Mais ce qu'il savait, c'est qu'il allait pouvoir s'en faire une idée maintenant.

- On verra bien, et le seul moyen de le savoir, c'est de se retrouver sur le ring.

Autant dire qu'en ce qui concernait la boxe traditionnelle et ses règles, il n'y connaissait rien. Cependant le musicien avait assez vécu le long des routes pour se faire une bonne expérience du combat et des moyens de se défendre dans celle-ci. Ce serait l'occasion de voir ce que cela donnerait face à quelqu'un qui l'avait peut-être apprit de manière plus académique. C'est ainsi qu'ils partirent vers le parc sportif, et se retrouvèrent bientôt tous les deux en short sur le ring. Mais Jarod ne portait aucune autre protection, juste le short, étant pieds et poings nus.

- Alors, prêt ?



Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Dim 2 Mai - 12:32

L'idée de se battre un peu avec Jarod n'était pas si déplaisant, et après tout, il lui avait dit lui meme : il affrontait souvent ses amis. Enfin pas délibérément, juste lorsqu'ils se disputaient. Bah, il n'avait cas imaginer qu'il détestait Jarod, ça, ca devait pouvoir se faire.
Ils se rendirent donc au parc sportif. Ah, oui d'accord. Le brun n'avait pas comprit la chose ainsi, Jarod voulait réellement faire un combat de boxe? Ah, quand il avait employer le mot "ring" , il avait cru que c'était une façon de parler. Bah c'est bête, la boxe c'était pas son truc, il savait juste se battre, parce qu'avec son tempérament, il y avait souvent recourt, mais pas comme un boxeur. Il songea un instant a Alyson, qui elle, avait prit des cours. Décidément, il ne pouvait s'empêcher de tout ramener a son ex, c'était presque pathologique. Il partit se changer, afin d'être plus a l'aise.
Il sorti de ses pensées lorsqu'il lui adressa la parole, et acquiesça après etre passé a travers les cordes du ring.

- toujours.

Il aurait sans doute rêver de ce moment dans leur passé, de pouvoir le frapper comme ça sans avoir besoin de raison, et sans avoir d'obet tranchant dans le corps. Il esquissa un leger sourire en coin, en se mettant en position de garde.

- approche mon mignon x) , plaisanta-t-il

Bon le truc c'est qu'il n'y connaissait pas grand chose, donc finalement, il se battrait avec son ancien ennemi et nouvel ami avec une seule et unique règle, il n'y en avait aucune.
Il tenta de mettre un coup de poing dans le ventre du rockeur, préférant ne pas visé le visage, puisqu'il préférait qu'il ne le fasse pas non plus, mais manqua son coup. Il resta sur sa garde et joua sur le bleuf. Il élança son poing gauche vers la tete du jeune homme, pour lui donner l'impression qu'il allait visé la, afin qu'il relève sa garde, et fini par lui mettre une droite dans le ventre. Qui avait dit qu'il ne devait pas "tricher" ?


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Jarod Lloyd
Amnésique redécouvrant la vie
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 29
Localisation : Euh... in NYC !!

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Lun 3 Mai - 19:56

Le fait de se retrouver ainsi devant Brian fit penser une chose à Jarod. Cela n'avait peut-être que peu à voir, mais depuis qu'il avait entendu cette phrase dans ce film, il la trouvait généralement vraie. Une phrase d'un personnage qui s'appelait Séraphin, dans The Matrix.

"On ne connait quelqu'un qu'en le combattant."

Eh bien il allait pouvoir le vérifier aujourd'hui même. Et en savoir un peu plus sur le Taylor. C'est ainsi que le combat commença. A sa posture, il ne semblait connaitre plus que lui un quelconque sport de combat. Ce serait du free fight alors. Bah, ça lui plaisait d'autant plus. Le second coup fit mouche. Heureusement pour Jarod le fait qu'il ne se néglige pas l'a aidé à encaisser. Lui-même se décida à se montrer plus offensif, et surprit légèrement par l'utilisation de ses jambes en un coup à hauteur du genou. Histoire de bien marquer qu'il n'y avait pas vraiment de limites.



Revenir en haut Aller en bas
Brian Taylor
Membre de la secte des Emeraudes
Membre de la secte des Emeraudes
avatar

Messages : 5722
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 29
Localisation : à l'Université

Personnage
Dortoir: n°3
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Mer 12 Mai - 14:40

La réplique de Jarod fut approuvée par Brian par son sourire narquois. Il avait deja entendu ça, mais ou. Si ca s'trouve c'était bien Jarod lui meme qui le lui avait déjà dit, en d'autre circonstances, ca va de soit.Et puis bam. Il se prit un coup. En meme temps, ce n'était pas vraiment une surprise me direz vous, mais ça faisait toujours bizarre. Surtout que le coup de Jarod fut tel un électrochoc pour Brian. La jambe. Il venait de rappeler une des raisons première du pourquoi du comment. Pourquoi il détestait ce mec? Pour ce qu'il avait fait a Alyson, pour la blessure qu'il lui avait infligée. Celle qu'il avait, il s'en foutait. Mais pas celle la. Parce que lui avait "pardonné" au rockeur ce qu'il lui avait fait, mais Alyson n'en avait jamais eu l'occasion puisqu'elle l'ignorait toujours. C'est pourquoi, il ne douta pas que son regard vu d'une amertume étonnante. Le coup qu'il rendit ne put donc être "amical" bien au dela. C'était un coup qui visait a faire mal, sans même qu'il en soit réellement conscient. Quand je dis un coup, je parle de la série de coup de poing qu'il venait de mettre, comme il l'avait craint. Un dans le bide, un dans la joue, et un sous le menton. Bam, bam, bam. Jarod avait peut-etre raison, en le combattant, il verrait qu'il y avait peut-etre autre chose que de l'amitié entre eux. Brian grimaça en réalisant cette suite de droite, et soupira :

- Désolé, je me suis peut-être laissé aller là, ça va ?


Nothing will be the same
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/anais.munzenmeyer?ref=name
Jarod Lloyd
Amnésique redécouvrant la vie
avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 29
Localisation : Euh... in NYC !!

Personnage
Dortoir: n°2
Années écoulées au sein de la NYU: Aucune
Relations:

MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   Mar 25 Mai - 19:54

(hs : désolé du retard je n'avais pas fait gaffe à ta rep :s)

La première règle du combat : toujours être sur ses gardes. Surtout dans ce genre de style où il n'y avait pas vraiment de règles précises. C'était soit gagner soit être vaincu. Et en l'occurrence, s'il y avait bien une chose que possédait le rocker, ou deux, c'étaient l'esprit de compétition et le fait de ne jamais abandonner. Par contre il ignorait ce qui pouvait motiver des coups si brusques de la part de Brian... à moins qu'il ne prenne toujours ses combats autant au sérieux. Le coup dans l'estomac fit mouche alors qu'il était sans protection, mais il para en partie les autres, limitant les dégâts. Lorsque le Taylor finit par lui demander si ça allait, il vit que Jarod était toujours un peu plié. Mais la réaction du rebelle le surprit sans doute. En effet le musicien explosa de rire.

- Eh bien ça c'est ce que j'appelle être direct dans ses coups !!

Son visage semblait vraiment heureux et rieur, de trouver un adversaire lui promettant un bon combat. Les deux hommes se jaugèrent, jusqu'au moment où après une feinte de corps, l'étudiant en musique ne donne un coup dans le bras droit du juriste pour déranger sa garde avant de frapper un doublé gauche droite un coup à l'abdomen et l'autre dans la joue droite.

- Si tu es décidé à ne pas te retenir, je t'assure que je en te ferais pas de cadeaux non plus !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: > Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]   

Revenir en haut Aller en bas
 

> Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie. [Ferdinand Foch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Dead :: 
Archives
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com